75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°3 : Un peu de fantasy ! Désactivez votre Adblock pour notre domaine et nous revivrons comme par magie !
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

De l'imaginaire dans la collection X' chez Sarbacane
Rencontre avec Tibo bérard

Aujourd’hui, nous allons vous parler d’une maison d’édition qui n’est pas connue pour ses romans de genre et qui pourtant a décidé d’offrir une chance à la littérature de l’imaginaire. Les éditions Sarbacane, récemment primée au festival d’Angoulême pour un thriller en BD, sont bien installées et publient des ouvrages très variés du roman aux albums jeunesse.

Nous avons rencontré Tibo Bérard, un éditeur optimiste, qui dirige la collection Exprim’ (X'). Il publie neuf romans par an et si la collection a commencé dans le réaliste et la littérature blanche, cette année, trois des sorties sont du fantastique. Exprim’ est à mettre en opposition avec intime, cette collection se veut pleine de couleurs, de vie. Les trois maîtres mots qui orientent la ligne éditoriale sont émotion/personnages/énergie. Le personnage est au cœur des choix éditoriaux, il doit être bien écrit porté par une narration de qualité avec une vraie voix. Il faut marquer le lecteur, sortir des classiques et quand cet éditeur a décidé de publier de l’imaginaire, c’était en gardant en tête ces idées. Ainsi, ne sortent que trois romans de genre chez Exprim’ mais du bon. Les références pour l’éditeur et ses auteurs sont deux piliers de l’imaginaire français Jean-Philippe Jaworski et Alain Damasio. Autant dire pas n’importe qui ! De l’imaginaire qui peut être comme on l’aime chez SFU du divertissement intelligent.

Mais parlons roman ! Voici en quelques mots les pitchs alléchants des trois sorties littératures de l’imaginaire récentes chez Exprim’ :

Héros

Benoît Minville propose une histoire fantastique en deux tomes intitulée Héros. Le premier volet, Le réveil, est déjà dans les bacs. Cette saga puissante s’inspire de Stephen King et de Lovecraft tout en reposant sur un fond social d’actualités. Elle raconte l’histoire de trois adolescents habitant une petite ville paumée et rêvant de créer leur comic book. Mais tout n’est pas si simple…

Ils grandissent au pied du Morvan, entre ville et village. Matéo, diamant à l’oreille, Richard, la tête rentrée dans les épaules, et l’inénarrable, intarissable, insupportable José, duvet au menton et hygiène douteuse. Leur passion : la légendaire BD Héros, dont ils attendent chaque mois le nouveau numéro. Leur rêve : éditer un jour leur propre série, inspirée de cet univers fascinant et occulte qui domine les records de ventes. Après tout, la série a bien été créée dans leur région, il y a plus de 80 ans : alors, pourquoi pas eux ? Mais un soir, alors qu’ils planchent dans leur Q.G., un homme apparaît comme par magie, blessé à mort ; juste avant de s’effondrer, tend à Richard une étrange fiole… une fiole dont le contenu vibre et scintille, comme s’il était vivant.

Avec un propos social fort, ce roman mêlent supers pouvoirs et monstres lovecraftiens dans un esprit comic book.

Si vous ne connaissez pas Benoît Minville. C’est un lecteur passionné de tout roman qui transporte une énergie, de Dumas à Pennac, d’Ellroy à Lansdale, de Twain à Axl Cendres. Une devise : ROCK AND READ ! Dans la collection Exprim’, il a déjà publié Je suis sa fille puis Les Géants. Après une publication dans la prestigieuse Série noire des éditions Gallimard (Rural Noir), il a publié Les Belles Vies dans la collection Exprim’, un très beau succès.

Le gouffre

Ce roman de Rolland Auda est un thriller brumeux qui utilise les codes du mystère lovecraftien. On suggère, on fait frémir le lecteur. Une histoire d’héritage, un village aux habitants étranges, de la sorcellerie ? Une amorce qui devrait plaire aux rôlistes.

Lorsque Saïd, 17 ans, se rend en plein hiver à Maleroque, un village des Alpes, ce n’est pas simplement pour pratiquer sa passion, la spéléologie. C’est aussi pour aller passer quelques jours dans la maison de son grand-père qui vient de mourir : Hans, dit Jean des Loups, célèbre écrivain. Mais Saïd se rendra vite compte que les sorciers et les monstres ne hantent pas que les histoires à succès de son grand-père, et qu’il est très attendu. Que veut-on de lui ? Qui est ce mystérieux Sourcier, dont les créatures de fumée surgissent des entrailles de la Forêt Chantante? Une chose est sûre: pour s’en sortir, Saïd devra affronter bien plus que ses propres démons.

Rolland Auda enseigne la philosophie et se venge en écrivant pour Exprim’ des romans loufoques et déjantés, explorant avec jubilation les « mauvais genres » : thriller, polar, science-fiction, fantastique. Le Dévastateur, son premier roman, a notamment été salué pour son caractère « neuf, original et jouissif ». Il a dernièrement publié, dans la collection Pépix, Lola et la machine à laver le temps.

Wendigo

Chrysostome Gourio propose un roman de monstres tarantinesque dans lequel des trappeurs basculent dans une guerre violente, devenant des chevaliers modernes membres d’une confrérie. Attention hémoglobine !

Dans le Parc de la Mauricie, au Québec, Hugues et Lazare, deux gardes forestiers, sont attaqués par des bêtes qui pourraient passer pour un ours et un loup… s’ils ne se tenaient pas sur leurs pattes arrière – sans parler de leur état de décomposition avancée ! Menant l’enquête, ils se tournent vers le vieux Jack, le grand-père de Hugues, descendant du peuple indien metiikamek. Par son entremise, ils vont découvrir que le monde moderne n’est pas aussi lisse qu’il y paraît, et que la Terre est l’enjeu d’une foule d’abominations qui rêvent d’en prendre le contrôle… L’un d’eux, le Wendigo, Celui qui marche sur le vent, est d’ailleurs tout près d’y parvenir.

Chrysostome Gourio a notamment commis deux polars philosophiques (Flicosophes, Feel éditions et Le crépuscule des Guignols, Baleine). Il a publié dans la collection Pépix un roman aussi drôle qu’effrayant, Rufus ou la grève de la mort !

Ainsi vous l’avez constaté, ces trois sorties sont trois ôdes au maitre de Providence. Et si vous êtes comme moi, vous venez déjà de compléter votre wishlist avant de filer chez votre libraire de quartier préféré. Merci à Tibo Bérard pour la présentation de sa collection et ses choix éditoriaux. On vous reparlera de ces trois ouvrages prochainement.

Auteur : Nathalie Z.
Publié le samedi 23 février 2019 à 09h00

Commentaires sur l'article

Réagissez à cet article en postant votre commentaire ci-dessous.Seuls les membres SFU peuvent poster leur avis.

Créez votre Espace SFU en moins d'une minute pour ajouter votre avis (et bien plus). C'est simple et gratuit !
Alors n'hésitez plus et venez rejoindre la communauté de Scifi Universe !

Pour aller plus loin grâce à nos archives

Articles de 2019 : janvier | février | mars | avril | mai | juin | juillet | août | septembre | octobre