75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°7 : Reconfigurez votre Adblock d'un coup de baguette magique. Harry P. l'a fait et n'a pas eu de séquelles.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Gravity ► Critiques & avis sur le film

Critiques du staff sur le film Gravity

Les critiques de nos experts et passionnés.

  • 95

    La critique de Richard B. : Dans l'espace, personne ne vous entendra crier...

    S'il est vrai que le scénario peut paraître improbable, il ne manque pas de fond et surtout d’éléments pour nous captiver sur toute la longueur du film. L'expérience cinématographique que nous offre Gravity est unique. Le spectateur est en immersion totale et, en cela, Gravity est une œuvre qui va immanquablement faire date. Il y a les films qui se contentent de copier une formule en esquivant toute forme de danger, qui sont plaisants, mais on oublie trop souvent qu’il y a ceux qui dépassent les limites et prennent des risques même si par la suite ils se montrent difficiles à étiqueter. Et si la réussite est au rendez-vous, comme ici, ils s'offrent une place au panthéon des œuvres qui marquent à jamais le cinéma. Il y aura un avant et un après Gravity, et Cuarón s'impose définitivement comme l'égal des plus grands réalisateurs.


    Lire la critique complète de Gravity par Richard B.

Donnez votre avis sur le film Gravity

Créez votre Espace SFU en moins d'une minute pour ajouter votre avis (et bien plus). C'est simple et gratuit !
Alors n'hésitez plus et venez rejoindre la communauté de Scifi Universe !

Commentaires des membres (7)

L'avis de la communauté SciFi-Universe.

  • 85

    J'ai vu le film hier, en 3D. Aux premiers abords, j'avais peur que le film ne soit trop long et que l'histoire s'éternise un peu malgré les quelques 90 minutes que dure le film. Je ne m'attendais pas non plus à ce qu'il soit en 3D. En tout cas, je faisais
    fausse route sur toute la ligne. On ne s'ennuie à aucun moment du film, il est captivant du début à la fin. La prestation des acteurs (je pense essentiellement à George Clooney et à Sandra Bullock qui incarnent respectivement Matt Kowalsky et le docteur Ryan
    Stone) est irréprochable. Enfin, la 3D est vraiment bien exploité. Je crois que parmi les films que j'ai pu voir en 3D, c'est celui où elle est le mieux exploité. Pour terminer, je dirai simplement que l'histoire est réaliste sur de nombreux points même si
    on peut noter quelques rares incohérences. En tout cas, je le recommande chaleureusement !
    Amoniac
    le 27 octobre 2013 12h35
  • 85

    Techniquement le film est incroyable, la 3d est superbe, les plans spatiaux sont magnifiques et la réalisation est maîtrisée (quelle tension pendant tout le film!). Seuls quelques petits bémols pour ma part, j'ai trouvé le scénario un peu léger même si
    le sujet de base est réel et d'actualité (et encore à cause des Russes). J'ai pas très bien compris ce que vient faire une spécialiste en ingénierie médicale sur Hubble? Quelques incohérences techniques nécessaires pour desservir le scénario et le rythme.
    Un traitement un peu superficiel du docteur Ryan et du dilemme vie/survie/mort. Et pour finir la VF très moyenne. Malgré cela, ce film est incroyable au cinéma, l'immersion, la tension (ressentie pas tous dans la salle) atteignent leurs paroxysme dans ce film
    maintenant incontournable.
    Sacmo
    le 28 octobre 2013 10h00
  • 50

    GRAVITY Aujourd’hui les technologies numériques ont fait éclater les limites du faisable. Écran vert, motion control, rotoscopie, motion capture, rendu réaliste en 3D, toutes ces technologies ont encouragé la production de films toujours plus spectaculaires.
    Certains films ont été considéré comme des références avec «un avant et un après». «2001 l'odyssée de l’espace», «Le retour du Jedi», «Jurassic Parc», «Matrix» ou «Avatar». Melies fut certainement le plus grand des faiseur de rêves mais d’autres réalisateurs
    ont cherché comme lui à nous emerveiller. Gravity est dans ce sens époustouflant de maitrise au niveau visuel. La camera de Cuaron s’affranchit des contraintes de mouvement classiques de caméra. Elle suis les personnages comme une ombre. La camera semble dématérialisée.
    Le spectateur se retrouve en positon de témoin avec toujours un point de vue privilégié qui renforce sans arrêt la sensation d’être dans l’action. Mais c’est peut-être là la limite du film. Car autant cette forte sensation d'immersion peut être considéré comme
    une prouesse technique qui marquera l’histoire du cinéma autant l’histoire et les personnages sembles avoir été «dessinés» comme unique prétexte à cette maestria visuelle. Il y a aussi du «déjà vu» comme la scène ou George Clooney se détache et sacrifie sa
    vie. Brian de Palma avait mis en image une scène similaires très réussie dans «Mission to Mars». L'oxygène qui ne cesse de manquer fut remarquablement mise en scène dans Abysse de James Cameron quant Ed Harris et Mary Elizabeth Mastrantonio se retrouve coincés
    dans un modules qui prend l’eau. Comment ne pas penser aussi à Sigourney Weaver dans Alien pour la force de survie... Il y a beaucoup de réactions très positives autour de «Gravity». Des éloges même. De la part de James Cameron notamment. David Fincher aurait
    quant à lui, conseillé Cuaron d’attendre 5 ans pour parvenir au résultat souhaité. Il ne s’était pas trompé car il a fallu 4ans et demi pour concevoir le film. Fincher d’ailleurs, peut être considéré comme un précurseur dans la narration visuelle usant d’une
    caméra «dématérialisé». Gravity est donc impressionnant de réalisme et de puissance visuelle. Il me semble que le format de long métrage supporte mal le manque de profondeur humaine et de ressort scénaristique. Il ne s’agit ni plus ni moins que d’un film catastrophe
    ultra réaliste qui se déroule dans l’espace. L’histoire et le profil des personnages sont caricaturaux créant ainsi un contraste par trop évident entre un réalisme visuel parfait et des personnages improbables. Face aux trop nombreuses productions de films
    de SF ou Fantastiques qui inondent le marché de leurs effets spéciaux, «Gravity» a donc le mérite de placer la barre très haut au niveau visuel. Gravity n’est d’ailleurs pas un film de science fiction. Il se déroule dans l’espace mais avec des éléments biens
    réels. Personnellement j’attendais une dimension fantastique. Pour exemple je citerai «L'étoffe des héros» de Philip Kaufman. Ce film retrace les débuts de la conquête spatiale. Ed Harris (décidément...) qui interprète John Glenn se retrouve en difficulté
    dans sa capsule. Il voit à travers de son hublot comme des milliers de lucioles alors qu’au même moment des aborigènes font un feu qui génère des milliers de cendres incandescentes. Ce film n’appartient pas au genre «science fiction» et pourtant cette séquence
    donne au film une possible ouverture vers le fantastique et une poésie qui nous emmène vers une dimension supplémentaire. Certes dans Gravity il y a cette scène ou «le fantôme» de George Clooney entre de force dans la capsule. On retrouve alors le charisme
    et l’humour de Clooney. Unique scène ou l’on sourie mais à nouveau cela est trop caricatural. Dommage...au moins, sans vouloir me répéter, «Gravity» procure des sensations qu’aucun Disneyland ou Futuropolis n’ont pu égaler dans leurs attractions! C’est peut-être
    là qu’est sa vraie place...j’exagère un peu! Pour ma part j’ai certainement plus ressenti de «vertige» avec des films comme «The Man From Earth» de Richard Schenkman ou «Moon» de Duncan Jones...
    mijinko
    le 28 octobre 2013 12h12
  • 95

    Tout simplement l'un de mes meilleurs moments de cinéma de ces dernières années. Le genre de film qui vous embarque dés la première seconde et ne vous lâche qu'à la fin du générique. Visuellement époustouflant, totalement immersif, terriblement stressant,
    parfois bouleversant, les émotions se bousculent pendant une heures et demi et même bien après être sortis de la salle. J'ai ADORÉ !
    Sthorm
    le 29 octobre 2013 19h04
  • 75

    Je vais un peu déroger à l'enthousiasme général mais j'ai trouvé quelques longueurs dans ce film, source d'une certaine forme d'ennui. je ne reviens pas sur l'excelent rendu , tout l'aspect technique, etc... parfait. Bien que j'ai trouvé la 3D pas forcément
    top mais ceci est peut-être du à la simple utiisation de lunette "simple tectnologie" la version Imax avec l'autre techno de lunette est peut-être mieux. En terme de scénario je garde aussi un meilleur souvenir d'appole XIII en terme de tension et stresse.
    soloje
    le 5 novembre 2013 14h40
  • 90

    De toute façon comme il a déja été dit, visuellement il y aura un avant et un après Gravity. Le sentiment d'être dans l'espace est bien réel surtout en 3D, et les 30 premières du film sont vraiment magistrales pour cela !!! Pour le reste, Sandra Bullock
    était pour moi jusqu'a ce jour une des pires actrices, quand à Sieur Clooney dans l'espace, rien que le souvenir de Solaris ne me donnait pas vraiment envie de voir le film, mais bon j'ai bravé mes réticences... Et donc plutôt une bonne surprise, car Clooney
    disparait assez vite et Miss Bullock ben elle s'en sort plutôt bien et tant mieux car on passe un bon moment seul ( ou presque) avec elle... Je ne ferais pas de commentaires sur l'invraissemblance de l'histoire, sinon les 3/4 des films d'anticipations ou de
    SF sont à mettre à la bene... A voir pour un voyage dans l'espace pour 12 € max, moins cher que chez virgin...
    LOLOMEGALO
    le 4 janvier 2014 18h18
  • 80

    Un bon film de SF qui tente de mêler avec plus ou moins de bonheur film catastrophe et drame intérieur. La mise en scène est spectaculaire et les acteurs font preuve d'un bel investissement mais la 3D se montre un peu trop présente et les incohérences ne manquent pas. Divertissant mais pas inoubliable au final.
    G7K
    le 5 février 2018 13h23

8 avis sont disponibles pour une moyenne générale de 87 sur 100.