75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°7 : Reconfigurez votre Adblock d'un coup de baguette magique. Harry P. l'a fait et n'a pas eu de séquelles.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Critique du film : Le Chien des Baskervilles [1959], par Richard B.

Avis critique rédigé par Richard B. le dimanche 16 octobre 2005 à 15h17

Une aventure Hammer pour Holmes

La Hammer, dans les 50-60, est certainement la firme la plus créative dans le cinéma d’épouvante. La Hammer a pondu des films, encore aujourd’hui renommés, comme le cauchemar de Dracula, Dracula prince des ténèbres, La malédiction des pharaons et bien d’autres encore. Dans ce petit tas de petits bijoux, il ne faut pas oublier le chien de Baskerville.
Basé comme souvent sur un roman, cette fois c’est dans les aventures de Holmes que va chercher les studios Hammer leur aspiration. Ecrit en 1902 par Arthur Conan Doyle, le chien de Baskerville ne compte déjà pas moins de 11 téléfilms et 6 adaptations cinéma. De toutes les adaptations cinématographiques les mémoires en garde une seule : celle-ci ! L’histoire raconte quand Arthur Conan Doyle avait écrit le chien de Baskerville. Il part déjà sur la base d’une vieille légende anglaise datant du 17 éme siècle. La légende parlait d’un homme qui avait dressé un chien à attaquer sa femme qu’il soupçonnait d’infidélité. Mais le chien se retourna contre lui et le tua. Cela provoqua une malédiction chez tous les descendants.
Une des premières raisons du succès de ce film est son réalisateur Terence Fisher, l’un des plus talentueux travaillant pour la Hammer. Il avait déjà travaillé avec les 2 acteurs principaux et ses précédents films ont connu de grands succès. Fisher est méticuleux et c’est apporté une atmosphère. On peut même dire que les films Hammer, eux même, se sont inspirés de son style. Puisque qu’il est le père du grandiose et immortel « Cauchemar de Dracula ». Un des plus gros succès de la firme anglaise. Fisher n’adapte pas fidèlement le livre de Doyle, mais y reprend les grandes lignes pour y rajouter un côté fantastique dans son atmosphère. Le film laissant, pendant très longtemps, suggérer que la bête de Baskerville existe. Les décors gothiques et somptueux du directeur de la photographie, Jack Asher, y contribuant, rappellent à chaque instant les précédents films Hammer qui surfaient dans l’épouvante. Ensuite il est bon de savoir que Fisher, ici, est le premier à traiter des aventures de Holmes en couleur.
En deuxième raison de ce succès, je peux facilement évoquer le couple Lee/Cushing. Deux acteurs phares de Fisher qui ont créé et immortalisé, à eux deux, le cinéma d’épouvante. Christopher Lee est un acteur plein de charisme et bien que récemment utilisé sur le seigneur des anneaux et Star wars ; il aura surtout immortalisé à jamais son visage comme celui de l’éternelle Dracula. Lee utilise donc une fois de plus sa stature, mais cette fois-ci en victime, ce qui dans sa filmographie est plutôt rare. Eh oui ! Cette fois-là notre ami Christopher Lee est un gentil Baron victime de la malédiction et non la malédiction. Et même dans ce cas présent, Lee continue a avoir la classe !
L’autre grand symbole, comme mentionné au-dessus, est Peter Cushing. Véritable passionné aux œuvres de Conan Doyle, l’acteur se régale dans son rôle de Holmes et cela se voit parfaitement. Cushing, lui aussi fait parti de ses « gueules » du cinéma, immortalisé par les spectateurs dans son rôle de Tarkin dans star wars ; il sera aussi à jamais le professeur Van Hellsing chasseur de vampire ou encore le baron Frankenstein. A noter que Cushing reprendra son rôle de Holmes pour une série télévisée à la fin des années 60.

La conclusion de à propos du Film : Le Chien des Baskervilles [1959]

Richard B.
90

Mélange de décors somptueux et d’aventures. Cette version du chien de Baskerville est une merveille. En plus d’offrir, ici, une des meilleures, voir la meilleure aventure cinématographique à Holmes, le film de Fisher permet aussi de retrouver le meilleure de ce qui a fait le succès des studios Hammer.

Acheter le Film Le Chien des Baskervilles en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Le Chien des Baskervilles sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de Sherlock Holmes