75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°2 : Remontez le temps jusqu'à l'installation de votre Adblocker et rajoutez-nous en liste blanche.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Critique du recueil de nouvelles : Janua Vera [2007], par Manu B.

Avis critique rédigé par Manu B. le vendredi 20 mars 2009 à 15h41

Du médiéval fantastique

"Le voici brutalement dressé, haletant, les yeux écarquillés sur la pénombre des appartements royaux. Dans le sursaut qui l'a arraché au sommeil, il a dispersé les oreillers de plume, les coussins armoriés, il a senti la caresse de la soie glisser au bas de son torse puissant..."

Le Vieux Royaume a perduré. Après sa chute, le pays s'est morcelé en diverses contrées qui sont devenues, avec le temps, des concurrentes ou des ennemies. Les villes s'appellent Kaellsbruck, Ciudala, les châteaux sont ceux de Bregor, de Combe Noire, de Brochmail ou de Kaerlund, la religion est celle du Desséché. C'est ici qu'ont vécu Leodegar le Roi-Dieu, par qui tout a commencé, et puis Benvenuto Gesuval le tueur à gages, Aeden chevalier de Vaumacel, Cecht le mercenaire, Suzelle la rêveuse, Maître Calame le copiste, le gyrovague Phasma ou le prêtre du Desséché. Et ils ont tous une histoire qui a lieu dans ce royaume...

Jean-Philippe Jaworski est le scénariste de deux jeux de rôle (Te Deus et Tiers Age). Pour enrichir sa panoplie de créateur d'univers, il s'est mis à l'écriture. Sa première oeuvre est un recueil de nouvelles qui, mises bout à bout, décrivent ce grand royaume où les chevaliers rencontrent rarement des créatures magiques, mais dont on soupçonne l'existence, d'après les légendes. Janua Vera a été publié aux Moutons Electriques en 2007, récompensé par le prix cafard Cosmique, et il a été réédité chez aux éditions Gallimard Folio SF en février 2009.

Ce qui frappe d'abord, c'est la forme, parce Jean-Philippe Jaworski a un style qui dépasse de beaucoup les productions habituelles du médiéval fantastique. Son écriture est si particulièrement recherchée, les mots choisis, les tournures raffinées, qu'on en oublierait parfois l'histoire. Il recherche aussi les sensations, dans la vague des auteurs qui préfèrent mettre le lecteur dans une espèce d'ambiance et pour qui, finalement, le voyage est plus important que la destinée, pour qui chaque nouvelle est une peinture, une pièce ou un tableau. Ainsi, il nous enferme dans l'obscurité la plus totale, pour laisser divaguer l'imagination (le confident), il nous plonge dans les bois obscurs pour nous imaginer les bêtes les plus féroces et les fantômes des âmes torturées (un amour dévorant), il nous fait parcourir les ruelles les plus sombres où le danger guette à chaque pas (mauvaise donne). Il alterne aussi les formes, de la comédie (jour de guigne) au drame humain (une offrande très précieuse), les genres, du conte fantastique (le conte de Suzelle) au polar (mauvaise donne). Bref, il dispose de toute une panoplie de talents.
Ceci étant dit, Janua Vera ne saurait être le recueil ultime. Ce serait plutôt un échantillonnage (avec en sus un hommage à Terry Pratchett ou à Chretien de Troyes) des capacités de l'auteur, car d'une part c'est son premier texte, et d'autre part, il y manque l'originalité. Chacun des textes nous renvoie à une référence et l'on ne peut s'empêcher de penser qu'on l'a déjà lu quelque part, sous une forme ou une autre. Enfin, le lien entre chacune de ces nouvelles est assez ténu si bien qu'une certaine unité fait défaut à l'ensemble.

Il devrait pallier à ces petits défauts dans son premier roman dont le personnage central est Don Benvenuto, Gagner la guerre, qui vient juste de sortir.

La conclusion de à propos du Recueil de nouvelles : Janua Vera [2007]

Manu B.
80

Jean-Philippe Jaworski frappe fort pour son premier recueil de nouvelles. Janua Vera, s'il ne révolutionne pas le genre non plus, a des qualités narratives et stylistiques indéniables. Un beau moment de médiéval fantastique.

Prix du Cafard Cosmique 2008.

Acheter le Recueil de nouvelles Janua Vera en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Janua Vera sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de Janua Vera