Warning 75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°2 : Remontez le temps jusqu'à l'installation de votre Adblocker et rajoutez-nous en liste blanche.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Critique du roman : Le Réveil #2 [2020], par Nathalie Z.

Avis critique rédigé par Nathalie Z. le lundi 25 mai 2020 à 09h00

Rencontre entre plusieurs civilisations !

Outsphere est une saga de SF d’un artiste qui a œuvré surtout dans le milieu du cinéma, Guy-Roger Duvert. Le premier tome a été primé  par TV Monde et Amazon. Ce second opus poursuit les aventures de colons fraîchement débarqués sur une planète hostile nommé Eden. Mais faisons un résumé rapide de l’épisode précédent (si vous n’avez pas lu le premier, lisez plutôt ceci) :

Nous sommes dans un futur pas si lointain. Les humains ont définitivement corrompu leurs chances de sauver la planète et un vaisseau spatial de milliers de colons est envoyé vers une exoplanète lointaine. L’Arche regroupe plusieurs milliers de passagers : militaires pour la sécurité du convoi, scientifiques pour l’analyse et personnes prêtes à faire ce voyage de 80 ans pour coloniser un nouveau monde. Le voyage se déroule sans encombre et l’équipe de militaire se réveille de sa stase. Eden est en vue, il faut tout préparer pour l’établissement de la base. Outsphere dépeint une arrivée crédible posant les véritables problématiques d’un débarquement en zone inconnue : qualité de l’air, présence de virus et autres bactéries, faune et flore, climat… Eden est une planète particulière dont de nombreuses zones sont inscannables depuis l’espace à cause d’immenses orages magnétiques.  Mais les humains découvrent bientôt qu’une forme de vie intelligente peuple déjà le sol : des humanoïdes assez petits, agiles et vivants en tribu, les Edéniens. Les péripéties se multiplient et bientôt les colons sont rejoints par un nouveau vaisseau terrien, parti des dizaines d’années après eux et peuplés d’humains clonés. Rapidement la situation se détériore et un conflit éclate.

Une couverture dans la veine de la première, vraiment réussie !

En ce début de deuxième tome, les colons ont vaincus les Atlantes, noms donnés aux clones et la paix se met en place. Les Atlantes qui se géraient comme une ruche ont découvert l’individualité, et désormais ils acceptent et apprécient les Anciens. Toutefois, l’individualisme pousse les atlantes à développer leur capacité télépathique en dehors de l’esprit de ruche. Dès lors ils sont à la fois considérés comme un atout stratégique et une menace potentielle. Olsen qui avait disparu précédemment revient enfin mais les Edéniens l’ont suivi et menacent les villages humains. L’équipe scientifique elle se consacre à l’étude d’une civilisation ayant peuplé Eden, les Ashkaniens : de nombreuses découvertes commencent à expliquer les phénomènes étranges qu’ont affrontés les colons depuis leur arrivée.

Tout comme le premier tome, les péripéties se multiplient mais cette fois, l’auteur prend le temps de les développer pour ainsi créer une intrigue complexe où différents éléments s’entremêlent et amènent à un final grandiose. L’épilogue quant à lui vaut bien un cliffhanger de série Tv ! Le rythme est soutenu, le style fluide pour une saga de SF accessible au grand public. Les scènes d’action sont particulièrement cinématographiques !

Côté science, technologie et peuple extra-terrestres, nous découvrons de nombreux éléments tout au long de la lecture sur à la fois les Edéniens, les Ashkaniens et entendons même parlé d’une troisième civilisation ayant évolué sur Eden. Les explications sont cohérentes, faciles à appréhender et jamais lourde. On est dans le divertissement, l’univers est fouillé et réfléchi mais aisément appréhendable.

Toujours autant de personnages dans ce tome et il aurait été facile de se perdre, notamment avec les codes qui servent de noms aux Atlantes mais l’auteur a intelligemment placé en début d’ouvrage des biographies synthétiques qui servent de who’s who et de résumé du premier opus en même temps.

Ce deuxième tome montre une amélioration de l’écriture de Guy-Roger Duvert, un épaississement de l’intrigue pour des péripéties cohérentes et un suspense continu. Attention il s’agit d’auto-édition, l’ouvrage ne sera pas forcément en rayon de librairie, il faudra vous adresser à votre libraire préféré ou passer par internet.

La conclusion de à propos du Roman : Le Réveil #2 [2020]

Auteur Nathalie Z.
80

Un deuxième tome pour la saga primée Outsphere qui confirme cette saga Sf comme un page turner grand public haletant. Très cinématographique et avec un cliffhanger digne d'une série Tv US, Outsphere nous emporte sur Eden une exoplanète aux mille dangers. la colonie humaine a désormais plusieurs comptoirs mais des ennemis plus nombreux et imprévisibles. Leur survie est de nouveau menacée !

On a aimé

  • Très rythmé
  • Cinématographique et accessible au grand public
  • Un univers qui s'enrichit

On a moins bien aimé

  • Il faut absolument lire le premier
  • Beaucoup de personnages différents à suivre

Acheter le Roman Outsphere : Le Réveil #2 [2020] en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Outsphere : Le Réveil #2 [2020] sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter

Les autres critiques de Outsphere