75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°8 : Dans l'espace publicitaire, personne ne vous entend crier. Surtout si vous le bloquez.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Pushing Daisies >

Critique de la Série Télé : Pushing Daisies

Avis critique rédigé par Sylvain T. le lundi 1 septembre 2008 à 13:54

Mon Coup de Coeur !

Alors que sa diffusion française devrait arriver en octobre sur Canal +, Pushing Daisies s’apprête à débuter sa seconde saison sur ABC. Série évènement de la saison dernière, c’est mon coup de cœur de l’an passé, découvrez pourquoi…
« Ned est capable de ramener des personnes décédées à la vie rien qu'en les touchant. Toutefois, les personnes qu'il fait revivre, ne peuvent rester conscient qu'une minute exactement, et s'ils ne meurent pas à nouveau, une autre personne mourra. Ned décide d'utiliser ce don afin de résoudre des crimes, avec l'aide d'un inspecteur de la police locale, Emerson. Mais lorsque Ned décide de ramener à la vie une de ses ex et de la garder, les choses se compliquent nettement... »

109186_D_105
Le créateur de Dead Like Me revient enfin à la télévision, c’est avec Pushing Daisies qu’il signe son retour. Avec son style décalé, il réussi à séduire dès le pilote de sa nouvelle série grâce à un univers très « Burtonien ». Et pour preuve, dès le début de l’épisode, on se retrouve plongé dans un monde ultra kitch, qui semble irréel. Une atmosphère inédite et envoutante qui va nous embarquer dans un univers très féérique. Totalement décalé, on est loin de l’ambiance très stricte de sa précédente série. Mais soit, un début qui donne le ton et qui va se répercuter sur tous les épisodes. Tout au long de la saison, l’histoire des précédents épisodes va nous être racontée pour éviter de perdre le fil, grâce à une voix off cultissime, qui j’espère, sera bien reproduite en version française. Cette voix déjantée, on l’entend dès le début de la série, elle énonce par exemple, l’heure à laquelle se déroule telle ou telle action, à la seconde prêt, c’est désagréable mais en même temps tellement drôle à entendre !
A coté de cela, il y a le formidable travail effectué sur les personnages, les deux acteurs principaux, Lee Pace (jouant Ned) et Anna Friel (Chuck), sont très peu connu des sérievores. Ces deux là représentent à eux seul 80% de l’intrigue qui va se dérouler durant la saison 1. Ce fil rouge met en scène un couple qui ne peut malheureusement pas se toucher. Deux autres acteurs bien connus cette fois-ci du public jouent également, extraordinairement bien leur rôle respectif. Kristin Chenoweth, qui joue une Olive Snook complètement déjantée, se méprenant de Ned, et il y a Chi McBride, le détective Emerson Cod, très drôle grâce au ton de sa voix, et son humour noir. Il y a eu un véritable travail fait sur les acteurs pour qu’ils collent parfaitement aux personnages. Ils évoluent tous dans un univers qu’ils connaissent, et ce, dès le début de la saison.
Il faut savoir que même si l’intrigue représenté par l’amour impossible entre Ned et Chuck prend beaucoup de place dans le scénario, la plupart des histories contées dans les épisodes sont toutes différentes des une aux autres. Le fil rouge est toujours bien présent (notamment lorsque Olive rencontre les deux tantes de Chuck, dont l’une d’entre elle est en fait… non ! Je ne vous dirai rien ! :p) mais il y a toujours une énigme que l’équipe de choc composée de Ned, Chuck et Chi va devoir résoudre. Il s’agit d’un meurtre que la police n’arrive pas à élucider, et grâce au « doigté » de Ned, ils vont pouvoir trouver le coupable. Ce genre de scénario peut très vite tomber dans une spirale infernale, et ainsi devenir lassant, mais ça n’est pas le cas dans Pushing Daisies. Notamment grâce à un renouvellement de l’intrigue, quasi constant. La musique et les graphismes ambiant de la série sont fabuleux, on intègre un univers qui ne se prend pas au sérieux mais qui reste incroyablement efficace. Une musique de générique entrainante, un « recap » des précédents épisodes assez farfelu et un thème entêtant, cela donne une série d’exception. Malheureusement la saison 1 fut bouleversée par la grève des scénaristes, et elle ne comporte que 9 épisodes, fort heureusement, la saison 2, qui débutera le 1er Octobre prochain sur ABC, devrait continuer dans la lignée de cette première aventure…

90

Une intrigue intéressante, un univers passionnant, Pushing Daisies est mon coup de cœur de la saison dernière. Si vous ne l’avez pas encore vue, c’est le moment de le faire, votre aventure ne fera alors, que commencer…

Critique de publiée le 1er septembre 2008.

Que faut-il en retenir ?

  • Une intrigue passionnante
  • Des personnages drôle et attachant
  • La musique
  • Les graphismes

Que faut-il oublier ?

  • Ça peut parfois tourner en rond

Acheter Pushing Daisies en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Pushing Daisies sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Suis nous sur facebook !