75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°7 : Reconfigurez votre Adblock d'un coup de baguette magique. Harry P. l'a fait et n'a pas eu de séquelles.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Critique du manga : Full ahead ! coco #1 [2007], par Mathieu P.

Avis critique rédigé par Mathieu P. le jeudi 26 juillet 2007 à 08h59

Pirate Bay

Dans le manga les histoires de pirates ne sont pas légion… il y a bien One piece, avec son succès plus qu’amplement mérité… On pourrait bien sûr citer notre Albator national…Même si ce n’est pas tout à fait le même registre… Néanmoins dans cette jungle de papier un nouveau manga fait son apparition en France : Full ahead coco. Un manga avec des pirates, des bateaux, des trésors…
Dans ce monde, moult équipages sillonnent les mers à la recherche de la légende de Falcon. Qu’est-ce que le falcon ? Pour l’instant, nous ne savons pas grand-chose, si ce n’est que c’est une ancienne civilisation pouvant cacher nombre de secrets.
L’équipage du Sweet Madonna mené par son capitaine Bart, aussi connu sous le surnom de « crazy bart », vogue sur les flots à la trace du moindre indice pouvant leur donner une idée sur Falcon… Lors de leur voyage il accoste dans un port où il rencontre Spado une pirate à gros nibards avec une musculature digne de Sharzy dans ses années Conan…
Celle-ci veut la tête de Crazy bart ce qui n’est pas pour plaire au concerné. Lors de sa fuite, il rencontre coco, un gamin orphelin qu’il emmènera dans son périple à travers le monde.
Tout ceci nous fait clairement penser à One piece, tout d’abord Crazy Bart est un capitaine complètement dégénéré. Aussi violent et habile à l’épée que Zorro ou Kyo (samurai deeper kyo) et aussi ahuri et déjanté que Luffy, il est clairement le brin de débilité apportant toute sorte de situations comiques. Le tout est porté d’un équipage abracandesque, fort charismatique ce qui promet de belles aventures. A la fin du tome on note même une traversée d’un grand canyon fort dangereux nous rappelant étrangement le Grand line dans one piece.
Niveau artistique, il faut le dire, le monsieur a un bon coup de crayon. Tout est très propre, sans trait superflu, le dessin est donc le point fort de ce manga. Quelques problèmes de proportion, mais le manga faisant 29 tomes au japon (sérié terminé) nul doute que le style évoluera…

La conclusion de à propos du Manga : Full ahead ! coco #1 [2007]

Mathieu P.
79

En gros Full ahead coco, permet de passer un très bon moment. Dans cet univers de pirates tous plus fous les uns que les autres, nous suivrons les pérégrinations de nos héros.
Malgré tout, on ne peut s’empêcher de faire la parallèle avec One piece au fil du déroulement des pages. Néanmoins, je préférai parler ici d’inspiration plutôt que de plagiat, tant ce genre d’univers est rare. Full ahead est donc dépaysant, comique, passionnant et en plus bien dessiné. Et comble de tout, le premier tome est vendu 3,50€ pour le premier tirage, une bonne occasion de vous y mettre.

Que faut-il en retenir ?

  • Histoire sympa
  • Monde
  • Perso dingue

Que faut-il oublier ?

  • Anatomie parfois étrange

Acheter le Manga Full ahead ! coco en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Full ahead ! coco sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de Full Ahead ! Coco