75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°4 : Au secours ! Un Publi-killer se ballade dans le coin. Une seule solution, le désactiver pour de bon.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Critique du jeu de rôle : La Brigade Chimérique [2010], par Vincent L.

Avis critique rédigé par Vincent L. le dimanche 12 décembre 2010 à 09h17

Une encyclopédie au goût de jeu de rôle...

Editée chez l'Atalante dans la collection Flambant Neuf, La Brigade Chimérique est, à la base, une série de six bande-dessinées racontant la fin des super-héros européens, et, de manière plus générale, expliquant pourquoi il n'existe plus de suhommes sur le vieux continent alors que ceux-ci pullulent désormais aux Etats-Unis. Forts d'un constat historique réel (les super-héros héros européens existaient bel et bien dans les périodiques avant la Seconde Guerre Mondiale, mais ont tout simplement disparu des publications au sortir du conflit), Serge Lehman et Fabrice Colin ont développé une histoire très ambitieuse s'appuyant sur un univers alternatif tout simplement passionnant. Il n'en fallait pas moins pour que des concepteurs avertis se saisissent de l'opportunité de récupérer les bases posées par les deux auteurs dans leur oeuvre, afin de les développer pour créer un univers de jeu de rôle complet.

Et quelle équipe s'est réunie pour l'occasion ! Autour de Romain d'Huissier, on trouve au générique du jeu Laurent Devernay, Willy Favre, Julien Heylbroeck et Stéphane Treille, bref une sorte de french dream-team donnant tout de suite au jeu un petit côté excitant. Quand on sait, en plus, que Serge Lehman et Fabrice Colin y ont écrits quelques textes additionnels, que Stéphane Gess (dessinateur de la BD) a signé de nouvelles illustrations en collaboration avec Willy Favre, on peut affirmer qu'avant même sa sortie, le projet avait de la gueule. Et une fois le livre entre les mains, tout ce que l'on espérait voir et avoir semble s'y trouver : deux cent cinquante cinq pages couleurs, de nombreuses illustrations - certaines inédites, d'autres tirées de la BD - plus de la moitié de l'ouvrage consacré au background, et l'ambiance très particulière de la BD qui se dégage de chacune des pages.

A la base, il faut tout de même préciser que l'ouvrage n'est pas qu'un jeu de rôle, et ne s'adresse pas spécifiquement à un public de joueurs. D'ailleurs, la couverture donne immédiatement la couleur, le mot "Encyclopédie" se trouvant juste en dessous du titre, bien au dessus de la désignation "Jeu" dans une grille de lecture habituelle. Le livre s'adresse ainsi à deux type de publics bien précis - même si l'on peut faire partie des deux, gageons que la majorité des gens se trouveront plutôt soit dans l'un soit dans l'autre - les fans de la bande-dessinées, qui trouveront là un guide officiel de l'oeuvre, et les rolistes, qui pourront, par l'intermédiaire d'un jeu, découvrir l'univers et l'oeuvre créée par Lehman et Colin. L'idée qui domine cette Encyclopédie est donc de faire quelque chose de suffisamment pluriel pour pouvoir s'adresser à tout type de public, quelque soit leur relation à l'oeuvre ou au jeu de rôle, pour ainsi les faire passer de l'un à l'autre (idéalement).

Dans sa première partie, Brigade Chimérique se veut donc avant tout être une enclyclopédie, un guide officiel de la BD. En plus d'un résumé des évènements racontés dans la bande-dessinée - essentiel pour les néophytes - y sont décrit tous les éléments nécessaires à la compréhension de l'univers ; certains étaient déjà présents dans la bande-dessinée (le concept d'Hypermonde, la Supercience), d'autres y existaient déjà sur le fond mais ont le droit à un approfondissement notable (la chronologie de l'ère du Radium, les rapport de force dans l'échiquier politique), enfin, certains points sont de pures créations inventées pour l'occasion (description de Paris, utilisation du Radium au quotidien). Au final, le tout est cohérent, et dispense une somme d'informations conséquente, qui saura aussi bien satisfaire le fan de la BD que le maître du jeu en quête de ressources pour ses scénarios et la mise en place de l'univers autour d'une table de jeu.

D'un point de vue strictement ludique, on pourra repprocher deux choses à cette partie. La première, probablement liée au manque de place, et pas non plus totalement rédhibitoire, est le manque d'informations quant aux autres pays d'Europe. Ainsi, si Paris est particulièrement bien dotée avec une description très complète (en même temps, c'est le lieu central de la BD), les autres nations n'ont, elles, le droit qu'au strict minimum ; actuellement, le maître de jeu ne pourra donc pas librement déplacer l'action dans d'autres villes sans un travail considérable en amont. Toutefois, il est probable que cela sera très certainement compensé par les ajouts faits dans de futurs suppléments. En second lieu, mais on tombe là dans un débat plus "philosophique", le jeu reste prisonnier de la timeline de l'oeuvre originale (à l'instar de toute oeuvre adaptée en jeu de rôle, comme Seigneur des Anneaux ou Star Wars par exemple), les personnages étant nécessairement impuissants face au destin ineluctable qui les attends.

D'un point de vue Encyclopédie, la réussite est en revanche éclatante. L'univers, déjà passionnant et bien développé dans la bande-dessinée, trouve ici encore plus de profondeur que ce que l'on pouvait imaginer au premier abord. De l'explication complète de la nature des super-pouvoirs aux origines de l'Hyperscience en passant par la description de la vie quotidienne, tout prend ici une nouvelle dimension, plus précise et plus complète. De plus, le travail effectué ici palie aux lacunes que l'on avait pu déceler dans la BD, et notamment par rapport au manque de charisme des personnages présentés ; grâce à l'ajout de background et à l'explicitation des relations politiques - chaque super-héros étant en effet politiquement très marqué - ils prennent tous, ou presque, une plus grande envergure, donnant, de fait, une dimension encore plus grande à l'oeuvre de Serge Lehman et Fabrice Colin.

Reste désormais à dire un mots sur le système de jeu conçu. Au regard du concept et de la multiplicité de publics visés, ce dernier se devait nécessairement être simple et accessible. Si les plus simulationnistes ne pourront être comblés par une mécanique de jeu aussi légère, force est de constater qu'un juste milieu a réussi à être trouvé. Brigade Chimérique se joue ainsi avec des dé à six faces (trouvable dans n'importe quel jeu de société grand public) et fonctionne sur un système d'addition basique (trois dés auxquels on ajoute une valeur de caractéristique et un trait, contre une difficulté chiffrée sur un tableau). Le système tourne correctement, peut même être aisément optimisé par les plus hard-core des MJ, et sait intelligemment laisser la part belle aux pouvoirs et aux capacités surnaturelles. La création de personnage, à cette image, est à la fois très simple tout en permettant de doter le PJ d'un background minimal dès les phases "techniques".

La cerise sur le gateau se trouve en fin d'ouvrage,  où se trouve une mini-campagne de trois scénarios introductifs. Plus conçue à destination des débutants que des vétérans, elle permet très intelligemment d'éprouver et de tester toutes les règles au fur et à mesure des aventures proposées. Le revers de la médaille se situe dans une certaine linéarité des histoires, qui peut cependant être cassée avec un peu de travail de la part d'un maître de jeu expérimenté. Elle permet de plus, d'une point de vue "univers", de bien parcourir toutes les possibilités possible dans cet univers : super-héros (évidemment), portée de l'Hypersciences, importance des clubs de l'hypermonde, rencontre avec des acteurs importants de cet univers, le tout sur un ton qui se trouve, comme l'ensemble du background, à mi-chemin entre un côté sombre et un aspect véritablement pulp.

Enfin, comment ne pas dire un mot sur l'esthétique superbe dont bénéficie cet ouvrage. Près de deux cent soixante pages couleur, richement illustrées, servie par une maquette claire, l'objet, en tant que tel, est juste superbe. Sur le fond, Les Editions Sans-Détour, fort d'une certaine expérience en la matière (L'appel de Cthulhu 6ème édition était déjà un modèle en terme de didactisme), ont réussi à mettre au point un livre qui, formellement, parvient à s'adapter à deux types de public différents ; on pourra ainsi trouver dans cet ouvrage exactement ce que l'on y cherche, que ce soit une encyclopédie ou un jeu. Le seul vrai bémol quant à la pagination se trouve dans les encarts noir qui émaillent l'ensemble du livre : avec son écriture blanche sur fond noir, qui plus est écrit avec une police peu commune (même si classieuse), ils sont tous plutôt pénibles à lire ; fort heureusement, cela ne constitue qu'une petite minorité du texte.

 

Lire la critique de la BD

La conclusion de à propos du Jeu de rôle : La Brigade Chimérique [2010]

Vincent L.
90

Cette Encyclopédie de la Brigade Chimérique est une petite merveille de trouvaille et d'inventivité. S'appuyant sur un matériau solide issu de de la bande-dessinée éponyme, elle développe considérablement l'univers issu de l'imagination de Serge Lehman et Fabrice Colin, permettant ainsi de donner une envergure nouvelle à l'histoire racontée. D'un point de vue strictement ludique, le background développé contient suffisamment de matière pour pouvoir faire jouer des dizaines et des dizaines de scénarios sans réussir à épuiser le filon. L'une des meilleures surprises de cette année déjà très riche !

Que faut-il en retenir ?

  • Univers passionnant,
  • Aspect encyclopédique réussi,
  • A la fois très pulp et très sombre,
  • Système de jeu simple et complet,
  • Présence d'une mini-campagne pour débuter,
  • Esthétiquement superbe,

Que faut-il oublier ?

  • Un background malgré tout prisonnier de la timeline (pour les rolistes).
  • Les encarts, désagréables à lire.

Acheter le Jeu de rôle La Brigade Chimérique en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de La Brigade Chimérique sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de La Brigade chimérique