75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°4 : Au secours ! Un Publi-killer se ballade dans le coin. Une seule solution, le désactiver pour de bon.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Critique du Musique : L'effet papillon : la musique
L'effet papillon : la musique >

Critique du Musique : L'effet papillon : la musique

Avis critique rédigé par Jerules le jeudi 10 mars 2005 à 0337

L'effet papillon : la musique


Rangez vos mouchoirs, refroidissez vos neurones, le film est finit ! Et comme bon nombre de personnes , vous vous posez la questions de savoir quelle est la musique que l’on entend à la fin du film . « mais , quelle est la musique que l’on entends à le fin du film ? » C’est Oasis, Stop crying your heart out . Plus sérieusement, le film jouant sur nos nerfs, il nous parait évident que sa bande originale fasse de même. Oui et non , car bien sur les rondes « dégoulinantes » jouées par les violons sont interminables et les percussions sont rythmées quand il le faut, mais Michael Suby alterne les morceaux stressants avec ceux plus intimistes, à l’image du film. Notamment avec un timide thème que l’on peut entendre dans Kayleigh’s Funeral , morceau qui mérite à lui seul que l’on achète le cd, même si 1,38 minutes c’est court. Thème dont un développement aurait été très profiteur pour cette BO.

La conclusion de

A écouter : Lockdown Lenny, Going to see dad, Kayleigh’s Funeral

Acheter L'effet papillon : la musique en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de L'effet papillon : la musique sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de L'Effet Papillon

En savoir plus sur l'oeuvre L'Effet Papillon