75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°3 : Un peu de fantasy ! Désactivez votre Adblock pour notre domaine et nous revivrons comme par magie !
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Critique du Film : Le Jour des morts-vivants
Le Jour des morts-vivants >

Critique du Film : Le Jour des morts-vivants

Avis critique rédigé par Richard B. le mardi 23 août 2005 à 1527

1985, le jour au Roméro revient aux Zombies

Après la petite maison isoléeet le centre commercial, Roméro nous amène dans les sous-terrains d’une base militaire. Cette fois les Zombies sont maître de la terre et l’homme n’a plus d’autre choix que de se terrer et essayer de trouver un moyen de les combattre.
Cette fois Roméro critique une Amérique qui se cache face au danger, et une armée qui à trop le dessus sur les décisions. Les propos sont cependant moins ouverts et plus caricaturaux que sur ses précédents films. De plus il y a un peu plus d’humour dans le gore. Ce troisième possède aussi un plus gros budget et pourtant fait un poil plus série B que les précédents. De plus le spectateur distingue plus facilement les personnages. Nous distinguons de suite les gentils des méchants grâce aux caractères de chacun qui sont plus marqués. Par contre là où cela fonciotnne bien c’est que les Zombies ont évolué avec entre autre le personnage de « boubou (Bub en VO) » qui limite s’humanise plus que les militaires qui ne pensent plus qu’à leur propre survie à eux. Aussi une chose que l’on retrouve dans ce jour des morts-vivants c’est une relecture du mythe de Frankenstein. En clair même si l’homme est plus bas que terre et même si il est réduit à se cacher, il ne peut s’empêcher de se prendre pour Dieu.
Le point faible de ce troisième volet se trouve peut-être dans la distribution, moins surprenante. La seule révélation du film se révèle, comme mentionner au-dessus, l’acteur Howard Sherman qui offre une belle prestation bien que jouant un mort-vivant. Lori Cardilie qui joue l’héroïne qui tient tête au militaire quand à elle, manque un poil de crédibilité dans son rôle. Peu d’importance il faut reconnaître que l’on s’amuse malgré les défauts sur les personnages ; puisque quand vient le moment où les zombies passent à table le spectateur se délecte de leur devenir sanglant.

La conclusion de

Ce jour des morts vivants est fun, sanglant et jubilatoire. Mais il demeure beaucoup moins piquant que les précédents. La faute sans doute à des personnages moins nuancés et beaucoup plus dans les extrêmes du bien et mal. Mais « Bub » le Zombie vous fera passer un bon moment et les effets gore vous feront sourire plus d’une fois !

Que faut-il en retenir ?

  • Fun, sanglant et jubilatoire

Que faut-il oublier ?

  • Personnages moins nuancés

Acheter Le Jour des morts-vivants en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Le Jour des morts-vivants sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de Le Jour des morts-vivants

En savoir plus sur l'oeuvre Le Jour des morts-vivants