75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°2 : Remontez le temps jusqu'à l'installation de votre Adblocker et rajoutez-nous en liste blanche.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Barbarossa traduit en français par les Editions Sans Détour

Publié il y a 3 ans par Vincent L.

En direct du Japon...

Les Editions Sans Détour avaient officialisé il y a quelques temps leur partenariat avec Play & Win pour produire et distribuer des jeux de société. Leur premier projet s'appelle Barbarossa, la traduction d'un jeu de cartes japonais d'Atsuo Yoshizawa. Pour un premier choix, on peut dire que c'est un osé...

Barbarossa, une opération militaire de la Werhmacht visait en quatre mois l'anéantissement de l'empire russe. Il s’avérait indispensable d'établir vers l'est un lebensraum, un espace vital pour le développement de l'idéologie nazie. Cela se passait sur notre monde. Dans un univers parallèle, où les femmes sont les patriarches de la société, Staline, un magicien diabolique, a asservi la population russe et la traite sans une once d'humanité. La Wehrmacht féminisée s'élance à l'assaut de Moscou pour libérer un peuple brisé sous les agissements d'un despote dévoré par les forces ténébreuses.

Les lecteurs les plus assidus peuvent se rappeler que nous en avions parlé lors de notre semaine "Jeux Japonais". Et pour ceux qui voudraient en savoir plus, la critique détaillée se trouve SUR CETTE PAGE.

Les Editions Sans-Détour ont récemment présenté quelques visuels de l'édition française que vous pouvez retrouver ICI.

Diaporama photo : Barbarossa [2010]

Source : Communiqué de presse

Suis nous sur facebook !

Fiches de l'encyclopédie de la science-fiction en rapport avec l'article

Commentaires sur l'article

Réagissez à cet article en postant votre commentaire ci-dessous.Seuls les membres SFU peuvent poster leur avis.

Créez votre Espace SFU en moins d'une minute pour ajouter votre avis (et bien plus). C'est simple et gratuit !
Alors n'hésitez plus et venez rejoindre la communauté de Scifi Universe !

S'inscrire S'identifier En savoir plus sur « Mon SFU »

  • Sans vouloir faire le rabat joie, je me demande si c'était utile d'appuyer autant sur le fanservice. Apparemment la prémisse est que les femmes dominent la société; dans ce cas, pourquoi s'habillent elles dans des tenues qui semblent conçues pour aguicher
    le regard masculin? Mais ça ne serait rien s'il n'y avait pas en plus comme objectif de jouer des nazies héroîques...vraiment j'ai du mal. Le jeu peut avoir de très bonnes mécaniques, mais ce sera sans moi.
    gnome, le 16 décembre 2013 19:48
  • Oui, c'est exactement ce que dit la critique du jeu. Le thème est particulier, et c'est quand même un risque pour Sans Détour de se lancer dans le jeu de carte avec un produit comme celui là.
    Vincent L., le 17 décembre 2013 11:58
  • Hum... c'est légal un "jeu" comme ça !?
    Rygel, le 17 décembre 2013 13:48
  • A priori, il ne faut pas se fier aux apparences du tout. En regardant un peu les critiques sur TricTrac, il paraitrait justement que le jeu a l'air d'être un must have et très réaliste justement dans ses mécaniques de jeu et dans le fond. Évidemment il
    faut prendre tout ça au second voire troisième degré et pas se dresser dès qu'on entend le mot nazi ou Staline...
    SainteAndraste, le 17 décembre 2013 22:28
  • Et puis évitons l'amalgame Werhmacht / Nazis... Sur les visuels, à part Miss Adolf qui peut laisser de marbre les gens réticents à cet humour, on a pas de "nazies héroïques"...
    SainteAndraste, le 17 décembre 2013 22:31
  • J'ai hâte, d'autant qu'il paraît que le jeu est bon.
    Ceir, le 18 décembre 2013 18:04
  • Je confirme, le jeu est très bon et très second degré. Par contre il ne faut pas se leurrer, le coeur de cible est clairement le joueur masculin, que les rondeurs suggestives des donzelles et les mécanismes bien huilée du jeu ne laisseront pas indifférent.
    C'est en effet un choix osé de la part de sans détour. Espérons que ça marche bien et qu'ils sortent la suite : El Alamein qui est encore meilleure. ;)

    Sthorm, le 19 décembre 2013 20:35