75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°5 : Nous ne sommes pas comme Skynet et méritons d'exister, mais avec ce bloqueur de pubs actif, nous vous dirons 'Hasta la Vista, Baby!'
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
M Zero >

Critique du Manga : M Zero

Avis critique rédigé par Mathieu P. le vendredi 15 février 2008 à 08:15

La critique du staff

Lors de la chronique précédente, je clamais vouloir un scénario plus sérieux pour M Zero. C'est chose faite !
Alors que le premier tome prenait des allures très ecchi voir même shojo, ce deuxième tome nous emplit plein d'espoir en cassant toutes nos fausses idées.
En effet, Taiga est toujours dans le lycée du Mont Seinagi . Au grand dam du professeur principal (et père de la petite Aika dont notre protagoniste est amoureux) il va arriver à se faire une place de choix dans l'établissement. Bien que sans pouvoir magique, il va se retrouver avec une gold card. Une sorte de carte magique ultra puissante. Cet événement va lui valoir d'être prospecté par la bridage de l'ordre. Sorte d'organisation "officielle" au yeux de la proviseur et ayant pour devoir de faire régner l'ordre dans le lycée. Et c'est là que M zero prend soudain des allures de Shonen pur et dur. Taiga ainsi que les autres membres de l'organisation vont vivre des combats magiques palpitants. C'est ainsi que durant l'une des rondes, ils vont tomber sur un Satoshi un ancien membre de l'organisation qui est maintenat un voyou.
Un combat terrible va avoir lieu entre le président de l'association et Satoshi. Ci bien que Taiga ne pourra être qu'un spectateur impuissant.
Nous sommes donc devant un passage de relais qui nous annonce un style totalement différent. L'univers est toujours aussi sympa, bien ficelé et le dessin est toujours aussi remarquable, bien que nous notons quand même une prédisposition de l'auteur pour dessiner de jolies lycéennes.

82

Mzero réussit donc à confirmer les espoirs placés en lui. A savoir une série mêlant un univers assez léger à un scénario de fond plus sérieux. D'autant plus que les personnages sont tous fort sympathiques. A suivre !

Critique de publiée le 15 février 2008.

Que faut-il en retenir ?

  • Les personnages
  • Du shônen
  • De jolie fille

Que faut-il oublier ?

  • Y en a pas !

Acheter M Zero en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de M Zero sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Suis nous sur facebook !