75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°2 : Remontez le temps jusqu'à l'installation de votre Adblocker et rajoutez-nous en liste blanche.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

NIFFF 2013 : Le programme

Publié il y a 3 ans par Richard B.

Demandez le programme !

En 2013, le NIFFF confirme sa position sur la scène suisse et internationale avec un programme de qualité (on confirme) et de prestige, un florilège de premières et des films en droite ligne de Cannes. Il développe son discours sur le genre fantastique à travers sa sélection officielle augmentée par le programme Histoires du genre, le Symposium Imaging The Future, le forum littéraire New Worlds of Fantasy et le Call for Projects : Swiss Games 2012/2013. De plus, le festival propose une rétrospective When music Scores agrémentée de 5 masterclasses ainsi qu’un hommage à Larry Cohen invité d’honneur du festival. Pour célébrer le meilleur du fantastique, rendez-vous à Neuchâtel entre le 5 et le 13 juillet.

 

Le NIFFF en quelques chiffres
Avec un budget total de 1'450'000 CHF, le NIFFF 2013 c’est 9 jours de projections, 5 salles et une capacité simultanée de 1’824 places. Les 136 projections publiques présenteront 80 longs métrages et 17 courts métrages produits par une trentaine de pays différents.

 

Compétition Internationale
En 14 titres, la Compétition Internationale offre un panorama de la production fantastique mondiale. Fait historique, la présence de deux réalisations suisses : Der Ausflug, un conte moderne du Zurichois Mathieu Seiler et Chimères, un drame horrifique du Neuchâtelois Olivier Beguin. Parmi les films attendus des grands noms du fantastique figurent You’re next de Adam Wingard, The Dyatlov Pass Incident de Renny Harlin, le nouveau film de Vincenzo Natali, Haunter, et finalement Dark Touch, la nouvelle oeuvre très attendue de Marina de Van, membre du Jury du NIFFF en 2011, qui offre ici un thriller surnaturel. La diversité géographique et thématique du meilleur de la production mondiale sera aussi représentée par le très gore Raze de Josh C. Waller (USA) et Contracted, un étonnant film de zombies de Eric England (USA), ainsi que par le désopilant Ghost Graduation de Javier Ruiz Caldera (ES) et le magnifique film de science-fiction de Martin Villeneuve (CA), Mars et Avril. Témoignent également de cette diversité les co-productions latino-américaines, Here Comes the Devil de Adrián García Bogliano (MEX) et The Crack de Alfonso Acosta (CO). Pour finir en beauté, deux productions aux univers particuliers: Kiss of the Damned, un thriller érotique de Xan Cassavetes, une des deux réalisatrices en compétition, fille de Gena Rowlands et John Cassavetes ; We Are What We Are de Jim Mickle, une fable cruelle et déchirante sur le libre arbitre.

New Cinema from Asia
Vitrine de la qualité et des particularités du cinéma populaire d’Asie, la sélection 2013 se distingue par la présence d’auteurs de renom. La vitalité de la production japonaise est à découvrir grâce à The Complex de Hideo Nakataa, réalisateur phare de la Nikkatsu qui signe ici son grand retour. Egalement sur le devant de la scène, le nouveau film d’animation des studios à l’origine de Ghost in the shell, 009 RE : Cyborg 3D de Kenji Kamiyama. Les aficionados de cinéma sud-coréen ne manqueront pas The Berlin File de Ryoo Seung-wan, un thriller d’une redoutable efficacité. A ne surtout pas manquer : le film hongkongais sélectionné à Cannes, Blind Detective, par le maître du genre, Johnnie To.

 

Compétition de courts métrages suisses
Pour prendre le pouls de la relève du cinéma suisse, le NIFFF propose une compétition de 8 courts métrages suisses dont une première européenne et deux premières mondiales, avec une majorité de productions indépendantes. Une conférence permettra aux spectateurs de rencontrer les réalisateurs.

 

Films of the Third Kind et Ultra Movies
Entre fantastique et thriller, la section Films of the Third Kind propose les titres qui attireront un public éclectique et cinéphile. A ne pas manquer : la nouvelle vague latina avec 7 Cajas des Paraguayens Juan Carlos Maneglia et Tana Schembori et le western urbain Shield of Straw de l’incontournable réalisateur japonais Takashi Miike, en compétition à Cannes. Les amateurs de comédies apprécieront A Liar’s Autobiography de Ben Timlett, Jeff Simpson et Bill Jones et How to Use Guys with Secret Tips, ode décalée au pouvoir féminin du Sud-Coréen Wonsuk Lee. Pour agrémenter les soirées des festivaliers, le NIFFF propose des séances de minuit qui présentent, sous diverses facettes, la production la plus extravagante ou extrême du cinéma de genre. Démarrage en grande pompe avec les premières européennes V/H/S/ 2, fruit de la collaboration de huit réalisateurs, dont le fameux Eduardo Sánchez (The Blair Witch Project, Lovely Molly), le nouveau film de E.L. Katz, Cheap Thrills, The Rambler, un hommage gore de Calvin Reeder à David Lynch, Gallowwalkers, un western surnaturel avec Wesley Snipes ainsi que HK : Forbidden Super Hero du Japonais Yûichi Fukuda.

 

Histoires du genre
Le nouveau programme Histoires du genre propose un voyage temporel, géographique et artistique à travers des documentaires inédits parmi lesquels Despite The Gods (Penny Vozniak, AUS), retraçant le tournage indien d’un film de Jennifer Lynch, Rewind This (Josh Johnson, USA) sur le rôle fondamental de la VHS dans la démocratisation du genre et le documentaire Roland Klick-The Heart is a Hungry Hunter (DE) sur le cinéaste culte allemand Roland Klick qui sera présent au festival.

 

Rétrospective When music scores !
Hommage à Larry Cohen Pour célébrer la magie opérant entre musique et images, plusieurs invités de marque seront présents et offriront des masterclasses et cartes blanches : les compositeurs américains Cliff Martinez (Drive, Contagion, Only God Forgives) et Jeff Grace (House of the Devil, We Are What We Are), le compositeur suédois Johan Söderqvist (Let The Right One In, Tannöd, Insensibles), le producteur français Marc Teissier Du Cros (Drive, Virgin Suicides) et Laurent Guido, professeur à l’Université de Lausanne et grand spécialiste de la thématique. Larry Cohen, figure de proue du cinéma horrifique américain est l’invité d’honneur de cette 13ème édition. Il vient présenter une dizaine de ses oeuvres les plus significatives, dont la fameuse trilogie It’s Alive, ainsi qu’un programme composé de trois des épisodes TV qu’il a scénarisés.

 

 

Ouverture et clôture
Pour ouvrir et clore cette treizième édition, le NIFFF présente Stoker, la première incursion hollywoodienne de Park Chan-Wook qui signe ici un thriller sensoriel et macabre avec un casting 5 étoiles, Nicole Kidman en tête et Byzantium, avec les actrices Gemma Arterton et Saoirse Ronan, qui marque le retour de Neil Jordan au film de vampire.

 

Autres événements
Au rang des événements importants: New Worlds of Fantasy, le forum littéraire en présence de l’un des auteurs essentiels de la littérature de SF contemporaine, Orson Scott Card ; le Symposium Imaging The Future, événement pluridisciplinaire consacré aux derniers développements en matière d’images digitales dans les jeux vidéo, au cinéma et dans les nouveaux médias. La 8ème édition de l’événement accueille cette année 16 conférences, tables rondes et masterclasses. La cérémonie de présentation des lauréats du Call for Projects : Swiss Games 2012/2013 aura lieu quant à elle le 9 juillet, à 18.00, au Théâtre du Passage. Pour les familles et les amoureux de musique, la journée du 6 juillet, NIFFF INVASION 2013, proposera notamment le Ciné-Concert Nosferatu vs Turzi, dont la partition intégrale sera interprétée en direct par la formation parisienneTurzi.

Diaporama photo : Byzantium [2014]

Suis nous sur facebook !

Fiches de l'encyclopédie du fantastique en rapport avec l'article

Commentaires sur l'article

Réagissez à cet article en postant votre commentaire ci-dessous.Seuls les membres SFU peuvent poster leur avis.

Créez votre Espace SFU en moins d'une minute pour ajouter votre avis (et bien plus). C'est simple et gratuit !
Alors n'hésitez plus et venez rejoindre la communauté de Scifi Universe !

S'inscrire S'identifier En savoir plus sur « Mon SFU »