Warning 75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°3 : Un peu de fantasy ! Désactivez votre Adblock pour notre domaine et nous revivrons comme par magie !
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Critique du comics : Blade runner 2019 #2 [2021], par Nathalie Z.

Avis critique rédigé par Nathalie Z. le mercredi 24 mars 2021 à 08h00

Enfin la partie spatiale de Blade Runner

Blade Runner 2019 est un comics édité chez Delcourt qui se déroule juste avant les événements du film sans toutefois reprendre le personnage de Deckard.

Au début du XXIème siècle, la mégacorpo Tyrell a mise au point un androide, le Nexus si proche de l’humain qu’il est difficile de les différencier.  Ces replicants cependant se mutinent et cette révolte sanglante a pour conséquence de sceller l’interdiction de ces robots trop humains. Des policiers spécialisés sont formés pour les traquer et les tuer. Ash, la Blade Runner qui hait les replicants, doit assumer les conséquences de son enquête sur la disparition de la femme et de la fille d'un riche industriel. En fin de premier volume, la jeune femme fait le choix de fuir avec la gamine et se cache dans une colonie spatiale.

Nous sommes en 2026, Chloé désormais déguisée en garçon et appelée Lapin vit de contrebandes et désormais adolescente, ne supporte plus sa vie dans la colonie minière. Son meilleur ami est un replicant et elle n’éprouve aucune haine envers eux. Ash a caché son identité elle aussi mais surtout suite à l’arrêt de sa prothèse est en fauteuil roulant. Alors qu’elle travaille, Lapin se retrouve entrainé par un groupe rebelle de replicants.

Une blade runner débarque et embarque Ash à la recherche de l’adolescente et des replicants, mais elle semble connaître la véritable identité de Ash.

Blade Runner 2019 est une plongée vertigineuse dans l’atmosphère moite du Los Angeles inspiré par le roman de Philip Kindred Dick mais aussi un voyage spatial vers des colonies minières où la vie des replicants ne vaut rien. Les décors sont travaillés pour être immersif et ces deux ambiances radicalement différentes s’opposent en finesse grâce au travail du coloriste Marco Lesko. Le cadrage dynamique du dessinateur offre une dimension cinématographique aux scènes d’action. Andres Guinaldo (Marvel, DC comics, Boom studio !) a un trait vif, précis et soigne particulièrement l’atmosphère par une multitude de détails.

Scénariste à succès pour les films et séries de super-héros (Smallville, Logan…), Michael Green s’est également illustré dans l’écriture de comics, notamment sur les crossovers Batman/Superman. Il écrit ici en collaboration avec Mike Johnson (Star Trek) une suite bien ficelée qui nous propulse sept ans plus tard dans les colonies. Enfin, nous découvrons d’autres lieux que la Terre et notamment une ville cyberpunk désignée en hommage à Syd Mead, designer industriel, futuriste visuel et visionnaire.

C’était un pari risqué de s’attaquer à Blade Runner et les artistes ont réussi à mettre en place une histoire cohérente et intéressante qui se poursuit avec toujours plus de surprises et de tension. Cette bande-dessinée nous plonge dans ce futur proche sombre et pose la question éternelle de l’humanité grâce à ces deux personnages principaux et à leurs rapports aux replicants.

A noter une galerie riche en illustrations en fin de tome. 

La conclusion de à propos du Comics : Blade runner 2019 #2 [2021]

Auteur Nathalie Z.
88

Suite rythmée et riche en rebondissements, ce deuxième opus de Blade Runner 2019 se déroule dans les colonies spatiales en 2026 et nous permet d'en découvrir plus sur cet univers de science-fiction fascinant. L'ambiance est toujours là, les personnages ont évolué et les tensions avec les Replicants accentuées. Les couleurs et le deessin portent ce récit d'anticipation sombre et crédible. Disponible chez Delcourt. 

On a aimé

  • L'atmosphère de Blade Runner
  • La découverte des colonies spatiales évoquées dans les films
  • Une suite rythmée
  • La galerie d'illustrations de fin bien garnie

On a moins bien aimé

  • Inutile d'avoir vu les films mais c'est un plus pour mieux appréhender la densité de l'univers.

Acheter le Comics Blade runner 2019 #2 [2021] en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Blade runner 2019 #2 [2021] sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter

Les autres critiques de Blade Runner