75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°8 : Dans l'espace publicitaire, personne ne vous entend crier. Surtout si vous le bloquez.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

La seconde campagne pathfinder débarque début 2009

Publié il y a 8 ans par Vincent L.

Quittez la nature pour la ville...

Les premiers volumes de la seconde campagne Pathfinder débarqueront sur les étals dès le mois prochain !
La Malédiction du Trône écarlate sera campagne nettement plus urbaine qui fera découvrir aux joueurs la cité de Korvosa, ses intrigues politiques, ses mystères cachés et son fameux jeu du Tourment !
Janvier verra donc sortir (par ordre probable d'apparition dans les bacs) :
Le Guide de Korvosa : un supplément de background de 64 pages détaillant, quartier par quartier, la cité dans laquelle va se dérouler cette seconde campagne Pathfinder.
Le Guide du Joueur de La Malédiction du Trône écarlate, toujours à un prix modique en boutiques (2 euros) et idéal pour que les joueurs préparent leur nouveau personnage !
Au Bord de l'anarchie, le premier volume de la campagne, pour personnages de niveau 1.
Sept jours pour mourir, le deuxième volume de la campagne, pour personnages de niveau 4.
Le Jeu du Tourment, un tarot divinatoire de 54 cartes, indispensable pour jouer la campagne car au début de chaque volume, les joueurs devront tirer les cartes, ce qui influera sur le cours de l'histoire !

Consulter la source de l'article

Suis nous sur facebook !

Fiches de l'encyclopédie de l'imaginaire en rapport avec l'article

Commentaires sur l'article

Réagissez à cet article en postant votre commentaire ci-dessous.Seuls les membres SFU peuvent poster leur avis.

Créez votre Espace SFU en moins d'une minute pour ajouter votre avis (et bien plus). C'est simple et gratuit !
Alors n'hésitez plus et venez rejoindre la communauté de Scifi Universe !

S'inscrire S'identifier En savoir plus sur « Mon SFU »