75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°6 : Vador nous consulte sans Adblock alors pourquoi pas vous ?
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Rebirth >

Critique du Manga : Rebirth

Avis critique rédigé par Lionel B. le vendredi 29 septembre 2006 à 02:31

Les malheurs de Deshtat

Notre héro vampire vit une belle histoire d’amour avec Lilith. Cependant son bonheur sera perturbé lorsque les disciples de Werkarth découvriront ce qu’est véritablement Deshtat. De son côté Kardika, accompagné de Rett, part à la recherche de son passé.
Le passé de Deshtat trouvera bientôt sa conclusion. Bientôt nous comprendrons pourquoi Kardika est devenu l’ennemi de Deshtat. Tout au long de la première moitié de ce dixième tome, le dialogue et le romantisme seront privilégiés à l’action. Ainsi, nous verrons un complot s’organiser afin d’éliminer le vampire qu’est Deshtat. Les combats n’apparaîtront qu’au cour de la deuxième moitié du manhwa. Cependant ceux-ci ne s’étaleront pas. Ce dixième volume nous en apprendra également plus sur le passé de Kardika. Un passé bien mystérieux…
C’est ici l’occasion de voir le changement de Deshtat qui passe d’un vampire heureux s’entendant parfaitement avec les humains à un vampire particulièrement triste et dégoûté par l’humanité. La force de ce tome se trouve donc dans l’évolution des personnages. C’est également le cas pour Kardika qui, depuis sa rencontre avec « celui qui existe dans un monde en devenir », est perturbé par un élément de son passé qu’il doit découvrir. Le ton change au fur et à mesure que les pages se tournent. En effet, le manhwa débute avec beaucoup d’humour et devient de plus en plus sombre.
Pour ce qui est du dessin, j’ai pu constaté quelques défauts mais peu nombreux. En fait, ces défauts se retrouvent surtout autour d’un personnage, celui de Josimov, le supérieur hiérarchique de Kardika. Hormis ces quelques défauts qui tournent autour d’un même personnage secondaire, le dessin reste de très bonne qualité avec des décors somptueux. Le tout est agrémenté d’une très bonne mise en page et d’un cadrage qui fait preuve de variété.

80

Ce dixième tome de Rebirth reste un excellent manhwa qui, malgré le peu d’action par rapport aux précédents volumes de la série, possède une histoire captivante et des personnages principaux imposants. Le tout est accompagné d’un dessin très réussit malgré la présence de quelques défauts.

Critique de publiée le 29 septembre 2006.

Que faut-il en retenir ?

  • La construction des personnages
  • Une histoire captivante
  • Des décors somptueux

Que faut-il oublier ?

  • le personnage de Josimov comprend souvent des défauts au niveau du dessin

Acheter Rebirth en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Rebirth sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Suis nous sur facebook !