75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°1 : Réagissez en configurant votre AdBlock pour ne pas nous faire disparaître comme les dinosaures de Jurassic Park ;)
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Critique du Roman : Le Prestige
Le Prestige >

Critique du Roman : Le Prestige

Avis critique rédigé par Manu B. le mardi 14 novembre 2006 à 0647

Magique !

"Tout a commencé dans un train qui filait vers le nord de l'Angleterre, mais j'ai vite découvert qu'en fait l'histoire remontait à plus de cent ans..."
Andrew Wesley est journaliste et on le met sur tous les articles relevant de l'étrange depuis qu'il a pondu son premier papier de manière convaincante. Il se rend sur un lieu où une ambiance de secte semble régner et fait la connaissance de Kate Angier, une femme mystérieuse qui lui révèle qu'il est en fait Andrew Borden, descendant d'un prestigitateur très connu, Alfred Broden, et qui était de plus le grand rival de Rupert Angier, l'ancêtre de cette Kate. C'est au travers des journaux intimes de Alfred Borden et de Rupert Angier que Andrew va découvrir le Secret...
Christopher Priest ne fait finalement pas partie des auteurs anglais les plus connus de son pays, mais jouit ici en France d'un prestige assez important, eu égard à ses oeuvres dont le monde inverti, les extrêmes, le don, la fontaine pétrifiante sont devenus incontournables. C'est donc une bonne surprise de le voir pour la première fois adapté au cinéma, à la fois pour le faire connaître à travers le monde mais aussi pour rendre hommage à cet auteur de talent. Denoël et Gallimard ont donc profité de la sortie du film en France ce 15 novembre pour ressortir ce beau roman.
Auréolé du World Fantasy Award, Christopher Priest était d'ailleurs le premier étonné de recevoir ce prix prestigieux de la littérature de fantasy et du fantastique. Ceci étant dit, il est assez difficile de classer ce roman dans un genre ou un autre. En effet, le plus gros de l'histoire se déroule fin XIXème siècle à l'aube du siècle des nouvelles inventions scientifiques et techniques: les débuts de l'électricité, des voitures, de la médecine de Pasteur en font une période faste. Or, jusqu'à présent, ces miracles de la technologie étaient rares. Les spectacles de magie -de prestigitation- étaient courant où les grands noms de l'illusion étaient vénérés comme tels. Le prestige tient compte de ces bouleversements scientifiques pour y inclure la lutte entre deux prestigitateurs.
Si le rythme est lent -on le sait, Priest est un auteur qui aime installer le lecteur confortablement dans son histoire-, l'histoire n'en pas pour autant ennuyeuse. C'est plausible, c'est à dire que l'auteur a évité de tomber dans le steampunk où tous les coups sont permis. Il s'est donc imposé une plausibilité et une crédibilité qui l'ont du coup restreint dans ses choix et ses directions de l'histoire. Mais là où Priest excelle, c'est dans ce petit décrochement anodin qui nous bascule tout à coup dans un malaise qui ne nous quitte pas jusqu'au dénouement bien entendu troublant et déconcertant. Et grâce à sa plume, il sait orienter le lecteur là où il veut, au moment où il le désire.
Ce roman est donc admirablement construit, car le journal intime est en effet un exercice difficile, un genre que seul H. P. Lovecraft a réussi à maîtriser au-delà de tout autre auteur. Il y a d'ailleurs quelques similitudes avec ce dernier, notamment la révélation qui sort la lecture de son contexte historique pour nous mettre en plein fantastique. Malgré quelques longueurs et un rythme lent, on est scotché dès le début de ce roman, grâce à ces formidables personnages.

La conclusion de

Encore une fois, Christophe Priest nous entraîne sans violence dans son univers pastel. Beaucoup de réflexion et beaucoup d'humanité émanent de ce roman, ce qui fascine le lecteur. Cette histoire de magiciens prestigitateurs n'est pourtant pas la meilleure de l'auteur mais que l'exercice est beau !

Acheter Le Prestige en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Le Prestige sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de Le Prestige

En savoir plus sur l'oeuvre Le Prestige