75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°6 : Vador nous consulte sans Adblock alors pourquoi pas vous ?
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Critique du Roman : Proscrit
Proscrit >

Critique du Roman : Proscrit

Avis critique rédigé par Bastien L. le vendredi 30 juin 2017 à 09:00

L'exil de Luke Skywalker

« L'obscurité était éternelle, toute puissante, immuable.
Elle le fixait sans ciller, sans crainte. Déterminée à ne pas se laisser engloutir. Elle lui résistait depuis si longtemps. Et elle lui résisterait toujours, sans jamais désespérer.
L'obscurité était immuable, pourtant le changement adviendrait. La Force l'affirmait. »

C'est devenu une norme depuis Le Nouvel Ordre Jedi, la suite des aventures de la famille Skywalker-Solo s'écrit à plusieurs. Après la saga L'L'Héritage de la Force, une nouvelle série en 9 tomes fait son apparition : Le Destin des Jedi.

Cette nouvelle épopée s'écrit encore une fois à trois avec deux réscapés de L'Héritage de la Force : Aaron Allston et Troy Denning, Karen Traviss est quant à elle remplacée par Christie Golden. Cette série de 9 livres compte nous présenter les suites directes de l'affrontement entre Jacen Solo devenu Sith et le reste des Jedi qui avait entraîné une nouvelle guerre civile galactique. Une guerre déclenchée par les volontés séparatistes de certains systèmes et aussi par le plongeon du côté obscur d'un éminent Jedi. L'Ordre Jedi rétabli par Luke Skywalker connaît des heures difficiles dans une galaxie plus méfiante envers ces défenseurs de la paix et dans une Alliance Galactique de plus en plus dirigée par des militaires dont certains en provenance de l'Empire...

Cette tension latente entre l'Alliance et les Jedi atteint son apogée quand l'impensable se produit : Luke Skywalker est arrêté et doit subir un procès ! Le motif : la situation trop bancale des Jedi qui servent l'Alliance mais qui agissent trop souvent indépendamment tout étant en dehors des lois. Les voies de la Force semblent être une excuse de moins en moins acceptée par les officiels. De même on se demande si l'ordre est légitime puisqu'il a produit des monstres comme Jacen Solo... Loin de se rebeller, Luke Skywalker comprend ces inquiétudes et négocie une condamnation plus légère : il doit s'exiler pendant 10 ans du centre du pouvoir qu'est Coruscant et renoncer à son titre de Grand Maître de l'Ordre. Il décide donc de partir chercher des réponses, avec son fils Ben, quant à la transformation en Sith de son neveu pour comprendre là où son ordre a échoué. En attendant, une lutte juridique se poursuit entre l'ordre Jedi et l'Alliance qui aimerait l'assujettir complètement...

D'autant plus quelques épisodes viennent envenimer la situation. Deux Jedi, dont Valin Horn fils du héros Corran Horn, sont atteints de folie pensant que leurs familles et leurs congénères Jedi sont des doubles maléfiques ayant cachés ou supprimés ceux qu'ils remplaçent. Cet accès de paranoïa se révèle une aubaine pour l'Alliance puisque les deux Jedi causent de grands dégâts discréditant encore plus l'Ordre. Une Alliance dirigée par l'ancienne Amirale Impériale Daala qui n'hésite pas à employer d'étranges mercenaires pour s'occuper des Jedi réticents et qui fait peur à certains maîtres car certaines situations leur rappel la Purge de Palpatine... A côté de ça, Han et Leia sont appelés d'urgence par Lando sur la lune minière de Kessel qui subit d'étranges tremblements de terre....

Les fans de Star Wars ne seront pas dépaysés par le style d'Allston qui poursuit son bonhomme de chemin dans l'univers. L'auteur sait toujours autant manier l'action et l'humour à merveille en humanisant encore plus nos personnages préférés par ce biais. Les fans de l'UE seront aux anges de voir la galerie de personnages secondaires voire tertiaires inventés par les romans faire leur apparition tout au long du livre. La menace sourde qui plane sur l'Ordre captive même si Allston fait le choix de sortir un peu des enjeux galactiques pour mieux explorer cette vaste galaxie. Un parti pris de plus en plus rare dans les romans qui fait ici plaisir. Que cela soit les aventures crispantes de Han et Leia sur Kessel ou la découverte du la planète Dorin par Luke et Ben, on découvre de nouvelles facettes de cet univers si riche. Néanmoins on peut reprocher à ce livre des parties inégales entre les événements capitaux de Coruscant et ceux trop déconnectés de Kessel et Dorin. Le tout se lit avec grand plaisir mais reste une introduction un peu faiblarde à cette nouvelle saga dont le but et les aboutissants nous échappent en renfermant le livre.

70

Aaroon Allston réussit un bon roman Star Wars mais une introduction décevante pour une nouvelle série se voulant ambitieuse. Les premières 100 pages sont prometteuses mais le livre se perd dans des sous-intrigues trop décalées par rapport au reste. Le tout se lit avec grand plaisir mais on reste sceptique face à celle nouvelle série.

Critique de publiée le 30 juin 2017.

Acheter Proscrit en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Proscrit sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Suis nous sur facebook !

Les autres critiques de Star Wars