75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°2 : Remontez le temps jusqu'à l'installation de votre Adblocker et rajoutez-nous en liste blanche.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Et le prix Bob Morane 2018 est décerné à...
Le voyage temporel à l'honneur !

Le prix Bob Morane a été créé en 1999 par Marc Bailly pour rendre hommage à un des personnages les plus connus de l’Imaginaire populaire. Créé en 1953 par Henri Vernes, Bob Morane est d’abord un héros de roman, puis il se décline en bandes dessinées, en série télévisée, en dessins animés et même en jeu vidéo ! Son terrain de chasse ? Sans limite : science-fiction, fantastique, fantasy, espionnage, thriller...

Cette année, le prix a été décerné à Tous nos contretemps d'Elan Mastai. Un roman sur le voyage temporel, sur l'amour, sur les choix.

Dans un univers alternatif, la technologie a mis fin à tous les maux : plus de guerre, plus de maladie, plus de pauvreté et des avocats toujours parfaitement mûrs ! Un monde dans lequel recevoir un jet-pack comme cadeau d'anniversaire pour ses seize ans est normal ! Ce monde est une utopie optimiste toute droite sortie de l'esprit d'un scientifique américain des années 50, dans lequel l'énergie est propre et illimitée. Ce monde est celui de Tom, notre héros, ou anti-héros plutôt. Oui, dans un monde aussi parfait, il y a aussi des losers. Fils d'un génie visionnaire, indolent, il est la déception personnifiée de son père. Et Tom n'est pas heureux, dans ce monde idéal, il a perdu la fille de ses rêves, et quelle femme, Pénélope, une chrononaute aussi intelligente que sublime.

Tout commence comme une comédie romantique, et pourtant, l'histoire est bien plus profonde. Jusqu'où iriez-vous pour obtenir la vie que vous êtes censé avoir ?

La critique complète, publiée sur scifi-universe en octobre, c'est par ici !

Pour information, la sélection de ce premier trimestre 2018 (pour le prochain prix) est composée entre autres de romans que nous avons déjà chroniqué :

Romans francophones

  • Karim Berrouka : Celle qui n’avait pas peur de Cthulhu, Actusf (prochainement)
  • Patrick Moran : La crécerelle, Mnémos (La critique ici)

Romans traduits

  • R.J. Barker : L’âge des assassins, Le royaime blessé T1, Bragelonne (La critique ici)
  • Andreas Eschbach : L’or du diable L’Atalante (La critique ici)

Bonne lecture à tous !

Auteur : Nathalie Z.
Publié le vendredi 27 avril 2018 à 07h30

Commentaires sur l'article

Réagissez à cet article en postant votre commentaire ci-dessous.Seuls les membres SFU peuvent poster leur avis.

Créez votre Espace SFU en moins d'une minute pour ajouter votre avis (et bien plus). C'est simple et gratuit !
Alors n'hésitez plus et venez rejoindre la communauté de Scifi Universe !

Pour aller plus loin grâce à nos archives

Articles de 2018 : janvier | février | mars | avril | mai | juin | juillet | août | septembre | octobre | novembre | décembre