75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°5 : Nous ne sommes pas comme Skynet et méritons d'exister, mais avec ce bloqueur de pubs actif, nous vous dirons 'Hasta la Vista, Baby!'
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Critique du roman : Presque minuit [2018], par Nathalie Z.

Avis critique rédigé par Nathalie Z. le lundi 12 novembre 2018 à 09h00

De l'aventure steampunk pour tous !

J’ai grandi avec les romans de Jules Verne et les films d’aventures des années 80 : les Goonies, Retour vers le futur… Et en lisant ce premier roman d’Anthony Yno Combrexelle, j’ai eu de nouveau dix ans et j’ai parcouru avec ses héros les rues de Paris à la Belle Epoque.

Anthony Yno Combrexelle est surtout connu des rôlistes pour ses jeux de rôle indépendants originaux et innovants : Patient 13, Channel fear ou encore Macadabre. Ses jeux sont plutôt à tendance horrifique et vise un public adulte. Ici il s’attaque à la littérature jeunesse avec en public idéal les plus de 10 ans, vue la dureté de la scène de combat finale, assez violente. C'est un premier roman jeunesse réussi.

Avec des chapitres courts qui s'enchainent, grâce à un style fluide et qui s'adapte selon la présence d'aristocrates ou de gamins des rues, ce roman se lit très facilement. Destiné à un public jeune, il sera tout aussi agréable aux adultes par son propos et les références proposées. Un personnage se nomme Nemo, un autre Ratigan, par exemple.

Mais de quoi parle Presque minuit ?

Tout commence comme dans un roman de Charles Dickens : la ville crasse, ici Paris, ses ruelles glauques et des orphelins tentant de survivre. Six orphelins : Moignon l’aîné, Morve le binoclard, Allumette la grande gigue rousse, Pleurs la fillette craquante, Bègue le costaud et Boiteux le plus attachant. Ils ont monté un plan, un show même pour piéger un cocher et ses passagers. Faut dire que c'est l'Exposition Universelle à Paris et que de riches promeneurs remplissent la capitale. Cela fonctionne presque, suffisamment pour dérober quelques biens de valeur mais pas assez pour esquiver la course poursuite avec la sureté. Boiteux a même réussi à voler une montre à gousset. Et cette montre n’est pas comment les autres, elle semble capable d’agir sur le temps… Les mômes ne savent pas encore que cet objet va changer leur vie et les placer au cœur d’un complot visant l’humanité elle-même.

De leur fuite de l’orphelinat à leurs relations avec leur receleur, la vie de ces gamins est dure et les situations racontées font qu’on s’attache vite à ces jeunes protagonistes. Le lecteur détestera cette teigne de la sureté qui leur court derrière, ce receleur qui les arnaque après chaque coup… Puis on plongera dans cette conspiration qui oppose magie et technologie, une sorcière et une machine pensante autonome. Autant la magie est peu développée, autant la partie concernant les automates et diverses machines qu’affronteront les héros est géniale. Les descriptions sont grinçantes à souhait, on s’inquiète pour nos héros, on est un peu effrayé par ces automates sadiques et les rouages sont presque perceptibles à la lecture.

Au final, Presque minuit est un véritable page turner et on a qu'une envie, qu'Anthony Combrexelle nous offre un nouveau roman !

La conclusion de à propos du Roman : Presque minuit [2018]

Nathalie Z.
86

Presque minuit est le roman idéal pour découvrir le genre steampunk. Plus facile d'accès qu'un Jules Verne et resolument moderne, ce roman plaira aux jeunes lecteurs comme aux adultes. Le style est fluide et le lexique facile d'accès. Les six orphelins sont attachants et leur aventure les verra affronter de terribles automates. L'ambiance d'un Paris de l'exposition universelle fait rêver et la fin du roman vous fera regretter que ce soit déjà terminé. 

Que faut-il en retenir ?

  • L'ambiance de Paris à la Belle Epoque
  • Les orphelins attachants
  • Les automates effrayants

Que faut-il oublier ?

  • La partie sur les sorcières d'hécate est un peu légère, on aurait voulu en savoir plus. 

Acheter le Roman Presque minuit [2018] en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Presque minuit [2018] sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+