75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°5 : Nous ne sommes pas comme Skynet et méritons d'exister, mais avec ce bloqueur de pubs actif, nous vous dirons 'Hasta la Vista, Baby!'
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Critique du Film : Darkness
Darkness >

Critique du Film : Darkness

Avis critique rédigé par Gil P. le jeudi 2 septembre 2004 à 1321

L’ombre du passé


Jaume Balaguero tourne son deuxième film fantastique (ici carrément horrifique) en anglais, probablement pour toucher plus facilement un public américain qui avait été séduit par la Secte sans nom. Le rythme du film et la façon quasi en huis clos de situer l’action en fait une œuvre différente, plus proche d’œuvres asiatiques aujourd’hui devenues des classiques, Ring en tête.
Quelques plans y font penser de manière insistante, ce n’est sans doute pas un hasard : une pluie battante, une éclipse vue à la télé façon fond de puit (je ne regarde plus jamais un puit depuis le fond de la même façon) et une histoire centrale autour d’un petit garçon… Ca fait un peu beaucoup ! Si le film peine à se démarquer de son modèle dans le genre, il n’en reste pas moins un film de très bonne facture et la fin vaut à elle seule le coup de le voir, elle fera jouir (et le mot est faible) les amateurs de sensations fortes sans hémoglobine partout (quoiqu’il y en a pas mal sur les murs quand même).
On reconnaît au réalisateur un visuel extrêmement accrocheur même si bon nombre d’incohérences rendent parfois le film dur à suivre (des américains qui parlent anglais avec tout le monde même un électricien en pleine Espagne…). Au final, l’ambiance l’emporte sur le reste et les quelques défauts ne gênent pas l’installation du final grandiose.

La conclusion de

Darkness est de ces films qui surprennent, après un début assez lent et conventionnel, l’ambiance d’un Ring auquel il fait sans cesse penser pèse au fur et à mesure et puis le dernier quart d’heure est terrifiant !

Acheter Darkness en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Darkness sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de Darkness

  • Voir la critique de Darkness : L’obscurité dévoratrice
    75

    Darkness - Critique du film par Nicolas L.

    L’obscurité dévoratrice : Darkness est donc, au final, un film inégal mais réjouissant, moins réussi mais plus ambitieux que la Secte Sans Nom, qui fait ent…

En savoir plus sur l'oeuvre Darkness