75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°3 : Un peu de fantasy ! Désactivez votre Adblock pour notre domaine et nous revivrons comme par magie !
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Critique du film d'animation : Pompoko [2006], par Lucie M.

Avis critique rédigé par Lucie M. le samedi 21 janvier 2006 à 11h32

Une belle leçon !

Dans les années 60, le Japon connaît une forte croissance, les logements se font rares dans certaines régions. Ainsi le gouvernement va prendre la décision de déboiser la plupart des campagnes pour construire des sortes de "villes dortoirs". Seulement, dans certains de ces bois vivent les tanuki sorte de raton-laveur associés aux canidés. Néanmoins ces tanuki sont également associés aux kitsune, animaux mythiques et polymorphes. Et malgré une frivolité, qui les amène souvent à faire la fête, ils vont décider de se battre contre cette expansion sociale qui vise à détruire leur espace vital…
C’est en 1985, qu’Isao Takahata devient l’un des deux réalisateurs d’animés du studio Ghibli en compagnie du grand Miyazaki. En 1988, il obtient ses lettres de noblesse avec son poignant Le Tombeau des Lucioles et reçoit le Cristal Long métrage, pour son Pompoko, au Festival d’animation d’Annecy en 1995. Isao Takahata a la particularité de ne pas dessiner par lui-même car il se considère juste comme un réalisateur. Cette particularité lui donne le choix d’aborder chacune de ses réalisations avec une grande diversité et également cela rejoint les différents styles de ses œuvres puisqu’aucune d’entre elles ne se ressemblent.
Il faudra attendre plusieurs années pour que sorte enfin dans nos salles française Pompoko. Film créé en 1994, il traite, en abordant l’un des thèmes du folklore japonais celui des kitsune, la perte des mœurs anciennes d’une société en pleine expansion. A travers les habitudes d’êtres frivoles et courageux, les tanuki, nous allons assister à une guerre des nerfs qui va durer de nombreuses années. Le temps que les tanuki s’entraînent à maîtriser le Grand Art et à étudier les humains par le biais de la télévision. Ils feront appel également aux grands sages de diverses régions pour qu’ils viennent leur prêter mains fortes.
Ces tanuki ont des pouvoirs très singuliers. Assimilés aux kitsune, esprits aux pouvoirs polymorphes, ils vont peu à peu enrailler le travail de déboisement des humains. Les tanuki effrayeront les humains en leur remémorant de vieilles superstitions. Pendant la première partie de l’animé, nous vivons de grands moments attendrissants avec des pointes humoristiques très réussies. En revanche, la narration du film se fait souvent par le biais d’une voix off qui déclenche au fur et à mesure une sensation de longueur.
Même si certains détails ne sont pas toujours à notre porté, vue la différence de nos deux cultures, les aboutissants sont identiques. Combien de fois n’avons-nous assisté, sur nos routes françaises, à la mort d’animaux ou à l’abandon de certains petits villages de campagne où vivent encore nos vieux papis. Cette perte d’identité ou plutôt cette perte de tradition, même si le modernise a ses bons, nous fait de temps en temps mal. Nos vieux papis ne sont plus considérés comme des vieux sages mais plutôt comme des piles vides qui ne peuvent plus apporter grand-chose à notre société.

La conclusion de à propos du Film d'animation : Pompoko [2006]

Lucie M.
65

Malgré quelques passages un peu longuets, Pompoko est un animé assez réussi. Nous passons du rire au poignant. Nous assistons à un combat très précieux : la dualité de l’expansion moderne face aux anciennes coutumes d’un pays rempli de folklore, folklore associés aux différentes religions pratiquées au pays du soleil levant qu’elles soient shintos, taoïstes ou bouddhistes. Même si la différence de culture est présente, Pompoko est un animé qui nous donne à réfléchir à la perte de certaines valeurs qu’on subit tous, que l’on soit japonais, français ou d’autres nationalités.

Acheter le Film d'animation Pompoko en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Pompoko sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de Pompoko

  • Voir la critique de Pompoko : Il y a un peu de tanuki dans chacun d’entre nous
    70

    Pompoko Critique du film d'animation par Lionel B.

    Il y a un peu de tanuki dans chacun d’entre nous : Pompoko est un film pro-écologique très bien construit si ce n’est qu’il comporte quelques longueurs. Hormis ce défaut, il n’empêc…
    Temps de lecture : 4 mn 32