75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°6 : Vador nous consulte sans Adblock alors pourquoi pas vous ?
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Critique de la bande dessinée : Androïdes 06 - Les déserteurs [2019], par NURTHOR

Avis critique rédigé par NURTHOR le jeudi 5 septembre 2019 à 09h00

Des androïdes plus humains que l'Homme ?!

La guerre est inévitable face aux aliens Mantas. Suite à une découverte humaine d'une de leur base gigantesque ou vaisseau spatial, les hommes réalisent que les Mantas s'infiltrent dans leurs esprits et les neutralisent ainsi très facilement. En représailles de cette invasion humaine dans leur vaisseau, les Mantas menacent d'envahir la Terre. Les humains construisent alors une armée d'androïdes de guerre sans sentiment, ni esprit les mettant à l'abris des pouvoirs des Mantas. Trois modèles d'androïdes sont élaborés, dont les meilleurs sont les "Wanders", avec les meilleurs matériaux et les techniques de pointe de R&D, allant si nécessaire jusqu'à leur octroyer une autonomie totale avec une puissante Intelligence Artificielle.
Sur le théâtre d'opération, en pleine bataille, alors que les Mantas semblent gagner du terrain, l'ordre de rendre autonome les androïdes élites du modèle Wander est donné. Ces derniers reprennent la main et se dirigent vers une victoire stratégique majeure. Mais une petite unité de quatre Wanders se rebelle et déserte...

SFU-Androides T6-p3

Christophe Bec le scénariste, nous narre un conte philosophique grandiose sur le thème des IA, qui est très proche du dilemme de l'inspecteur Deckard de Blade Runner. On en vient à lire et relire la BD pour voir où et quand ça a dérapé ! De même cette première rencontre entre les Mantas et les Hommes est traitée de manière très contemporaine, sans nous surprendre, mais elle nous laisse sur notre faim car peu développée. On souhaiterait une suite…

SFU-Androides T6-p4

Au dessin Ardisha Campanella nous régale, bien que son trait soit parfois trop tracé au scalpel, donnant des visages légèrement carrés. Ses scènes de batailles sont claires et son goût du détail rend réalistes ses belles illustrations techniques.
La mise en couleur de J. Nanjan marque bien la narration et les dessins accentuent le coté dramatique des scènes.

SFU-Androides T6-p5

Ce numéro 06 de la série Androïdes se lit de manière autonome, puisque c'est le principe de cette deuxième saison avec pour unique consigne le respect des trois premières lois de la robotique d'Isaac Asimov.
On a là une belle histoire, avec une réflexion philosophique, qui nous bouscule sur nos relations avec les IA, que l'on devine tout juste aujourd'hui, alors qu'elles seront partout très prochainemement. Ces réflexions et raisonnements des déserteurs androïdes, en pleine bataille, sur la valeur de la vie d'un homme ou d'un E.T. et si elle vaut plus que la leur, sont parfaitement menés sans tomber dans la caricature.

SFU-Androides T6-p6

On devine la limitation sur le nombre de pages imposé aux auteurs, qui ont donc dû faire des choix. Il y a matière à créer un tome 6bis, tant pour creuser d'avantage la réflexion philosophique des rapports hommes-androïdes intelligents, que pour développer la suite de ce premier contact humain avec les terribles Mantas.

La conclusion de à propos de la Bande Dessinée : Androïdes 06 - Les déserteurs [2019]

NURTHOR
72

Ce tome 6 montre l'humanité au contact de sa première rencontre E.T. avec les Mantas gigantesques, mais surtout la met face à ses propres peurs et à ses relations avec les androïdes autonomes, dotés d'une fabuleuse Intelligence Artificielle plus qu'humaine. Le coup de génie de Christophe Bec, le scénariste, est de le vivre du côté des androïdes plus que du côté humain. La vie d'un androïde avec cette superbe IA a-t-elle moins de valeur que celle d'un E.T. ou d'un Homme ? On rêve d'un tome 6bis permettant de pousser cette réflexion philosophique et cette première rencontre humano-Manta plus profondément !

On a aimé

  • Regard croisé sur la question philosophique de la valeur d'une vie humaine par rapport à une vie E.T. ou de celle d'un androïde intelligent ?
  • Illustration et mise en couleur en très bonne harmonie pour servir le scénario.

On a moins bien aimé

  • On sent le manque de pages pour approfondir cette réflexion philosophique et cette rencontre humano-androïde face aux terribles E.T. Mantas. Regret qu'il n'y ait pas un tome 6 bis pour cela.

Acheter la Bande Dessinée Androïdes Saison 2 : Androïdes 06 - Les déserteurs [2019] en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Androïdes Saison 2 : Androïdes 06 - Les déserteurs [2019] sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de Androïdes