75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°2 : Remontez le temps jusqu'à l'installation de votre Adblocker et rajoutez-nous en liste blanche.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Sheitan >

Critique du Film : Sheitan

Avis critique rédigé par Jerules le lundi 13 février 2006 à 11:41

Peace Aisne Love

Le scénario ? Une bande de jeunes « cool » se retrouve aux prises avec des campagnards, forcément bêtes, belliqueux, et pas gâtés par la nature. Sur le papier le film avait l’air pourtant alléchant. Présenté comme une véritable révolution du genre, soutenu et produit par Vincent Cassel, interdit aux moins de 16 ans, il avait tous les atouts pour résister aux grosses productions.
Sheitan fais moi peur
Malheureusement, le scénario ne tient pas 1h30. Un peu plus de densité aurait été la bienvenue. Les jeunes parlent, se bécotent, s’inquiètent de l’étrange comportement de leurs hôtes….et c’est tout ! Et le spectateur d’attendre impatiemment qu’il se passe quelque chose. Sensé faire peur, Sheitan a autant d’effet sur le trouillomètre que RRRrrr ! sur nos zygomatiques. Plombé par une représentation plus que caricaturale des jeunes à la campagne, Sheitan aurait pu passer inaperçu sans Vincent Cassel et le collectif Kourtrajmé aux commandes.
Interdiction aux –16 ans…
Quelques cicatrices de temps en temps, ce qu’il manque ce sont quelques litres de sang. Annoncé comme trash et décalé, Sheitan reste finalement assez soft (bon, mis à part la partie de plaisir à trois, la piscine, la fin). Heureusement l’esprit Kourtrajmé est là, ce qui le différencie des autres productions françaises aseptisées. (Rappelez vous les images de 0,2 secondes pas si anodines que ça dans les courts-métrages du même collectif) Sans tomber dans le slasher bête et méchant, un peu de violence n’aurait pas fait …de mal. Les dernières minutes du film, surréalistes, réveillent en nous l’amateur de fantastique mais c’est trop tard..
Peace Aisne Love
Vincent Cassel en paysan fou, dans une famille folle, entres fous…pourquoi pas ? Mais bon le rôle est trop caricatural. Forcément sa famille est aussi bête que lui. Mention spéciale au fils qui semble être constamment coincé dans les bois, à attendre ses « proies », à demi caché par un arbre. Trop simple.

80

Provocateur mais pas trop, sans complexes, malsain par moments (chouette), Sheitan fait l’événement en ce début d’année. Le film est long à se mettre en place, reste malheureusement en deux genres, ce qui laisse un sentiment d’inachevé. Pourtant, premier long métrage du Kourtrajmé, c’est une petite révolution dans le cinéma français. On est content de voir que les productions françaises ne se résument pas à des histoires d’orphelins ou des comédies estampillées Mickael Youn.Vivement le prochain !

Critique de publiée le 13 février 2006.

Que faut-il en retenir ?

  • Monnica Bellucci en vampire
  • l'esprit Kourtrajmé
  • Rooooxane Mesquida

Que faut-il oublier ?

  • le scénario

Acheter Sheitan en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Sheitan sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Suis nous sur facebook !