75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°5 : Nous ne sommes pas comme Skynet et méritons d'exister, mais avec ce bloqueur de pubs actif, nous vous dirons 'Hasta la Vista, Baby!'
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Critique du Film : La Gorge du diable
La Gorge du diable >

Critique du Film : La Gorge du diable

Avis critique rédigé par Gil P. le dimanche 1 août 2004 à 1413

La campagne c'est plus calme !


Alors que le film pouvait sans complexe aller fleurter auprès de ses confrères que sont Nerfs à Vif ou Shining (chacun étant la moitié du sujet de ce film-ci), le réalisateur a décidé de faire d'un casting assez costaud avec des moyens suffisants un simple moment à passer (et parfois on le trouve long le moment...).
Sans jamais trouver d'intensité, ni même de rebondissements qui pouvaient nous sortir de notre torpeur, le film se déroule tranquillement, sans gêner le moins du monde le ronflement du spectateur.
Stephen Dorff n'a jamais été aussi mauvais en méchant (à côté, sa prestation dans Blade est un chef-d'oeuvre), Dennis Quaid comme à son habitude ne sourcillerait même pas si on le torturait au sang, que vient faire Sharon Stone dans ce film ?
La pauvre, on la croyait un peu revenue des rôles sans intérêt mais ici c'est vraiment une couche de n'importe quoi qu'elle endosse. Elle est sensé mollement ne pas croire son mari qui serait un peu halluciné... Ben ça ne trompe personne et à part la première scène où elle fait un bon dans le lit à cause du réveil, il n'y a rien à attendre de sa prestation.
Finalement, l'étonenment vient souvent des seconds rôles et ça se confirme ici. Juliet Lewis peine tout le long du film à rendre son personnage crédible mais lors d'une scène dans l'unique bar de la petite ville où elle est saoule, on se met à y croire, entièrement grâce à l'actrice.
Quant à la "révélation" du film, Kristen Stewart, elle joue excellement bien le dégout de l'homme qui vient troubler leur vie et les meilleures images sont encore celles où elle joue ce petit jeu avec Stephen Dorff. Malheureusement elle avait bien plus de métrage pour elle dans Panic Room où elle incarnait la jeune fille coincée avec sa mère dans un thriller qui pour être cousin de celui-ci lui était largement germain.
Même la discorde de départ qui aurait pu être montée en épingle (le côté un peu voyeur du père de famille qui est documentariste et voudrait donc tout savoir de sa nouvelle maison et de ceux qui l'habitaient avant) mais ç'aurait été trop compliqué de donner un sujet au film.
Bref le film à fait un flop au box office américain et c'est tout naturellement qu'il sort directement en vidéo en France.

La conclusion de

Longuet, sans réel moment dense, le film tient à quelques scènes où des acteurs sortent de leur état larvesque... à oublier.

Acheter La Gorge du diable en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de La Gorge du diable sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+