75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°4 : Au secours ! Un Publi-killer se ballade dans le coin. Une seule solution, le désactiver pour de bon.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Critique du Film : Galaxy Quest
Galaxy Quest >

Critique du Film : Galaxy Quest

Avis critique rédigé par Nhaigraoo le vendredi 21 février 2003 à 1123

Galaxy Quest

Never surrender !
Dès le départ, le ton est donné, via un extrait de la série télé Galaxy Quest absolument hilarant. Tout Star Trek y est, des décors kitsch du vaisseau spatial au regard fier du pseudo Capitaine Kirk joué par un Tim Allen truculent, en passant par un Alan Rickman à hurler de rire dans son rôle de clone de Spock. S'en suit une peinture assez pathétique des milieux de fans hardcore lorsqu’on nous présente une convention SF particulièrement ringarde où nos héros jouent les spationautes déchus et signent des autographes à la chaîne en maugréant. Le film commence donc sur une touche assez méchante avec ses protagonistes, présentés comme de vrais nazes imbus de leur personne. Et un violent coup de pied à Star Trek, ses fans et ses comédiens acharnés.
Heureusement, et plutôt intelligemment, le film enchaîne en fait très vite sur une véritable aventure spatiale. Bien entendu, on reste dans le domaine de la comédie, et il ne faut pas vous attendre à ce que l'intrigue révolutionne la SF. Toutefois, le réalisateur, dont on devine rapidement qu'il aime en fait beaucoup ce qu'il s'amuse à pasticher, se refuse à un enchaînement de gags destructeurs du genre ZAZ ou Scary Movie. Au contraire, il raconte une vraie histoire de science fiction, qui si elle reste particulièrement drôle et totalement convenue, n'a rien à envier aux grosses productions sérieuses en ce qui concerne le dynamisme et les effets spéciaux.
La grande force du film reste en fait ses comédiens, tous excellents sans exception. Si Tim Allen est un habitué de la rigolade (mais il est ici bien plus drôle que d’habitude), il n'en va pas de même pour Alan Rickman et Sigounrey Weaver. Leur présence décalée et leur décontraction font merveille.
Il faut quand même reconnaître qu'entre les différents genres brassés par le film, on se perd parfois en route. Le réalisateur aussi, et le rythme a un peu tendance à retomber au milieu du métrage. Si les effets visuels sont particulièrement soignés, quelques choix esthétiques (les méchants extra-terrestres par exemple) sont plus étranges.
Surtout, on pourra reprocher à Galaxy Quest de ne pas aller au bout de ses idées (surtout au vu de la fin, qui réhabilite les fans acharnés). La morale, puisqu'il en faut une, reste elle aussi assez terre à terre : la vie est plus dure que le cinéma, mais en se défonçant, on arrive toujours à s'en sortir…

La conclusion de

Dès le premier coup d'œil, c'est bien sur l'univers et le style Star Trek qui est dans le collimateur de ce Galaxy Quest diablement sympathique malgré quelques baisses de rythme.

Acheter Galaxy Quest en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Galaxy Quest sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de Galaxy Quest

En savoir plus sur l'oeuvre Galaxy Quest