75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°3 : Un peu de fantasy ! Désactivez votre Adblock pour notre domaine et nous revivrons comme par magie !
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Critique du jeu vidéo : XCOM : Enemy Unknown #1 [2012], par Bastien L.

Avis critique rédigé par Bastien L. le vendredi 6 septembre 2019 à 09h00

Rencontre musclée du troisième type

Testé sur PS3.

Un des plus grands adages de l’industrie vidéoludique est sans conteste « rien ne se perd, tout se recycle » tant les portages, suites, remakes et autres reboots s'enchaînent depuis près de 40 ans avec plus ou moins de bonheur. D'où le retour en 2012 d'un fleuron du jeu d'action/gestion tactique des années 1990, XCOM, qui était pour le coup vraiment attendu.

A l'origine, il y a UFO : Enemy Unknown (sorti sur le nom de XCOM en Amérique du Nord) qui débarque en 1994 sur PC grâce au travail des studios britanniques de MicroProse qui fut, avec Hasbro par la suite, l'éditeur d'une série de six épisodes tirée jusqu'à la corde se terminant 2001. Une série qui fit le bonheur des joueurs PC permettant de gérer les forces terrestres face à des invasions extraterrestres renvoyant clairement à la science-fiction des années 1950 dans l'esprit. Une licence culte rachetée par l'éditeur 2K qui la confia au studio américain Firaxis Games. Un studio fondé, entre autres, par le génial Sid Meier en 1997 afin de gérer ses propres créations (Pirates, Civilization...). 2K visait ainsi un véritable reboot de la licence avec un FPS développé par son studio 2K Marin, The Bureau (devenu finalement un TPS tactique) et un remake du premier épisode intitulé XCOM : Enemy Unknown pour bien montrer la filiation sans oublier une inévitable remise au goût du jour. L'auteur de cette critique est par ailleurs complètement néophyte en ce qui concerne la série.

Le jeu se déroule sur Terre dans un futur assez proche. La planète bleue est le théâtre d'une récente et étrange attaque semblant venue d'ailleurs. Les soupçons se confirment et les petits hommes gris ont bien décidé d'attaquer l'espèce humaine... Vous incarnez le commandant d'une base du réseau XCOM qui est une sorte de société militaire privée financée par une quinzaine de pays et gérée par un étrange conseil. Le but d'XCOM ? Repousser l'invasion extraterrestre en sauvegardant le plus possible les pays qui financent l'organisation. Vous allez ainsi devoir gérer vos hommes sur le terrain et développer votre base souterraine afin de créer un réseau de satellites quadrillant la planète, faire des recherches sur vos ennemis et construire de quoi vous défendre. Par ailleurs, les extraterrestres ne réalisent pas ici une invasion en règle mais des incursions sanglantes visant à terroriser la population terrienne en vue d'une arrivée plus massive on imagine. L'enjeu devient alors, aussi, de comprendre ces envahisseurs belliqueux semblant mélanger plusieurs espèces et étant dotés de pouvoirs psioniques.

Si on ne joue pas à ce XCOM pour son scénario, il a néanmoins le mérite d'exister. L'ambiance pourtant très contemporaine se teinte d'une couleur très 50's avec des vaisseaux en forme de soucoupes, une invasion d'êtres belliqueux dont certains rappellent les créatures de Roswell et une volonté pour l'humanité de faire face à un grand péril... Le scénario se développe avec quelques cinématiques mettant en scènes les aides du commandant/joueur : son conseiller militaire, la responsable des recherches scientifiques et celui des ingénieurs. L'histoire montre ainsi comment le projet XCOM comprend de plus en plus la menace qui fait face à la Terre et tente de trouver les réponses adéquates pour répondre efficacement. Cela permet de poser l'ambiance sans que l'on soit vraiment motivé par une histoire qui s'avère finalement assez floue sur beaucoup de points (les véritables motivations des envahisseurs ou la nature exacte d'XCOM notamment) se faisant finalement assez discrète. On appréciera tout juste un twist final sympathique à défaut d'être incroyable.

Ce qui nous motive plus à nous plonger dans le titre, c'est évidemment son ambiance d'invasion extraterrestre au parfum de science-fiction à l'ancienne avec un aspect hight-tech et robotique dans l'amélioration de sa base comme de son armée. Ce reboot, comme la série entière j'imagine, est un véritable cri d'amour pour la science-fiction. Le character design des extraterrestres est assez intéressant avec des archétypes bien connus des fans de SF comme le petit homme gris, la race proche de celle humaine mais se comportant comme une sorte de pantin désarticulé, la masse hargneuse ou encore l'insectoïde très agressif... La direction artistique oscille ainsi entre le réalisme et le cartoon via des couleurs assez vives montrant que le jeu ne se prend jamais trop au sérieux malgré une ambiance militaire très présente. Les différentes armes, armures, décors variés et vaisseaux profitent de cette direction artistique très cohérente sans pour autant être époustouflante. Les graphismes sont par ailleurs un des points faibles du titre tant ils s'avèrent simplistes pour un titre PS3 de 2012 et le moteur du jeu accuse par moments de véritables ralentissements... L'ambiance sonore est en revanche une véritable satisfaction entre les interventions des aides du commandement, les remarques des soldats, les bruitages liés aux ennemis et leur armement.

Il faut aussi avouer que le plaisir que l'on prend à jouer à XCOM : Enemy Unknown ne vient pas forcément de son habillage (graphismes, technique, direction artistique) qui fait clairement le job ceci dit. C'est surtout son gameplay et sa richesse qui font la force d'un titre qui se révèle très addictif. Avant de rentrer dans le vif du sujet (les phases d'actions avec ses hommes), revenons d'abord sur l'aspect gestion du titre. On a vraiment l'impression de construire sa base pour en faire la meilleure qui soit en termes de défenses et d'interventions planétaires. Vous allez ainsi pouvoir paramétrer en grande partie vos soldats en pouvant les nommer, changer leurs caractéristiques physiques mais aussi améliorer leur armement et leur armures. Votre base va s'améliorer en construisant de nouvelles salles, de quoi lui fournir plus d'énergie et de quoi la rendre plus puissante en terme de réception de signaux satellites. Il faudra bien sur bien réfléchir aux améliorations possibles de la base avec des salles réservées à la production et l'amélioration de l'équipement (surtout les armes et armures) que cela soit ceux des hommes mais aussi des avions qui sont utiles pour prendre en chasse les OVNI. Ces derniers regorgent d'ennemis et de matériaux qui seront très utiles dans le département de recherches afin de découvrir de nouveaux moyens d'améliorer à peu près tout mais aussi mieux connaître les extraterrestres. Après chaque bataille, vous récupérez aussi des matériaux qui seront le nerf de la guerre autant que l'argent. Ce dernier s'obtient en assurant des couvertures satellites pour les pays membres et en récompenses de la part du conseil d'XCOM s'il est content de vos résultats.

L'argent comme les ressources seront très importantes pour améliorer l'ensemble de votre base et il va falloir apprendre à ménager les susceptibilités des pays membres du conseil. Il faudra toujours intervenir pour chasser les OVNI trop insistants et répondre aux requêtes du conseil. Le jeu s'avère assez fourbe à ce niveau puisqu'il faudra parfois choisir dans quel pays on peut intervenir alors que d'autres sont attaqués. Ces interventions et non-interventions ont un impact sur l'état de panique de chaque pays qui peut les pousser à quitter le conseil s'il est trop élevé. Si trop de pays quittent le projet, alors c'est le game over. Il va donc falloir intervenir intelligemment, utiliser ses satellites avec parcimonie car ils font baisser les indices de panique. Il va falloir bien répartir ses avions et savoir bien gérer les hommes qui interviennent dans chaque mission pour éviter que tous nos meilleurs soldats soient à l'infirmerie en même temps... Cela offre un aspect stratégique très appréciable dans la partie purement gestion du titre. On pourrait néanmoins pester face à certains choix un peu rageant comme le fait qu'une intervention fasse baisser l'indice de panique du seul pays où l'on intervient alors qu'une non-intervention fait monter la panique sur tout le continent... De même, il est un peu frustrant de voir qu'on ne pourra avoir qu'une seule escouade prête à intervenir à la fois malgré l'argent et la puissance que l'on débloque sur la fin... Mais ça serait trop chipoter face à un aspect gestion aussi poussé que prenant dont la configuration console ne souffre d'aucun défaut.

Mais le cœur du jeu reste évidemment les combats qui se présentent sous la forme de phases d'action tactiques au tour par tour. On peut envoyer sur les terrains d'intervention (urbains ou ruraux) entre 1 et 6 soldats qui vont devoir explorer et affronter des extraterrestres dans des zones assez ouvertes. On contrôle ses soldats que l'on fait se déplacer ou agir avec deux points d'action (déplacer et tirer par exemple) puis c'est au tour de l'ennemi. Il faut toujours agir prudemment en faisant bien attention aux couvertures possibles et au type d'ennemi que l'on a en face de nous. Certains se planquent et nous canardent de loin, d'autres sont redoutables au corps à corps sans oublier ceux pouvant prendre le contrôle d'un de nos soldats. Nos hommes ne seront pas démunis puisqu'ils peuvent bénéficier de spécialités (sniper, commando, grenadier...) leur offrant divers avantages au fur et à mesure qu'ils gagnent en niveaux. A nous de préparer l'équipe la plus apte à répondre à la menace qui nous fait face. La prudence est évidemment de mise car les morts sont permanentes dans le jeu ce qui en fait évidemment le sel. Le titre propose plusieurs niveaux de difficulté qui montrent parfaitement son accessibilité mais reste quand même assez exigeant pour que toute approche trop téméraire soit rapidement punie, même en facile ! Ceux ne sachant se résoudre à perdre des hommes peuvent toujours sauvegarder en plein combat...

Les combats s'avèrent vraiment prenants car on s'improvise stratège avec grand plaisir comme une énorme satisfaction quand la victoire est remplie lors d'une intervention rapide sans blessé. Nos soldats développent une puissance de feu de plus en plus importante et on sent réellement cette progression qui s'insère de manière parfaite dans nos parties rendant le jeu vraiment addictif. On a toujours envie de se projeter sur la prochaine mission car on sait ce que l'on pourra améliorer derrière. Les combats sont plus ou moins longs selon les types de mission et les environnements sont assez variés pour que l'on s'amuse avec un level-design très ingénieux puisque les décors du quotidien sont rapidement détruits par les violences des combats. Tout peut être une couverture mais tout peut être détruit par les deux forces en présence. Détruire une mur à coup de lance-roquettes permet d'offrir de nouveaux angles d'attaques et certains niveaux devront être maîtrisés dans toute leur verticalité pour prendre le dessus face aux aliens. Savoir placer correctement un homme pour qu'il termine un adversaire sans aucune chance de manquer devient aussi jouissif que le kill de la dernière chance alors que la probabilité de toucher la cible était très basse... Chaque combat est différent et les amoureux de tactique seront aux anges. Un doux parfum old school entoure ainsi ces phases en 3D isométrique... Les différentes missions peuvent autant être de l'attaque d'OVNI que de la défense d'humains attaqués... Il faut néanmoins avouer que le jeu pourra apparaître redondant par moments mais on y revient toujours avec plaisir. C'est un peu inhérent au genre... Quelques légers soucis d’ergonomie pendant les phases d'action mis à part, l'adaptation sur PS3 d'un genre surtout axé PC s'en tire haut la main.

Le jeu dispose par ailleurs d'une excellente durée de vie puisque la première partie vous prendra bien entre 20h et 30h sachant qu'on peut faire durer le plaisir selon l'envie. Mais cela n'empêche en aucun cas de nouvelles parties dans d'autres niveaux de difficulté ou avec une nouvelle approche tant les possibilités sont multiples. Bref de quoi passer des journées et des nuits blanches sans problème. De plus il existe un mode multijoueur vous permettant de faire s'affronter votre escouade avec celle des joueurs du monde entier.

La conclusion de à propos du Jeu Vidéo : XCOM : Enemy Unknown #1 [2012]

Bastien L.
88

XCOM : Enemy Unknwon est un reboot de grande qualité. Son univers est prenant pour ceux qui veuvent assouvir un fantasme d'amoureux de la science-fiction : faire face à une invasion alien. Le tout avec un aspect gestion et stratégie aussi profond que simple à prendre en main. Mener ses hommes au combat est aussi addictif que gérer une base devant répondre aux attentes de la planète. Le seul véritable bémol est d'ordre technique, mais bon... Être le sauveur de la Terre a rarement été aussi jouissif !

On a aimé

  • Une ambiance SF/invasion extraterrestre aussi délicieusement suranée que hig-tech
  • Un aspect gestion bien poussé
  • Des combats jouissifs

On a moins bien aimé

  • Techniquement perfectible
  • Peut paraître répétitif
  • Le fait ne nous pouvoir utiliser qu'une escouade pendant tout le jeu

Acheter le Jeu Vidéo XCOM : Enemy Unknown #1 [2012] en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de XCOM : Enemy Unknown #1 [2012] sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+