75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°3 : Un peu de fantasy ! Désactivez votre Adblock pour notre domaine et nous revivrons comme par magie !
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Critique du Manga : Rebirth
Rebirth >

Critique du Manga : Rebirth

Avis critique rédigé par Lionel B. le mercredi 5 juillet 2006 à 0345

Desthat, un vampire pas comme les autres

Le commandant Kardika Mabuse est chargé d’escorter une fille prénommée Lilith. Malheureusement, sa mission de protection est très vite compromise par une attaque de brigands. Cependant, il pourra compter sur l’aide de Desthat qui suivait Kardika depuis un long moment. Kardika blessé, il appartiendra à Desthat de sauver la jeune fille des griffes des ravisseurs.
L’action est une fois de plus au rendez-vous avec ce huitième tome de Rebirth. Les combats ne cessent qu’à la moitié de ce volume pour laisser place à un peu d’humour et développer davantage le personnage principal qu’est Desthat. En effet, il est intéressant de voir que le vampire qui refuse de rester au contact des humains et n’agit que dans son propre intérêt change totalement sa manière de vivre malgré lui. Ainsi, c’est sans le vouloir réellement et sans vraiment comprendre pourquoi qu’il finit par aider Lilith.
À la suite de cette histoire (qui ne trouve pas sa conclusion avec ce tome), se trouve un spin off dédié aux personnages de Rett et maître Yongryon. Il s’agit d’un court récit qui apporte un supplément d’âme aux deux protagonistes.
Pour ce qui est du dessin, Woo maîtrise parfaitement son trait. Les expressions sur les visages sont très bien retranscrites tout comme la gestuelle des différents personnages. De plus, les combats sont d’une très grande clarté. Certains plans sont également sympas à voir grâce à leur originalité. Bref, il y a peu de chose à redire sur ce titre.

La conclusion de

Avec Rebirth, il est impossible de s’ennuyer. Tout est fait pour que le lecteur arrive à la dernière page sans s’en rendre compte. L’action, les personnages et même le dessin sont de qualité. Toutefois, ceux qui considèrent que les vampires doivent être conformes à ce qu’est Dracula ne seront sûrement pas satisfaits par ce titre. Pour les autres, ce n’est que du bonheur.

Que faut-il en retenir ?

  • Le personnage de Desthat est bien construit
  • Les combats sont sympas
  • Le dessin est de bonne qualité

Que faut-il oublier ?

  • Des libertés par rapport au mythe du vampire (cela peut déranger les puristes)

Acheter Rebirth en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Rebirth sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de Rebirth

  • Voir la critique de Rebirth : Les malheurs de Deshtat
    80

    Rebirth - Critique du manga par Lionel B.

    Les malheurs de Deshtat : Ce dixième tome de Rebirth reste un excellent manhwa qui, malgré le peu d’action par rapport aux précédents volumes de la série, p…

  • Voir la critique de Rebirth 2 : Le développement des personnages
    87

    Rebirth 2 - Critique du manga par Lionel B.

    Le développement des personnages : Ce second volume de Rebirth s’améliore au niveau du dessin, approfondi les personnages et développe son scénario. Si le premier to…

  • Voir la critique de Rebirth 1 : Le vampire à la coréenne
    85

    Rebirth 1 - Critique du manga par Lionel B.

    Le vampire à la coréenne : Le premier tome de Rebirth annonce un manhwa au scénario intéressant, une action omniprésente et un dessin qui bénéficie d’une trè…

En savoir plus sur l'oeuvre Rebirth