Admirez Rivendell reconstruite avec plus de 200.000 LEGOs

Publié il y a 2 ans par David Q.

Admirez Rivendell reconstruite avec plus de 200.000 LEGOs : La cité des elfes de Tolkien revisitée brique par brique

La cité des elfes de Tolkien revisitée brique par brique

Tous les fans du seigneur des anneaux ont surement déjà vu, et bavé, devant les boites de LEGOs reproduisant les scènes de cet univers. Mais pourquoi se cantonner aux boites toutes faites lorsque l'on a du talent (et du temps) ?

 

C'est ce qu'à dû se dire la talentueuse Alice Finch — avec l'aide de son compagnon le créateur de talent David Frank — lorsqu'ils se sont lancés dans la réalisation de leur propre version de la cité du seigneur Elrond, Rivendell.

Cette création hallucinante de la Terre du Milieu, inspirée par les films du le Seigneur des Anneaux et le plus récent Hobbit est fait avec plus de 200.000 pièces de LEGOs ! La maquette  ou l'oeuvre — a été montrée surant la convention BrickCon qui s'est déroulée en Octobre dernier à Seattle. Elle a remportée le prix du public à juste titre.

Vous pouvez voir les détails assez fantastiques de cette création dans les photos ci-dessous. Et cerise sur le gateau, la ville s'illumine ! Chapeau les artistes.

Carrousel illuminé

Discussion entre Elrond et Gandalf

L'entrée de la ville

Festin au balcon

Pont romantique

La communauté de l'anneau

Vue globale de Rivendell en LEGO

Plus de photos sont disponible sur le compte flickr de l'artiste.

Vos avis et réactions sur cette création sont les bienvenus.

Lien permanent de partage | Consulter la source de l'article

Suis nous sur facebook !

Fiches de l'encyclopédie de la SF en rapport avec l'article

Commentaires sur l'article

Réagissez à cet article en postant votre commentaire ci-dessous.Seuls les membres SFU peuvent poster leur avis.

Créez votre Espace SFU en moins d'une minute pour ajouter votre avis (et bien plus). C'est simple et gratuit !
Alors n'hésitez plus et venez rejoindre la communauté de Scifi Universe !

S'inscrire S'identifier En savoir plus sur « Mon SFU »