Warning 75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°2 : Remontez le temps jusqu'à l'installation de votre Adblocker et rajoutez-nous en liste blanche.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Et si on lisait de l'espionnage uchronique sur la plage ?
Découvrez Summerland

Imaginez un monde où la mort est un royaume presque comme les autres. C’est ce que propose le roman Summerland chez ActuSF. One-shot original de Hannu Rajaniemi, Summerland offre une atmosphère particulière et une intrigue d’espionnage dans les années 30.

1938. La mort n’est plus crainte mais exploitée. Le deuil appartient au passé, le meurtre aussi. Dans ce monde alternatif, les tensions géopolitiques existent toujours : l’Empire Britannique mais aussi la Russie soviétique cherchent à avoir la mainmise sur ce nouveau territoire. L’Espagne dirigée par Franco est un des lieux où les espions tentent d’asseoir l’influence de leur nation.

Rachel White, agente du SIS au caractère affirmé obtient de l’interrogatoire d’une taupe russe l’identité d’un agent double. Mais lorsqu’elle transmet cette information à ses supérieurs, elle est envoyée dans un placard. Il faut dire que Peter sa nouvelle cible n’est pas un espion comme un autre. Il est expérimenté, a des amis hauts placés et cela du côté de la Cour d’Hiver comme celle de la Cour d’Eté. Enfin, il est également déjà mort et donc est un spectre. Seule, Rachel sait que pour l’arrêter, elle va devoir l’approcher et gagner sa confiance. Le jeu d’espion commence.

Avec un univers surprenant à l’atmosphère innovante, ce roman intelligent nous emporte dans son intrigue d’espionnage bien ficelée. Toutefois, l’entrée dans l’univers est plus difficile que dans l’histoire elle-même. Les éléments pour comprendre cet univers sont saupoudrés avec parcimonie et il faudra quelques chapitres pour bien cerner les factions et les enjeux. Mélanger le thème de la vie après la mort et celui la Guerre Froide est audacieux mais cela fonctionne ! Hannu Rajaniemi est un habitué de la SF et surtout de la Hard science et du cyberpunk, ici l’ambiance est assez scientifique et même rétrofuturiste.

Auteur : Nathalie Z.
Publié le lundi 15 août 2022 à 09h00

Commentaires sur l'article

Réagissez à cet article en postant votre commentaire ci-dessous.Seuls les membres SFU peuvent poster leur avis.

Créez votre Espace SFU en moins d'une minute pour ajouter votre avis (et bien plus). C'est simple et gratuit !
Alors n'hésitez plus et venez rejoindre la communauté de Scifi Universe !

Pour aller plus loin grâce à nos archives

Articles de 2022 : janvier | février | mars | avril | mai | juin | juillet | août | septembre | octobre