75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°6 : Vador nous consulte sans Adblock alors pourquoi pas vous ?
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Critique du Manga : Rebirth 2
Rebirth 2 >

Critique du Manga : Rebirth 2

Avis critique rédigé par Lionel B. le lundi 25 avril 2005 à 0643

Le développement des personnages

Le second tome de Rebirth commence par mieux nous présenter les personnages. Ainsi, Remi apparaît désormais comme un « boulet » (selon les termes de Woo). Elle ne désire qu’une chose, c’est la mort de Desthat. Pour elle, Desthat ne mérite pas de vivre puisqu’il est le vampire qui a bu le sang de son père. Millenear, quant à elle, parait plus ouverte que dans le premier tome. Elle semble chercher à comprendre Desthat. Toutefois, pour elle, ténèbre reste synonyme de mal. Remi et Millenear vont commencer à ce lier d’amitié. Desthat apparaît beaucoup moins sympathique que dans le premier tome. Il est un vampire et à ce titre il n’hésite pas à montrer que les vampires peuvent être très méchant. Il ressort en plus que Desthat aime se battre. Un nouveau personnage fait son apparition. Il était déjà apparu à la fin du précédent tome dans lequel il paraissait être un futur ennemi de Desthat mais il n’en est rien. Bien au contraire, Rett est un ami de longue date de Desthat.
Au niveau du scénario, la logique qui veut que la lumière soit associée au bien et les ténèbres au mal n’est pas aussi évidente. Bien au contraire, la lumière aurait tendance à se rapprocher du mal. On comprend alors que Woo nous entraîne sur la question d’un nécessaire équilibre entre le bien et le mal. L’humour est encore plus présent mais entre temps, on s’y est habitué. Cependant l’ensemble du manhwa est plutôt sombre. A noter une rencontre avec les personnages d’un autre manhwa encore inédit en France (en tout cas, il n’est pas édité chez Tokebi). C’est sûrement un hommage que Woo a tenu à rendre à un de ses confrères. La quête de Desthat commence réellement avec ce volume. Le scénario révèle sa part de surprise et encore beaucoup de mystères règnent autour de l’histoire.
Le dessin est encore mieux que dans le précédent volume. Ainsi, le dessin est parfaitement lisible, pourvu de nombreux détails et je n’ai pas remarqué de défaut de proportion ou autres. Même lorsqu’il y a des scènes d’humour, le dessin, pourtant souvent simplifié dans les mangas, ne choque pas par rapport au reste. La mise en page est toujours aussi bonne, facilitant encore une fois la lisibilité du manhwa. On retrouve la bonne idée des planches sur font noir avec un dessin légèrement flou pour présenter un souvenir.

La conclusion de

Ce second volume de Rebirth s’améliore au niveau du dessin, approfondi les personnages et développe son scénario. Si le premier tome m’avait paru bon, celui là l’est encore plus. Vivement la suite…

Que faut-il en retenir ?

  • Un dessin de bonne qualité
  • Une bonne mise en page
  • Le personnage de Desthat de plus en plus intéressant

Que faut-il oublier ?

  • L'humour ne colle pas vraiment au reste de l'histoire (mais ça passe mieux que dans le premier tome)

Acheter Rebirth 2 en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Rebirth 2 sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de Rebirth

  • Voir la critique de Rebirth : Les malheurs de Deshtat
    80

    Rebirth - Critique du manga par Lionel B.

    Les malheurs de Deshtat : Ce dixième tome de Rebirth reste un excellent manhwa qui, malgré le peu d’action par rapport aux précédents volumes de la série, p…

  • Voir la critique de Rebirth : Desthat, un vampire pas comme les autres
    80

    Rebirth - Critique du manga par Lionel B.

    Desthat, un vampire pas comme les autres : Avec Rebirth, il est impossible de s’ennuyer. Tout est fait pour que le lecteur arrive à la dernière page sans s’en rendre compte.…

  • Voir la critique de Rebirth 1 : Le vampire à la coréenne
    85

    Rebirth 1 - Critique du manga par Lionel B.

    Le vampire à la coréenne : Le premier tome de Rebirth annonce un manhwa au scénario intéressant, une action omniprésente et un dessin qui bénéficie d’une trè…

En savoir plus sur l'oeuvre Rebirth