75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°4 : Au secours ! Un Publi-killer se ballade dans le coin. Une seule solution, le désactiver pour de bon.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Critique du Film : Sinking of Japan
Sinking of Japan >

Critique du Film : Sinking of Japan

Avis critique rédigé par Lionel B. le mardi 28 août 2007 à 2035

Un film prémonitoire ?

Comme l’actualité le montre souvent, le Japon est assujetti à de nombreux tremblements de terre. Mais sur l’Archipel se trouve également plusieurs volcans dont le plus célèbre reste le mont Fuji. De plus, le Japon étant une île, le pays peut donc être victime de tsunami. C’est en s’inspirant de ces trois types de catastrophes naturelles qu’est naît la nouvelle de Sakyo Komatsu intitulé « La submersion du Japon » parue en 1973. Cette dernière sera adaptée à deux reprises pour le grand écran dont la dernière en date est sortie 2006 sous le nom de Sinking of Japan.
Un jour, peut-être pas si lointain, le Japon est sur le point de disparaître sous les eaux à cause de l’effondrement de la plaque tectonique située non loin du pays. Cela a pour conséquence de créer des tremblements de terre, des éruptions volcaniques, ainsi que des tsunamis. Il reste moins d’un an au japonais pour évacuer le pays et cela s’avère une tâche difficile. Cependant, l’idée d’un scientifique pourrait bien sauver le Japon.


Au vu de certains films de ces dernières années, mère nature semble de plus en plus intéressé les producteurs de cinéma. Est-ce parce que les films catastrophes rapportent beaucoup d’argent ou est-ce dans le but de prévenir l’opinion publique des risques que nous encourrons ? Mystère… Parmi tous ces films, certains s’avèrent convainquant, et d’autres pas du tout. Dans Sinking of Japan, le sujet de la disparition à venir du Japon paraît très crédible en s’appuyant sur des faits scientifiques et c’est à se demander s’il ne s’agirait pas d’un film prémonitoire.
L’idée de base est donc là mais est-elle suffisamment bien exploitée ? Malheureusement, le schéma apparaît tout ce qu’il y a de plus classique avec la présence d‘une histoire d‘amour qui vient s‘entremêler au côté dramatique qu‘évoque l‘annihilation du Japon. Dès le début du film la fin devient facile à deviner et il n’y a pas vraiment de retournement de situation pour tromper notre intuition. Malgré cela, les scènes de destruction ainsi que quelques passages choques parviennent à rehausser le niveau et à empêcher l’ennui de s’installer.
Pour une fois, les japonais n’ont rien à envier aux américains en ce qui concerne les effets spéciaux. En effet, l’imagerie numérique est ici très bien utilisée et se mélange parfaitement au reste de l’image. C’est d’ailleurs pour cette raison que les scènes de destruction sont si immersives.
Pour ce qui est du jeu d’acteur, il n’y a rien à redire. La belle Kou Shibasaki (Dororo) s’imprègne parfaitement de son rôle, tout comme Tsuyoshi Kusanagi (The Taste of Tea) qui apparaît également tout ce qu’il y a de plus convainquant.

La conclusion de

Avec un scénario des plus crédible, Sinking of Japan parvient à divertir mais n’échappe pas aux clichés du genre laissant ainsi le spectateur deviner facilement la fin du film. Sans révolutionner le genre, Sinking of Japan s’avère tout de même un bon film catastrophe.

Que faut-il en retenir ?

  • Une histoire tout à fait convainquante
  • Des personnages attachants
  • Les scènes de destruction

Que faut-il oublier ?

  • quelques clichés des films du genre
  • Une fin sans surprise

Acheter Sinking of Japan en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Sinking of Japan sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de La Submersion du Japon

En savoir plus sur l'oeuvre La Submersion du Japon