75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°5 : Nous ne sommes pas comme Skynet et méritons d'exister, mais avec ce bloqueur de pubs actif, nous vous dirons 'Hasta la Vista, Baby!'
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
L'armée oubliée >

Critique du Roman : L'armée oubliée

Avis critique rédigé par Gil P. le dimanche 25 mars 2012 à 15:51

les Schtroumpfs à New York

Dans ce roman centré sur New York, on découvre une nouvelle fois le Docteur et Amy Pond aux prises avec une menace pour l’humanité. Bon dès qu’on se rend compte que cette menace se présente avec des milliers d’années de retard et que chaque combattant de l’armée d’invasion ne fait que 7 centimètres, on se détend un peu mais c’est un tort.

Brian Minchin, producteur d’un spin off de Doctor Who, participant au staff d’écriture des scénarios des spins off et auteur du pool Doctor Who de BBC Books est ici aux manettes. Il impose comme l’avait fait David Llewellyn son propre style mais c’est ici insuffisant. On le découvre champion du name dropping (sites webs à la mode et show télé sont ici cités sans honte) et bon… Est-ce si original ?

Après un début très drôle dans le plus pure style déjanté de ce Docteur, le livre perd un peu le rythme et pourtant les règles des autres livres sont respectées et les dialogues sont tout aussi intéressants que dans les précédents livres. Les rebondissements par contre sont un peu en dessous et plombent l’ensemble. Sans que ce soit désagréable à lire, celui-ci à un petit je ne sais quoi de trop convenu sauf certaines scènes vraiment d’un autre niveau. Tout le début et quelques actions de la fin qui tiennent en haleine tout le roman.

Par contre la relation du Docteur et d’Amy Pond est très intéressante dans ce livre, je le pense situé presque au début de leur relation car la confiance n’est pas encore aussi puissante que dans les deux premiers livres parus. Cela occasionne un espèce de jeux de séduction assez frais et bienvenu.

60

Un roman un peu en dessous des livres déjà parus par une histoire un peu conventionnelle avec des rebondissements relativement simples mais qui ne perd pas en efficacité. Bâti sur une base de références moins solides, un « petit » roman du Docteur qui néanmoins vaut par ses relations interpersonnelles entre le Docteur et Amy Pond. Très drôle en début de roman, attendez-vous néanmoins à un milieu relativement ronflant menant à quelques scènes bien meilleures.

Critique de publiée le 25 mars 2012.

Que faut-il en retenir ?

  • Une relation Docteur / Amy bien décrite

Que faut-il oublier ?

  • un style pauvre et moins intéressant que les précédents épisodes

Acheter L'armée oubliée en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de L'armée oubliée sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Suis nous sur facebook !