75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°6 : Vador nous consulte sans Adblock alors pourquoi pas vous ?
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Pushing Daisies >

Critique de la Série Télé : Pushing Daisies

Avis critique rédigé par Sylvain T. le mercredi 28 octobre 2009 à 03:21

Une touche de magie... si courte !

Annulé par ABC faute d’audience, l’excellente série Pushing Daisies revient toutefois noue enchanter pour une seconde et ultime saison. Prêt à vous embarquer dans une aventure extraordinaire ?


« A touch of romance. A touch of mystery. A touche of magic. »


Après la très bonne saison 1 disposant de seulement 9 épisodes, on savait que Bryan Fuller, le créateur, n’avait pas dit son dernier mot. Mieux encore, on avait peur que cela tourne en rond au bout d’un certain nombre d’épisode, mais devinez quoi ? Ce n’est pas le cas, et c’est tant mieux. Car Pushing Daisies, c’est avant tout un univers unique en son genre saupoudré d’un peu de fun. Voilà le décor, Ned est un jeune homme comme les autres à un détail prêt, il peut faire revivre les gens d’un seul touché du doigt. Grâce à ce don, il va pouvoir aider Emerson Cod (Chi McBride), détective de son état, à résoudre des enquêtes criminelles.

Pour ces 13 derniers épisodes, on va avoir le droit à du grand, du très grand Fuller. Comme si le génial créateur de ce grand n’importe quoi télévisuel savait qu’il fallait donner une fin digne de ce nom à sa série. Et il nous le prouve en terminant une à une les intrigues qui ont été ouvertes durant la première saison. Notamment la fille de Chi qu’il va enfin retrouver, non sans humour.

C’est aussi l’occasion pour les Tantes de Chuck, l’amour de Ned qu’il avait fait revivre et qu’il ne peut plus toucher sous peine de la voir mourir à jamais, de revenir sur le devant de la scène grâce à de nombreux épisodes centrés sur elles. Vivian et Lilly, deux anciennes nageuses/danseuses, excentriques et dérangées, qui nous réservent le plein de surprises tout au long des épisodes. Le tandem Chuck/Ned atteint lui aussi son paroxysme avec une histoire d’amour si romantique et à la fois si triste tant ce couple s’aimant plus que jamais est touchant à l’écran. Mais n’oublions pas la pétillante Olive Snook (Kristin Chenoweth) et ses chansons qui forment finalement un duo absolument génialissime. Car Pushing Daisies ne doit pas être prise au sérieux, bien au contraire, à chaque révélation, il faut savoir prendre du recul et avoir au fond de soi une âme d’enfant pour réussir à s’imprégner de cet univers féérique.

Tout au long de cette ultime saison, la série va montrer qu’elle sait se renouveler sans trop perturber les fans. Oui, les enquêtes policières sont toujours là, les courses poursuites à travers des endroits fabuleux et fou également, et surtout les guets extravaguant qui font parfois tout l’épisode. Annulée bien avant la diffusion du dernier épisode intitulé « Kerplunk », c’est la boule au ventre que l’on entre dans la diffusion de cette ultime aventure. On sait déjà que cela va être la dernière fois que l’on verra le casting se regrouper, et c’est ce qui est d’autant plus passionnant. Car Bryan Fuller l’a annoncé lui-même, ce 13ème épisode n’était pas censé conclure la série, mais notre homme a toutefois pu y intégrer une courte conclusion de 30 secondes à peine qui résume à elle seule l’étrangeté de Pushing Daisies, mais aussi toute l’excellence de ses scénarios. Une porte reste toutefois ouverte en attendant un futur film…

98

Pushing Daisies fait partie de ces séries dont la qualité scénaristique n’a et n’aura jamais failli tout au long de sa courte durée de vie. Mais ne dit-on pas que ce sont « les meilleurs qui partent en premier » ?

Critique de publiée le 28 octobre 2009.

Acheter Pushing Daisies en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Pushing Daisies sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Suis nous sur facebook !