75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°7 : Reconfigurez votre Adblock d'un coup de baguette magique. Harry P. l'a fait et n'a pas eu de séquelles.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Entretien avec Mathew Anderson de Petroglyph games

Publié il y a 6 ans par Amaury L.

Jeux vidéo ou jeux de plateau, moi j'aime tout...

Avec les critiques de leurs deux jeux sur l'univers de Graxia, Scifi Universe s'est intéressé à qui se cachaient derrière ce nom mystérieux, Petroglyph, une société spécialisée dans les jeux video avec par exemple, End of nations, Star wars Empire at war...

Nous avons rencontré Mathew Anderson, responsable de la communication entre les fans et la société Petroglyph.

 

Amaury L : Pouvez vous nous en dire davantage sur l'éditeur Petroglyph et vous-même ?

Mathew Anderson : Petroglyph est une société d'édition tournée principalement vers la création de jeux vidéo. Elle a vu le jour en 2003 sous l'impulsion de Mike Legg, Joe Bostic, Steve Tall et son quartier général se situe à Las vegas. Beaucoup de développeurs viennent de Westwood Studios Company. Le président est Mike Legg assisté de Chuck Kroegel. Personnellement, je suis en charge de la communication entre les fans et l'équipe dirigeante. Je veille à ce que tout se passe bien et mon rôle consiste à résoudre tout problème ou toute question concernant l'ensemble de nos créations. En parallèle, je bosse sur des projets comme dernièrement sur le jeu Guardians of Graxia (jeu de plateau et jeu PC), tout en aidant au développement commercial de nos produits. Je suis en charge de développer le site Petroglyph, le secteur jeux en particulier. Et bien sûr soutenir les fans... Beaucoup de pain sur la planche...

 

Amaury L : vous dites privilégier les jeux vidéo, pourquoi sortir des jeux de plateaux ?

Mathew Anderson : Il est vrai que nous axons principalement nos créations vers les jeux vidéo PC et quelques titres en consoles, un mixe en fait, dont notre projet majeur End of Nations en partenariat avec l'éditeur Trion Worlds. Ce n'est que depuis l'année dernière que nous essayons de proposer des jeux de plateau dont un trouve un prolongement sur PC, Guardians of Graxia. Cela permet une diversification de nos produits et de toucher un public plus large.

 

Amaury L. : End of Nations, en quoi ça consiste exactement ?

Mathew Anderson : c'est un jeu de stratégie en temps réel, qui se joue en ligne (un MMORPG). On peut jouer en solo ou en équipes, avec ou contre des milliers de joueurs. C'est un cadre très guerrier se passant dans un futur technologique où chacun essaiera de franchir les différents grades militaires tout en grossissant efficacement ses troupes. L'effondrement économique du XXIe siècle a engendré l'anarchie, mais une nouvelle superpuissance, l'Ordre des Nations, a émergé du chaos afin de rétablir la paix. Par la force. On acquiert de l'expérience grâce aux victoires en combat, ce qui améliore votre armement et votre technologie. Vos unités ne cessent d'évoluer et il faudra s'adapter à toutes les innovations acquises. L'action se déroule sur une carte géopolitique qui se modifie constamment à chacune des batailles menées, sachant que chaque victoire de vous et vos alliés accroissent votre influence sur ce monde en perpétuelle évolution. Avec la sortie prévue en 2011, il s'agit de notre chantier le plus important qui monopolise toute notre force de travail actuellement.

Voici le lien vers le site officiel du jeu End of Nations en France

 

Amaury L : aimez vous jouer aussi ?

Mathew Anderson : Evidemment, et je pense que toute l'équipe de Petroglyph pour faire du bon boulot doit aimer jouer. Cela demande tellement de temps et d'effort qu'il faut être passionné par ce que l'on fait. Personnellement, j'apprécie particulièrement les jeux de stratégie en temps réel (les RTS), ou au tour par tour avec des thèmes fantastiques, de science fiction et bien d'autres. Je ne suis pas fermé sur un style précis, car pour mener à bien mon job de médiateur, une ouverture d'esprit s'impose.

 

Amaury L : Quelle est votre philosophie en tant qu'éditeur jeux video et jeu de plateau ?

Mathew Anderson : Dès que nous le pouvons, nous offrons des versions internationales de nos jeux avec une petite restriction, l'utilisation de l'anglais comme langue. Cela dit pour End of nations, un site intégralement en français existe. Pour les jeux de plateau, la fabrication se déroule en Chine, principalement pour des questions de coût, mais tous les jeux sont développés aux Etats-Unis.

 

Amaury L : Certainement des projets en gestation ?

Mathew Anderson : Actuellement, notre effort se porte sur End of nations, mais on travaille sur des extensions pour Guardian of Graxia, et le jeu de « deck building » Heroes of Graxia. Actuellement, nous n'avons de traductions françaises des règles des jeux Guardians of Graxia ou Heroes of Graxia. Si jamais, une personne souhaite faire ce travail, c'est avec plaisir et fierté que nous partagerons ce travail avec le reste de la communauté petroglyph aussi bien pour tenir une FAQ que pour mettre en ligne les traductions françaises...

Merci Mathew de nous avoir accordé de votre temps...

 

Le site officiel de Petroglyph.

 

Le site officiel de End of nations (en français).

Critique du Heroes of Graxia sur Scifi Universe.

 

Critique du Guardians of Graxia sur Scifi Universe.

Suis nous sur facebook !

Commentaires sur l'article

Réagissez à cet article en postant votre commentaire ci-dessous.Seuls les membres SFU peuvent poster leur avis.

Créez votre Espace SFU en moins d'une minute pour ajouter votre avis (et bien plus). C'est simple et gratuit !
Alors n'hésitez plus et venez rejoindre la communauté de Scifi Universe !

S'inscrire S'identifier En savoir plus sur « Mon SFU »