75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°7 : Reconfigurez votre Adblock d'un coup de baguette magique. Harry P. l'a fait et n'a pas eu de séquelles.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Rencontre avec ... Alan Lee

Publié il y a 10 ans par David Q.

Rencontre exceptionnelle pour tous les passionnés du Seigneur des anneaux et de l'heroic fantasy

En tant que grand passionné des oeuvres de Tolkien, vous imaginez bien que l'occasion d'être présent physiquement à cet évènement devait être saisie. En effet, pour la sortie de son « Cahier de croquis du Seigneur des Anneaux » chez l'éditeur Christian Bourgois, la librairie de Provence a organisé le samedi 21 Octobre 2006 une rencontre entre le public et Alan Lee.

Je vais faire l'injure, pour ceux qui l'ignorent encore, de le présenter. Alan Lee est l'un des plus grands illustrateurs dans l'univers de « l’Heroic Fantasy ». Sa reconnaissance auprès du grand public intervient lorsque ce dernier devient Directeur Artistique sur les trois films de Peter Jackson, la trilogie du Seigneur des Anneaux. Son travail d'exception avec un autre grand nom de l'illustration fantasy, John Howe, lui a permis d'obtenir un oscar en 2004 sur le Retour du Roi. Il a aussi collaboré au dernier King Kong comme conseiller artistique. Vincent Ferré, enseignant de littérature comparée à l'université Paris 13, et notamment auteur de deux livres sur Tolkien, Sur les Rivages de la Terre du Milieu (2001) et Tolkien, Trente ans après (2004) aux éditions Christian Bourgois, (que je recommande vivement), était également invité à cette occasion. Il a notamment assuré lors de cette rencontre la traduction des propos d'Alan Lee (de l'anglais vers le français bien entendu). Voici le récit d'une journée reportage pour scifi-universe, un moment intense de partage entre passioné(e)s, un voyage en Terres du Milieu... Samedi 21 Octobre 2006. Mon reveil sonne à 7h du matin. Contrairement à d'habitude, je n'éprouvais aucune difficulté à me lever. Direction Aix-en-Provence, à une vingtaine de kilomètres de Marseille, mon lieu de résidence. Arrivée sur les lieux à 8h30 du matin en compagnie d'un passionné et amateur de dédicaces, David, qui se reconnaitra sans peine. Puis petit-déjeuner sur le Cours Mirabeau. La ville s'éveille tout doucement, mais les discussions purement tolkienniennes, pour ainsi dire, vont bon train. Trêve de plaisanterie, il est temps de rejoindre la fameuse Cité du Livre, et plus précisement la Salle Armand Lunel, lieu de la rencontre. Il est 10h du matin lorsque nous rencontrâmes les premiers intéressés. Trois personnes absolument mordues par la trilogie du Seigneur des Anneaux. Ces passionnés sont partis ensemble en Nouvelle-Zélande pour assister à l'avant-première du Retour du Roi, à Wellington, fin 2003. Après avoir vécu cette journée, ils ont parcouru tout le pays pendant un mois, près de 7000 km, à la recherche de tous les lieux principaux du tournage. A cette occasion, ils avaient sur eux leurs albums photos et nous avons pu voir tous ces lieux mythiques et ainsi revivre dans nos pensées les divers passages du film associés.

Au fil des minutes, les curieux sont de plus en plus nombreux pour finalement aboutir à un véritable forum en plein couloir d'attente. Les témoignages fusent, les photos s'échangent, l'un d'entre eux nous fait part de sa collection extraordinaire de figurines (dont certaines désormais introuvables sur le marché), un autre explique les raisons de son attachement pour les oeuvres de Tolkien. D'autres discutent sur la fidélité des films de Peter Jackson vis-à-vis de l'oeuvre, une autre personne ses figurines peintes à la main... Dans cette ambiance digne du tournage du Seigneur des Anneaux, inutile de vous dire que le temps a une facheuse tendance à passer très vite.

Je pris ensuite le soin, après ces quelques heures de bavardages, d'interviewever de nombreuses personnes sur le sujet du Seigneur des Anneaux (l'origine de leur passion, leur avis sur les films de Peter Jackson...) et d'accueillir mon photographe couvrant cet évènement (Cécile, que je remercie vivement). Les interviews seront publiées ultérieurement en bas de cet article.

Je pris ensuite, juste avant le début de la conférence, le temps d'acheter le fameux ouvrage d'Alan Lee, « Cahier de croquis du Seigneur des Anneaux ».

Alan Lee raconte ici, en mots et en images, comment il a réalisé les magnifiques aquarelles de l’édition illustrée du Seigneur des Anneaux. Ces images se sont révélées si puissantes et évocatrices qu’elles ont finalement façonné le visuel des trois films de Peter Jackson.. Le Cahier de croquis du Seigneur des Anneaux présente plus de 150 esquisses et croquis de travail, et montre comment ce projet est passé de l’idée à sa réalisation artistique. Il contient également un choix d’aquarelles en pleine page avec de nombreux dessins inédits réalisés pour le film ou spécialement pour ce livre. Ce Cahier donne un aperçu fascinant de l’imaginaire d’un homme qui a représenté les visions de Tolkien, d’abord sur une page puis en trois dimensions au cinéma. Il intéressera les nombreux amateurs d’Alan Lee tout comme les artistes en herbe qui veulent découvrir les secrets de l’illustration. La critique de cet ouvrage sera prochainement en ligne sur scifi-universe par mes soins. 15h. Après de nombreux et intenses partages et discussions, la salle ouvre enfin ses portes. Après quelques minutes d'attente, Alan Lee et Vincent Ferré entre dans la salle sous les applaudissements.

Je vous propose à la fin de cet article, dans une vidéo exclusive, des extraits des propos tenus par ces derniers. J'en ai également profité pour questionner Alan Lee sur ses connaissances concernant l'adapation de Bilbo le Hobbit au cinéma. En effet, si vous êtes un lecteur régulier de nos colonnes, vous n'êtes pas sans ignorer que la MGM souhaite produire deux films sur le prologue du Seigneur des Anneaux, Bilbo Le Hobbit (The Hobbit). Je vous propose ici un compte-rendu synthétique de la conférence, qui a duré environ une heure. Chaque personne avait la possibilité de poser une question. Ma question, comme je le précise ci-dessus, était de soutirer des informations concernant le projet Bilbo Le hobbit au cinéma. Q: Bonjour Alan.J'aimerais savoir comment s'est déroulé le travail d'illustration avec John Howe. Comment s'est déroulé le travail en équipe? Comment vous répartissiez-vous les tâches? Alan Lee: C'était un véritable plaisir de travailer avec John. Avant de démarrer mon travail sur la trilogie de Peter Jackson, je ne le connaissais pas. Nous nous sommes rencontrés en Nouvelle-Zélande, dans les studios du tournage. La répartition du travail a été relativement simple : en fonction de nos compétences. John Howe faisait les méchants de préférence (les orcs...) car amateur de dessins sombres, se rapprochant du style gothique. En ce qui me concerne, je dessinais les gentils mais également les armes et diverses armures dans leur quasi-totalité. Quotidiennement, nous avions une réunion entre moi, John Howe et Peter Jackson pour lui présenter la douzaine de dessins qu'il nous avait demandés de faire la veille généralement. Une fois la réunion achevée, nous nous répartissions les tâches. A titre d'information, John a entièrement conçu le balrog sur papier avant que l'équipe des effets spéciaux (les studios WETA, ndlr) le reproduise pour le film. Q: Votre vision des oeuvres de Tolkien correspond-t-elle au rendu final proposé par le film? Qu'est ce qui vous a plu/déplu dans cette adaptation cinématographique du Seigneur des Anneaux ? A.L : Mon but n'était pas d'imposer ma vision imaginaire au film mais plutôt de mettre sur papier le regard de Peter Jackson. Il me donnait les grandes lignes de ses idées et moi, je dessinais la scène (il s'agit d'un storyboard, ndlr). Cela lui permettait de mieux appréhender ce qu'il allait filmer. En fait, le but de Peter Jackson était de rester très proche du descriptif de Tolkien dans ses ouvrages et des dessins que réalisaient moi et John. Dans tous les cas, je trouve le rendu final très convaincant. Il s'agit d'une adaptation très remarquable du livre. Q: Avez-vous réalisé vos dessins par rapport aux lieux du tournage? A.L : Pas du tout. Mes dessins ont été réalisés sans prendre compte des lieux de tournage. Ils ont été choisis par une équipe chargée de cette tâche. La Nouvelle-Zélande propose des paysages sublimes notamment certains volcans et montagnes enneigées. Le décor qui m'a le plus marqué, c'est sans aucun doute Edoras, construit à partir de rien. Le résultat visuel était véritablement époustouflant. A contrario, Minas Thirit est totalement virtuel. Q : Quelle a été votre ligne de travail durant le tournage du Seigneur des Anneaux ? A.L : Mon travail sur le Seigneur des Anneaux a été différent des précédentes tâches. En effet, on travaille différemment des décors provenant d'une description littéraire que des décors purement imaginaires ou connus en partie. J'ai pris un immense plaisir de concevoir les elfes et la Lorien, un lieu puissant et poétique de l'écriture de Tolkien. Généralement, ma ligne de travail était la suivante : entrer dans l'esprit de l'auteur sans trop de détails. L'écriture de Tolkien offre beaucoup de libertés à l'imagination. Et pour un tel travail, je dois dire que cela était fort agréable. Q: Avez-vous en tête de réaliser des projets architecturaux réels ? A.L : Je n'ai jamais réalisé de tels projets mais je dois avouer que je suis passionné par l'architecture et notamment par l'architecture des châteaux. Mais je n'exclue pas cette idée. Q: Quelle a été l'ambiance générale durant le tournage ainsi que vos relations avec Peter Jackson? A.L : Peter Jackson a vraiment mis l'accent sur l'aspect visuel, graphique et esthétique de l'ensemble. Le film en témoigne. D'où l'importance de mon rôle et celui de Howe. Néanmoins, il fallait littéralement se battre pour espérer parler à Peter Jackson. Notre relation humaine était extremement chaleureuse. Vous savez, Peter Jackson a un côté très détendu : sa volonté est de rire et de travailler efficacement à la fois. Mais il sait également faire preuve de très grande concentration à n'importe quel moment. Q: Quels ont été les apports de ce film sur vos connaissances ? A.L : Je pense que l'apport principal de ce travail sur mes connaissances est la découverte des nouvelles technologies numériques du cinéma. C'est très instructif et remarquable. J'ai également appris au long de ses trois ans de tournage à manier le logiciel PhotoShop par exemple. Grâce à cela, j'ai pu totalement construire le livre que vous avez entre vos mains (« Cahier de croquis du Seigneur des Anneaux » , ndlr), de la disposition des textes et des dessins jusqu'à l'assemblage. Q: Avez-vous eu l'opportunité de rencontrer le fils du professeur Tolkien durant le tournage ? A.L : Pas du tout. Cristopher (le fils de Tolkien, ndlr) a totalement voulu se couper de la production du film mais nous a donné toute sa confiance. Sa volonté est de continuer à donner vie aux oeuvres de son père. Le Seigneur des Anneaux est un véritable hommage à cette oeuvre. En bas de cet article, je vous propose de découvrir un extrait de cette conférence et notamment des informations divulguées par Alan Lee concernant l'adapation de Bilbo Le Hobbit. La vidéo contient également des photos de cette journée. A la fin de la conférence, vers 16h, la dédicace. Près de deux heures d'attente pour obtenir le coup de crayon d'un génie de l'illustration ainsi qu'une poignée de mains. En compagnie de Sébastien, grand passioné de l'univers Tolkien et que je salue chaleuresement ici, les deux heures ne furent que poussière de temps.

L'évènement prit fin à 18h. Une journée remplie de bonne humeur, une journée de partage, une journée à cotoyer des gens pris par ce même grain de folie que vous, ce que l'on appelle une passion. Merci à toutes ces personnes qui se reconnaissent de s'être prêté aux interviews, d'avoir amené vos photos et autres objets de collection. Merci à Cécile pour avoir couvert l'évènement avec moi. Merci à Sébastien, dont l'espace d'une après-midi a suffi pour faire naître une amitié, portée par cette passion commune. Merci à Alan Lee, Vincent Ferré et à la Librairie de Provence pour l'organisation d'un tel évènement en Province, tellement rare pour être souligné. Merci à Wedge3D de m'avoir fourni le logo SFU (la classe) et à Han Maximus pour la publication de ce reportage à la une de ce site. Je vous propose maintenant et comme promis une vidéo exceptionnelle avec un extrait de la conférence. Dans cette dernière, l'intégralité de ma question est filmée concernant l'adaptation cinématographique de Bilbo Le Hobbit au cinéma. Vous y trouverez de nombreuses photos pour vous donner une idée plus précise de cette journée. N'oubliez pas, pour toutes les personnes concernées par cet évènement ou amoureux de la trilogie du Seigneur des Anneaux, de laisser un petit commentaire à cet article.

» Télécharger la Video au Format Windows Media Player - 50 Mo.

Source : Scifi-universe.com

Suis nous sur facebook !

Fiches de l'encyclopédie de l'imaginaire en rapport avec l'article

Commentaires sur l'article

Réagissez à cet article en postant votre commentaire ci-dessous.Seuls les membres SFU peuvent poster leur avis.

Créez votre Espace SFU en moins d'une minute pour ajouter votre avis (et bien plus). C'est simple et gratuit !
Alors n'hésitez plus et venez rejoindre la communauté de Scifi Universe !

S'inscrire S'identifier En savoir plus sur « Mon SFU »

  • merci pour ta pitite dédicace , ^^ et pour le travail que tu nous offre !!!

    ta photographe

    cilou, le 29 octobre 2006 15:17
  • boui mais là c'est normal que je n'en laisse pas qu'un !! Après relecture intense, je me répéterait en rappelant que tu as parfaitement décrit cette journée ^^ exceptionnelle, par la présence d'Alan, mais aussi, de tous ces fans, qui nous ressemblent un peu ( même beaucoup) ...
    Un jounée qui nous maintient le projet en tête de s'évader vers la nouvelle zélande, pour visualiser à travers nos âmes et nos yeux SDAisées ( un peu de néoligismes silvouplé) notre terre du milieu ! notre édoras et rivendell !! La comté ect ...

    il est 09h09, et un fan n'a pas d'heure !!!!

    ps : alan a une préférence marquée pour les créatures elfiques ... hihi


    *°*°la photographe fanatique *°*°
    cilou, le 30 octobre 2006 02:12
  • Salut !

    Trop cool le repportage et la vidéo ... j'adore :D T'as fais un super montage !!

    Merci beaucoup pour les petites dédicaces , je me suis trop éclaté aussi et je sens qu'une grande amitiée est née !! :)

    Tchouss !!! ;)

    Sébastien.



    Sébastien, le 30 octobre 2006 04:01
  • Alors moi, comme Cecile, je n'ai pu m'empêcher d'écrire un deuxième commentaire ! Sauf que c'est une rectification loool, car il faut respecter le travail de chacun, et il faut savoir aussi que le montage vidéo a été réalisé par Cecile, donc je refais "t'as fais un super montage vidéo Cecile ;)".

    Voilà :), donc du très bon travail à JA et Cecile.

    Allez à plus !
    Sébastien, le 30 octobre 2006 06:21
  • c'est tres gentil ^^
    vive le SDA !!!!!!!

    et le travail d'équipe,

    et rien que pour ça, bisous à tous !!!!!!!!!
    cilou, le 30 octobre 2006 06:24
  • Merci pour ceux qui n'ont pu etre présent. Et d'avoir posé la question pour Bilbo ! :-D
    Darkee, le 30 octobre 2006 07:09
  • Salut JA J'étais à Aix ce samedi là super ambiance et super boulot de ta part ;)
    Antoine, le 30 octobre 2006 12:16
  • Une journée fabuleuse en compagnie d'Alan Lee, mais aussi avec l'ensemble des passionnés du Seigneur des Anneaux. j'ai été trés heureux de vous présenter mes photos de l'avant-première du Retour du Roi en Nouvelle-Zélande.Un grand bravo à Jean-André pour son superbe reportage.

    Cordialement.

    Stéphane.
    Dragon, le 30 octobre 2006 13:54
  • super reportage cela fait une semaine que je l'attendais bravo à JA pour ce reportage et toute sa sympathie auprès du public ;)
    Cristophe, le 30 octobre 2006 14:33
  • Voici enfin le reportage sur cette superbe rencontre !

    Un grand bravo à Jean André pour son excellent travail ainsi que toute sa bonne humeur amenée ce jour la.

    Merci à Alan Lee de nous avoir honoré de sa présence ainsi que pour sa simplicité.

    Après une telle réussite,espérons que les évènements de ce genre se feront plus nombreux dans la région à l'avenir.

    David
    neo, le 31 octobre 2006 12:36
  • Il est dommage que la visite d'Alan Lee n'a pas été suffisament diffusée sur inter net,cela reste encore "un privilège de certains innitiés" .HELAS..Bref,le compte rendu rend assez bien l'ambiance malgré quelques imperfections sur le maitien de la caméra,et la difficulté à réstituer un son plus ou moins audible mais restons indulgent et mettons cela sur le compte de l'émotion..Un grand merci Jean André pour avoir voulu faire partager ce momment "privé" pour l'ensemble des inconditionnels de Jrr Tolkien.
    arrowdale, le 4 novembre 2006 01:57
  • Je suis retombée sur cet article que je connaissais déjà... ne me demandez pas pourquoi... et là je me suis dit, quelle chance vous avez eu d'être là!

    Depuis j'ai pu me procurer le précieux cahier et il est magnifique
    J'aurais aimé être là pour tous vous rencontrer ...

    Amis fans du sda je vous salue!

    Fanelwood, le 20 avril 2007 19:11