75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°8 : Dans l'espace publicitaire, personne ne vous entend crier. Surtout si vous le bloquez.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Les avis d’internautes à La Une

Publié il y a 11 ans par Richard B.

Tous les mois vos meilleurs commentaires publiés

SciFi-Universe est un site qui vit avant tout grâce à vous, vous qui vous connectez 3 fois par jour et qui laissez vos impressions sur des romans, films, bande-dessinées ou encore séries TV.
Il devenait donc évident pour nous de publier chaque mois les meilleurs critiques que vous nous concoctez. Ainsi tous les mois nous nous ferons une joie de sélectionner 3 de vos avis parmi les mieux écrits ou les plus accrocheurs. C'est un moyen de remercier votre fidélité et de vous montrer que nous sommes heureux de lire chacun de vos commentaires. Nous espérons vous voir de plus en plus souvent laisser vos opinions sur nos fiches et partager des points de vue sur le forum.

La sélection des commentaires de Novembre 2005 :
Batman (comics) Le 01/11/2005 à 01h55 par Tony LETROUVÉ
« Il y a encore 20 ans Sagedition sortait pas mal de Batman dans un enchevêtrement de formats assez difficile à suivre ; mais à une époque ou la continuité était très lâche.
Il y a un peu moins de 20 ans Batman a tiré sa révérence quand Sagédition a jeté l'éponge. Pendant la décennie suivante, rien ne se passe et pour cause Lug-Semic n'a économiquement aucun intérêt dans les licences DC trop cher pour ce qu'elles pourraient rapporter...
Il y a 10 ans Marvel commence sérieusement à pensé à l'auto publication Semic lance Image Comics mais aussi Batman... 10 ans de tentatives avec des insuccès plus ou moins marquants pour les deux équipes qui se succèdent à la rédaction de l'éditeur.
La dernière formule Semic tenait depuis 2 ans grâce à la "hype" de ses dessinateurs, denrée rare sur les titres Batman & totalement absente du mag Panini. D'ailleurs l'éditeur confirmerait sur son forum que c'est le titre DC qui vend le moins en kiosque.
Le coup de grâce pourrait venir à partir de maintenant grâce au crossover War Games qui va occuper le magazine pendant 5 mois plus un Hors-série. Une histoire sympathique mais sans plus.
Le gros problème c'est que les personnages principaux en sont davantage Spoiler & robin que réellement Batman qui est plus en retrait. L'histoire est vraiment une "séquelle" des 8 numéros précédents de Robin dont l'absence rend caduque l'intérêt de ce crossover en en gênant grandement la compréhension...
Le risque est donc que les lecteurs désertent, faute de toujours comprendre le pourquoi des choses, et que le magazine s'en relève difficilement...
»

Le Pistolero (Roman) Un horizon inaccessible Le 17/11/2005 à 12h34 par St 73
« Le Pistolero, premier volume d'une saga IMMENSE, une des plus longues (si ce ne l'est pas) histoires jamais racontées. J'ai lu toute la série, et des 7 volumes, je pense que Le Pistolero est le meilleur. Dès les premières lignes, le papier nous absorbe : une véritable magie s'opère. En ouvrant le livre, on est dans sa chambre, et en tournant la page, on se retrouve en plein désert, dans un espace qui semble s'étendre de la planète Mercure à la Nébuleuse du Centaure, avec à l'autre bout, au-delà de toutes choses, une mystérieuse tour. Le centre du monde. L'endroit où le monde pourra peut-être être sauvé de son autodestruction imminente. On se retrouve brusquement en compagnie d'un Pistolero, un Clint Eastwood, accompagné d'une mule et de ses deux bons gros revolvers, avançant péniblement dans le désert depuis vingt ans. Je n'exagère rien. Je peux le jurer. Il y a une sorte d'envoûtement dans le livre, une justesse des mots, une richesse, qui grise le lecteur.
Tout au long du livre, je suis resté ébahi par la beauté du récit dans la laideur du monde. Ainsi, à côté de mon ami cow-boy, j'ai voyagé à travers présent, passé et futur, j'ai assisté à des massacres et à des pendaisons, à des épreuves de virilité et des tours de force, des trahisons et des attachements, et puis, j'ai imaginé la Tour Sombre.
Cette fameuse Tour, dont on n'a aucune idée à part sur la couverture, est, je pense, le véritable trésor de ce récit. On a l'impression d'en être tellement loin, on a l'impression que la distance à franchir est tellement longue, que ça ouvre à la volée toutes les portes de l'esprit. On se sent comme si on était plongé dans un univers infini, qui recèle tellement de secrets que ça vous en donne le vertige.
Voilà pour moi. Je ne sais pas si vous éprouverez ce que je ressens, mais je vous conseille ce bouquin. A moins que vous ne soyez trop fragile. Cette oeuvre est rude et dure, et ce n'est pas un conte de fées. Mais elle brille comme l'airain.
»

Carrie (Téléfilm) "n'exagérons pas" Le 20/11/2005 à 13h09 par amos
« N'exagérons pas les critiques à propos de ce téléfilm ,certes personne ne s'attendait à une oeuvre plus marquante que celle de De Palma mais tout de même ce téléfilm n'est pas de trop "mauvaise facture"je dirais même qu'il est plutôt plaisant à regarder compte tenu du fait que le public visé est un public "jeune ado mal dans leur peau "comme il en existe des milliers hélas (j'en suis un )ce n'est pas un film d'art et d'essai mais un petit téléfilm commercial qui a le mérite d'être sur certains détails très fidèle au roman (peut être même plus que le film de De Palma comme la façon dont elle s'entraîne à utiliser ses pouvoirs qui figure bien dan le bouquin bien que ça fasse un peu" jedi") quoique la fin puisse dérouter quelque peu (par contre là pas du tout fidèle au roman sur ce point il est vrai que j'ai été très déçu).
Quoiqu'il en soit la cruauté dans ce téléfilm n'est absolument pas sur jouée (je dirai même qu'elle est au deçà de ce qui arrive parfois aux souffres douleurs de service)quant à la scène du massacre elle est tout bonnement jouissive (non non, je ne suis pas sadique) en tout cas plaisante (et oui la technique des effets spéciaux a bien évolué depuis 76).
Bref il s'agit d'un téléfilm du samedi soir pour ado à regarder avec plaisir ,d'autant plus qu'il peut inciter une "nouvelle génération"à visionner la version de 76 et à lire le bouquin ,voir pourquoi pas à découvrir les oeuvres de stephen king j'ai passé un bon moment en regardant ce téléfilm et j'incite vivement les gens à le regarder.
»

Suis nous sur facebook !

Commentaires sur l'article

Réagissez à cet article en postant votre commentaire ci-dessous.Seuls les membres SFU peuvent poster leur avis.

Créez votre Espace SFU en moins d'une minute pour ajouter votre avis (et bien plus). C'est simple et gratuit !
Alors n'hésitez plus et venez rejoindre la communauté de Scifi Universe !

S'inscrire S'identifier En savoir plus sur « Mon SFU »