75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°5 : Nous ne sommes pas comme Skynet et méritons d'exister, mais avec ce bloqueur de pubs actif, nous vous dirons 'Hasta la Vista, Baby!'
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Critique du roman : Les Six Cauchemars #2 [2020], par Nathalie Z.

Avis critique rédigé par Nathalie Z. le mercredi 11 mars 2020 à 09h00

Assassinat et thaumaturgie

La Crécerelle, une meurtrière sans pitié qui noie dans le sang ses victimes, une sorcière suppôt de l'outremonde, la femme la plus haïe et crainte de cet univers nommé la Perle, une silhouette longiligne qui ne cille jamais, ses cheveux noirs et raides contrastant avec une peau pâle si diaphane qu'elle semble irréelle. La Crécerelle vous l’avez peut-être découvert dans le roman éponyme de Patrick Moran, si ce n’est pas le cas, vous pouvez en savoir plus sur ce personnage ici. Mais sinon rien de grave car cette nouvelle tranche de vie de la Crécerelle est autonome. Un prologue vous mettra au clair avec la magie particulière pratiquée dans cet univers une magie sans borne si ce n’est votre énergie vitale, à chaque invocation, vous suerez du sang.

Les Six Cauchemars est ainsi une nouvelle aventure de l’assassin La Crécerelle, mais dans ce volet, cette dernière a changé et perdu le démon qui l’occupait avant. La voici donc accoudé à la table d’une taverne miteuse au cœur du désert de Yobanda, elle semble n’être plus que l’ombre d’elle-même quand une dame richement vêtue l’aborde. Une vielle accointance, Mémoire, désormais membre du conseil des cités-état est donc venue la trouver pour lui confier une mission : assassiner les cinq thaumaturges les plus puissants du royaume. Elle-même thaumaturge, la Crécerelle comprend que si elle refuse la proposition de Mémoire, elle apparaitra elle-aussi sur cette liste, et quelle liste ! Les cinq individus à abattre ne sont autres que les sorciers avec qui elle a fait des années auparavant sa formation de thaumaturgie.

Xanthorop Tegol est égoïste et ne vit que pour la connaissance de la magie, Euphémie de Lotnée rêve de créer une religion et manipule les esprits tel une déesse, le duc Philoctimon de Goronne n’a toujours vécu que pour le pouvoir, Altavair suit le duc comme son ombre et enfin le Dévoreur lui n’a soif que de violence.

Commence alors une traque qui la mènera devant ses anciens condisciples. Mandatée pour des raisons politiques, elle se retrouvera vite devant des dilemmes personnels alors qu’elle parcourt le nord à la recherche de ses futures victimes. Elle découvrira l’océan et à travers ses yeux nous explorons aussi une nouvelle partie du royaume de la Perle. Elle se remémorera sa formation en thaumaturgie et ainsi le lecteur connaitra mieux le passé sombre de l’assassin.

Patrick Moran utilise le présent pour sa narration. Les phrases sont courtes, s’enchainent vivement : le rythme est soutenu et fluide. Chaque chapitre commence par un message de Mémoire à la Crécerelle pour lui indiquer les recueillies sur ces différentes proies. Quatre flashbacks du plus récent au plus ancien évoquent la formation de la Crécerelle, la volonté de ses anciens amis de tuer leur maître Volgheer, les trésors de connaissances qu’ils se sont partagé quand elle a préféré partir. Cette aventure est ainsi centrée sur la magie avec des combats impressionnants et de nouvelles utilisations de la thaumaturgie accompagnées de leurs conséquences. La Crécerelle est un personnage toujours aussi impressionnant et complexe, une femme tiraillée mais qui assume ses décisions. Ce roman est à la fois une chance de retrouver ce personnage et une intrigue de fantasy dynamique et efficace.

La conclusion de à propos du Roman : Les Six Cauchemars #2 [2020]

Nathalie Z.
89

Nouvelle aventure indépendante de La Crécerelle, Les Six Cauchermars raconte à la fois la formation de thaumaturge de cet assassin exceptionnel et sa mission pour éliminer les cinq mages qui furent étudiants avec elle. Une intrigue dynamique portée par le style vif de Patrick Moran et des combats magiques bluffants. Un romand de fantasy à dévorer ! Edité chez Mnémos. 

On a aimé

  • Le personnage principal de La Crécerelle
  • Les combats de magie
  • Le rythme soutenu et dynamique

On a moins bien aimé

  • Indépendant mais reste plus intéressant quand on a lu l'aventure précédente

Acheter le Roman La Crécerelle : Les Six Cauchemars #2 [2020] en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de La Crécerelle : Les Six Cauchemars #2 [2020] sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter

Les autres critiques de La Crécerelle