75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°8 : Dans l'espace publicitaire, personne ne vous entend crier. Surtout si vous le bloquez.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Une comédie musicale pour l'Anneau !

Publié il y a 9 ans par Quakup

Construction de ses impressionnants décors mobiles...

Peut-être que vous êtes déjà au courant mais figurez-vous que la trilogie à succès de JRR Tolkien se verra offrir une adaptation sur les planches d’un théâtre londonien. En effet, d’un coup total de près de 37€ millions, la comédie musicale racontera les épopées de Frodon et ses amis dans les nombreux lieux imaginés par l’auteur comme la comptée, la Terre du Milieu ou encore le gouffre de Helm.
Voici ce que Kevin Wallace, producteur de la pièce, déclare à propos du décor : « C’est comme un paysage changeant pendant que les acteurs évoluent et comme si vous observiez quelque chose de plat mais en fin de compte, c’est tridimensionnel. »
3 heures d’émerveillement avec un décor fascinant construit sur une plaque mobile d’une valeur de 1,5€ millions permettant aux différentes pièces de monter, descendre et tourner. Et tout ceci évoluant aux yeux ébahis des spectateurs. Pour enrichir le tout, de nombreux effets visuels viendront mettre en valeur ce fabuleux décor.
Le comédie musicale se déroulera au Théâtre Royal Drury Lane à partir du mai prochain et ce pour une durée de 3 mois.

Consulter la source de l'article

Suis nous sur facebook !

Fiches de l'encyclopédie de la SF en rapport avec l'article

Commentaires sur l'article

Réagissez à cet article en postant votre commentaire ci-dessous.Seuls les membres SFU peuvent poster leur avis.

Créez votre Espace SFU en moins d'une minute pour ajouter votre avis (et bien plus). C'est simple et gratuit !
Alors n'hésitez plus et venez rejoindre la communauté de Scifi Universe !

S'inscrire S'identifier En savoir plus sur « Mon SFU »