Warning 75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°6 : Vador nous consulte sans Adblock alors pourquoi pas vous ?
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Critique du roman : Le Voyage de Haviland Tuf [2006], par Nathalie Z.

Avis critique rédigé par Nathalie Z. le lundi 14 décembre 2020 à 09h00

Un voyage stellaire à bord d'un vaisseau antique

George R. R. Martin est surtout connu pour sa saga de low fantasy, Le Trône de Fer mais il est à l’origine de plusieurs romans de science-fiction comme notamment Nightflyers et Le Voyage de Haviland Tuf que je vous présente aujourd’hui.

Haviland Tuf est immense, bien portant et plutôt stoïque. Avec son visage et son crâne glabre, blanc et lisse, il a un air innocent qui fait que les gens sous-estiment cet homme intègre et particulièrement doué enjeu de stratégie. Végétarien, c’est un grand amoureux de la race féline.

Marchand sans succès, il voit un jour son vaisseau spatial, la Corne d’Abondance d’excellentes marchandises à Bas Prix, se faire louer par une équipe improbable : Célise Waan une anthropologue et ses compagnons plus ou moins scientifiques ou mercenaires veulent aller voir de plus près l’Etoile de la Peste. D’après eux, cette étoile serait en fait un antique vaisseau de technologie terrienne, un bâtiment unique avec des capacités d’armes biologiques immenses. La planète la plus proche de cette fameuse étoile subit en effet régulièrement une épidémie qui décime les locaux. Voici donc Haviland Tuf et ses passagers en route vers l’Etoile de la Peste.

A leur arrivée, ils constatent qu’il s’agit bien d’un immense vaisseau spatial de technologie ancienne mais extrêmement avancée et surtout d’une valeur inestimable. L’équipe de Célise Waan se délite, Haviland Tuf est trahi, et c’est rapidement chacun pour soi sur ce vaisseau. Mais même si l’Arche, tel est le nom du vaisseau mystérieux,  a été abandonnée il y a des éons, elle n’a pas été laissée sans défense. Des créatures venues de mondes lointains et dangereux sont progressivement lâchés dans l’habitacle. Alors que l’équipe de Célise Waan s’entretue, les monstres attaquent. Haviland Tuf va devoir survivre s’il veut revoir ses chats Champignon et Dévastation.

Si le roman commence comme une variante d’Alien, avec des attaques de monstres exotiques, du T-rex au vampire en passant par le chat cracheur d’acide, Le Voyage de Haviland Tuf va se complexifier lorsqu’il prend enfin possession de l’Arche. Seul sur ce vaisseau aux infinies possibilités, il décide d’abandonner sa carrière de marchand, peu probante pour s’autodéclarer ingénieur écologue. Le voici arpentant l’univers à aider des planètes aux problèmes divers sur fond de guerre, de surpeuplement, d’écologie, de cruauté sur les animaux, de ressources naturelles limitées… Des thèmes d’actualité pour un roman de space opéra aux dialogues denses et piquants comme George R. R. Martin les affectionne. Le style est fluide, le personnage d’Haviland Tuf absolument excellent notamment face à la corruption des élites ou encore à la cupidité des gens. Les planètes croisées sont réfléchies avec des problématiques qui renvoient toujours à notre terre actuelle qui aurait bien besoin d’un ingénier écologue. Un ouvrage de SF pourtant bien ancré dans le réel et qui se dévore aux côtés des chats d’un héros surprenant et au langage truculent.

L’édition Actu Sf en couverture rigide est superbe et luxueuse, un roman de SF qui trouvera une place sans souci dans les bibliothèques.

La conclusion de à propos du Roman : Le Voyage de Haviland Tuf [2006]

Auteur Nathalie Z.
86

Le Voyage de Haviland Tuf est un space opera de George R. R. Martin écrit dans les années 80 mais dont les thèmes sont encore d’actualité : surpeuplement, écologie, épuisement des ressources. On y suit un personnage surprenant Haviland Tuf, un géant placide, honnête et aux répliques bien sentis qui à bord de son vaisseau hors d’âge va tenter d’aider ses contemporains.

On a aimé

  • Les thèmes d'actualité
  • Le style fluide et les dialogues piquants
  • Le personnage principal
  • La très belle édition chez ActuSF

On a moins bien aimé

  • Le début du roman laisse suggérer un Alien like mais ce n'est pas le cas

Acheter le Roman Le Voyage de Haviland Tuf [2006] en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Le Voyage de Haviland Tuf [2006] sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter