75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°1 : Réagissez en configurant votre AdBlock pour ne pas nous faire disparaître comme les dinosaures de Jurassic Park ;)
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Critique du roman : Fureur #7 [2010], par Bastien L.

Avis critique rédigé par Bastien L. le mercredi 17 avril 2013 à 18h44

Une friandise pour les fans

Aaron Allston est maintenant un vieux compagnon de l'Univers Etendu et on sait que chacun de ses romans sera l'occasion de vraiment se divertir. Et Fureur, le septième épisode de L'Héritage de la Force, n'échappe pas à cette règle.

On retrouve donc les grands héros de la première trilogie avec leurs enfants 40 ans après les événements de La guerre des étoiles. Il s'agit donc du dernier tiers du cycle de neuf romans écris à trois (Allston avec Karen Traviss et Troy Denning) qui voit la division, une fois encore, de la galaxie et le retour des Sith à travers la transformation de Jacen Solo. Ce dernier est plus isolé que jamais après sa défaite face à Luke Skywalker et son fils Ben, qu'il a essayé de pervertir. Les familles Solo et Skywalker sont donc unies contre Jacen qui va de plus en plus loin dans sa traîtrise et sa soif de puissance. Le but pour lui va d'abord de s'occuper des mondes quittant l'Alliance comme le système de Hapes dont il va kidnapper la princesse. Sa propre fille. De son côté, Luke est toujours aussi anéanti par les récents événements et peine à donner un sens à sa position de Grand Maître Jedi sans oublier qu'il doit recoller les morceaux avec son fils. On suit aussi les aventures de Han et Leia Solo (accompagnés par leur fille Jaina et ses deux ex, Jag et Zekk) pourchassant l'ancienne Jedi folle Alema Rar. Sans oublier les séparatistes de Corellia, qui réparent l'arme la plus dangereuse de la galaxie, et des mystérieux adeptes du côté obscur complotant dans l'ombre.

A travers les 400 pages du romans, on sent que Allston a tout compris à ce qu'était l'essence de Star Wars. Et surtout en ce qui concerne les romans. Alors certes, l'ensemble est très classique et ne se hisse pas dans les meilleurs ouvrages sur cet univers mais on prend un réel plaisir à dévorer les pages. Le mélange d'action, de drame et surtout d'humour est parfait. Le roman est bien rythmé en scènes d'actions que cela soit des batailles terrestres importantes, des duels au sabre ou encore des batailles spatiales. Le style enjoué et fluide de l'auteur fait qu'on ne sent pas les pages défiler et on apprécie de retrouver tous ces héros. Les grands personnages de la saga sont plutôt bien exploités (sauf peut-être Han Solo devenant un peu trop caricatural) comme les personnages insignifiants qui bénéficient d'un soin de présentation assez important. Allston aime clairement faire vivre tout ce petit monde. Si le roman reste assez grave dans le ton par moments, l'auteur le plus comique de l'Univers Etendu n'oublie pas pourquoi on l'apprécie et nous offre parfois de francs sourires.

Ce roman fait donc complètement dans le fan service. On lit du Star Wars et on voit vivre devant nos yeux tous les personnages que l'on a apprécié et suivi pendant plus de 100 romans. Les grands héros des films restent donc fidèles à eux-mêmes et sont bien mis en avant sans oublier les personnages nés des produits dérivés que ne sont jamais mis de côté. Consciemment, Allston a écrit plusieurs passages mettant en scène un bon nombre d'entre eux vivant ensemble et parfois il en mentionne quelques uns pour nous rappeler qu'ils existent. L'auteur joue donc à fond la fibre nostalgique du fan et permet à son livre d'entrer pleinement dans l'histoire canonique de la saga.

La conclusion de à propos du Roman : Fureur #7 [2010]

Bastien L.
70

Un roman vraiment sympathique de d'un auteur qui fait parti des plus attachant de l'Univers Etendu. L'intrigue de ce cycle continue son chemin avec un certain attrait mais surtout grâce à un très bon rythme et une progression assez logique pour les personnages. De plus, Aaron Allston offre une vraie friandise pour les fans de Star Wars grâce à une ambiance, un traitement des personnages et un rappel des anciens romans vraiment bien amenés.

Acheter le Roman Fureur en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Fureur sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de Star Wars