75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°6 : Vador nous consulte sans Adblock alors pourquoi pas vous ?
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Critique du Film d'animation : Royaume de Ga'Hoole - la légende des gardiens
Royaume de Ga'Hoole - la légende des gardiens >

Critique du Film d'animation : Royaume de Ga'Hoole - la légende des gardiens

Avis critique rédigé par Richard B. le vendredi 15 octobre 2010 à 2059

Un chouette film !

Avec d’autres jeunes chouettes, Soren et son frère aîné Kludd sont kidnappés afin de servir les terribles dessins de Nyra. Mais Soren, malgré son très jeune âge, fait déjà preuve d’une grande vaillance. Bien décidé à ne pas s’éterniser en ces lieux, il va manigancer avec Gylfie, une autre prisonnière, une évasion. Et dans le cas où cette évasion réussirait, les deux oiseaux espèrent bien trouver les gardiens de Ga’hoole.En effet, seuls ces guerriers légendaires semblent être en, mesure de sauver le royaume des chouettes de la grande menace qui se propage. Le problème est que rien ne certifie vraiment que les gardiens existent… ou ont un jour existé.

Zack Snyder après avoir signé les adaptations (particulièrement réussies) de « 300 » et « Watchmen », s’attaque cette fois-ci à une œuvre plus familiale destinée, avant toute chose, à émerveiller les spectateurs les plus jeunes. Ainsi, une fois n’est pas coutume, le réalisateur va accepter de retranscrire visuellement les trois premiers tomes d’une saga de quinze livres pour enfant écrite pas Kathryn Lasky.

Sans avoir lu le roman d’origine, l’histoire reste des plus basiques : une représentation linéaire d’une lutte du bien contre le mal dans laquelle un jeune garçon va apprendre à croire en lui, devoir faire face à de multiples dangers pour enfin voir triompher la morale. Bref, difficile de ne pas voir aussi dans la transposition scénaristique de John Orloff (un cœur invaincu avec Angelina Jolie) et Emil Stern (La Vie devant ses yeux, avec Uma Thurman) des influences fortement « Starwarsienne ». Cette trame assez classique et cet aspect par moment trop référentiel aura pour conséquence que l'on devine assez vite les péripéties du film. Néanmoins, derrière, ce « déjà vu », il reste que ce voyage de chouettes est plutôt bien écrit et fait preuve d'une certaine noirceur, à la fois plaisante et intelligente, qui n'est pas sans rappeler l'atmosphère de Dark Crystal. En gros il n'est nullement question ici de tomber dans la mièvrerie et les enfants auront bien là devant leurs yeux un sujet de réflexion sur les conséquences d'une guerre.

Même si le réalisateur de Watchmen est tardivement arrivé sur ce projet (des croquis et le scénario étaient déjà prêts), même s’il s’agit là aussi d’un film d’animation, et même si le film se veut « grand public », difficile de ne pas y voir la patte artistique de Zack Snyder. Ainsi comme pour 300 et Watchmen, le réalisateur n'hésite pas à amener avec lui ses combats dantesques, toujours dotés d’une belle lisibilité, utilisant avec intelligence les ralentis et accélérés, mais aussi, un travail de supervision voulant que chaque plan soit quasiment à lui seul un tableau. Et si Snyder a un peu mis ses penchants noirs et adultes de côté, le monde qu'il met en image n'a rien d'un Paradis coloré, les oiseaux y laissant, comme mentionné plus haut, bien plus que des plumes.

De même, il parait évident que Zack Snyder cherche plus ses influences du côté des productions Don Bluth et Jim Henson que chez Disney ou de l’animation japonaise. Malgré le modernisme des procédés il y a donc une évidente démarche du réalisateur de retranscrire une ambiance proche de celle de ces films d’animations des années 80. Ce qui de mon côté ne pouvait que me réjouir…

Il faut dire que cette réussite visuelle Snyder le doit tout de même beaucoup aux animateurs d'Animal Logic qui avaient déjà excellé en la matière sur Happy Feet. La minutie apportée à l'ensemble de la modélisation, l'animation, le travail sur les expressions et les mouvements font que, très vite, on oublie que l'on se trouve dans un film d'animation pour être complètement impliqué dans cet univers magique. De là à dire que Zack Snyder a presque réussi à créer son « Pandora », on ne franchira tout de même pas le pas, mais l’on n'en est pas très loin. Les animateurs se sont surpassés et nous offrent un rendu ici rarement égalé, quasiment digne des films de chez Pixar.

« Le Royaume de Ga'Hoole », c'est aussi le film qui optimisera le mieux le rendu 3D* depuis « Avatar ». C'est simple, on a du début à la fin l'impression de voler avec les chouettes. Les effets de profondeurs sont bel et bien présents et on sentirait presque l'air sortir de l’image tant semble réelle l'impression que la toile est une fenêtre ouverte sur un monde féérique. Même le rendu des couleurs est somptueux et identique aux images vues dans les diverses bandes-annonces. Au final, « Le Royaume de Ga'Hoole » est l'un de ces trop rares films qui justifient l'utilisation de la 3D et pourquoi ce procédé peut-être fortement intéressant.

*sous réserve de la qualité de visionnage de la salle et des lunettes 3D fournies

La conclusion de

Zack Snyder est dans sa lancée et signe avec « Le Royaume de Ga'Hoole » un film visuellement somptueux, épique, dantesque, et surtout un plaisir constant pour nos rétines. Le seul petit bémol se trouvera autour d’un scénario peut-être trop classique et révérenciel. Qu’importe puisque la magie fonctionne et que ce spectacle devrait enchanter toute la famille.

Que faut-il en retenir ?

  • Des images vraiment superbes,
  • une très belle fable familiale,
  • une 3D très bien exploitée,
  • un film qui peut se montrer par moment sombre,
  • une mise en scène efficace.

Que faut-il oublier ?

  • Une histoire peu originale.
  • Quelques séquences parfois trop référentielles.

Acheter Royaume de Ga'Hoole - la légende des gardiens en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Royaume de Ga'Hoole - la légende des gardiens sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de Les Gardiens de Ga'Hoole

En savoir plus sur l'oeuvre Les Gardiens de Ga'Hoole