75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°3 : Un peu de fantasy ! Désactivez votre Adblock pour notre domaine et nous revivrons comme par magie !
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Critique du roman : Etranges éons [2019], par Nathalie Z.

Avis critique rédigé par Nathalie Z. le lundi 20 mai 2019 à 09h00

Un des plus beaux hommages à Lovecraft

Etranges éons est un roman de 1979 écrit par Robert Bloch, un écrivain ayant côtoyé le maitre de Providence. Mnémos a sorti récemment une nouvelle traduction de François Trucaud, très qualitative et qui permet de (re)découvrir cette œuvre entre thriller et horreur.

Jouant de sa relation avec Howard Phillips Lovecraft et rendant hommage à son ami depuis longtemps disparu, Robert Bloch nous propose une enquête en trois temps durant lesquels les investigateurs basculeront vers la folie. Les trois parties du roman représentent chacune une histoire à un moment donnée,  quasiment une nouvelle autonome, mais elles sont intimement liées. Les déroulements et les motivations des protagonistes devenus investigateurs de l’occulte sont différents mais autant d’hommage à HPL. Robert Bloch redevient le jeune homme qui écrivait à son maître et nous ravit avec des références aux œuvres d’HPL tant directement que par le choix des scénarios de chacune des parties du roman. Sans connaître l’œuvre de Lovecraft, vous pourrez apprécier le roman car l’auteur y fait preuve de pédagogie en développant la biographie de Lovecraft au moment où un des protagonistes la découvrent. De même, certaines œuvres sont expliquées quand les héros sont confrontés à elles.

Tout commence quand un amateur d’art, Albert Keith, a le coup de foudre pour un tableau dans une boutique d’antiquités. Ce tableau est intriguant et dérangeant, il représente une sorte de goule et s’intitule le modèle de Pickman. Un ami de notre héros lui raconte que ce portrait est inspiré de l’œuvre de Lovecraft, ou l’inverse d’ailleurs. Poursuivant ses recherches, Keith découvrira avec horreur que l’homme qui lui a vendu le tableau a été assassiné et qu’entre temps, ces gens ont dérobé l’œuvre chez lui. Moult dangers l’attendent mais y survivre sera peut- être impossible sans sombrer dans la folie.

Plus tard, une femme est appelée, suite à la disparition de son ex-mari. Approchée par un détective, elle accepte d’infiltrer une sorte de secte pour mener l’enquête. Mais a-t-elle bien conscience des risques et surtout résistera-t-elle au charisme de l’étrange gourou ?

Bien plus tard, un journaliste enquête sur des menaces qu’aurait subies le maire d’une ville américaine. Le drame a lieu et les événements s’enchainent pour un final épique et tragique.

Avec trois nouvelles liées et un style prenant, Robert Bloch écrit un hommage de qualité au maître de Providence pour les connaisseurs et une façon accessible et moderne de le découvrir pour les curieux.

Les éditions Mnémos nous offre ici une belle édition avec une superbe couverture, étrange et pleine de mains tentant de s’échapper de l’œuvre. Signée Zdzislaw Beksinski, elle interroge le lecteur et ne peut que donner envie d’ouvrir le livre pour en découvrir le mystérieux contenu.

La conclusion de à propos du Roman : Etranges éons [2019]

Nathalie Z.
97

Avec trois nouvelles liées formant le roman et un style prenant, Robert Bloch écrit avec Etranges éons un hommage de qualité au maître de Providence pour les connaisseurs et une façon accessible et moderne de le découvrir pour les curieux. Il est un des auteurs à avoir côtoyé Lovecraft et on sent son plaisir à nous le faire connaître via les aventures tragiques de trois personnages typiquement lovecraftiens, des gens normaux perdus au milieu d'unee folie étrange. Cette oeuvre retraduite mélange ainsi à merveille le récit policier et l'effroi propre à la littérature fantastique plein de cauchemars et d'horreurs indiscibles

On a aimé

  • Un style prenant très immersif
  • Un hommage intelligent et réussi au maître de Providence
  • Une intrigue séparée en trois parties passionnantes pour trois façons d'aborder l'horreur lovecraftienne 

On a moins bien aimé

  • Il faut aimer le fantastique à la sauce Lovecraft

Acheter le Roman Etranges éons [2019] en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Etranges éons [2019] sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+