75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°2 : Remontez le temps jusqu'à l'installation de votre Adblocker et rajoutez-nous en liste blanche.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Astérix chez les Pictes >

Critique de la Bande Dessinée : Astérix chez les Pictes

Avis critique rédigé par David Q. le jeudi 7 novembre 2013 à 13:48

Un album retour aux sources

Premier tome de la nouvelle génération d'auteurs d'Astérix (Jean-Yves Ferri aux textes et Didier Conrad aux dessins) ayant pris la relève d'Uderzo, cet Astérix chez les Pictes (= en Ecosse) est une réussite et un retour aux sources que tout un chacun appréciera.

Astérix chez les Pictes va emmener nos compagnons sur les terres d'Ecosse, à la recherche du village d'origine d'un Picte congelé et repéché par nos amis Gaulois. Tous les ingrédients d'un album d'Asterix sont là, des batailles navales aux disputes des deux compères en passant bien sur par une série de baffes aux romains, le tout dans la joie et la bonne humeur légendaire.

Astérix et Obélix en plein combat

Et pourtant on sent une évolution des personnages classiques vers un peu de modernité. Cette modernité se traduit encore un peu trop souvent par la copie parodique mais ça apporte tout de même des choses intéressantes à l'album. C'est ainsi que la mode vestimentaire des gaulois change pour grimer celle du Picte, ou encore qu'Obélix troque ses sangliers préférés contre du saumon en papillote (va-t-il bientôt commencer un régime ?).

L'album est drôle et bourré de jeux de mots phonétiques qu'il faudra décoder pour relever toutes les subtilités du texte. L'aventure en elle même n'est pas extraordinaire mais on passe un bon moment en compagnie des gaulois qui démarrent au quart de tour sur tout et n'importe quoi. On pourra déplorer l'éviction d'Idéfix pour cette aventure bien qu'elle soit déjà riche de personnages secondaires et animaux.

Attention sortie de menhirs
Si le style du dessin n'a pas changé, on pourra noter quelques petites évolutions dans certains décors ou certaines cases qui apportent un peu de modernité à l'ensemble. Les traits semblent plus fins, plus nets avec quelques nuances dégradées subtiles mais qui rafraichissent un dessin plutôt classique. Sujet oblige, l'emploi de pictogrammes dessert à merveille cette évolution. Mais c'est aussi dans les fameux jeux de mots sur les noms de famille que l'on sent le rajeunissement de la BD et ce coup-ci c'est grâce aux Macs. Ce coup de jeune fait du bien à l'oeuvre qui en avait besoin face à toutes ces nouvelles BDs dans l'air du temps, même si Astérix reste un classique qui doit garder sa place.

72

Un album nouvelle génération d'Asterix qui montre que la relève est assurée. L'histoire manque encore un peu de profondeur mais pour le reste, tout est là pour faire de cet album un passage de témoin entre deux génération d'auteurs et de lecteurs. Après quelques albums moyens, celui-ci revient dans le droit chemin des albums traditionnels et c'est avec plaisir que je vous le conseille.

Critique de publiée le 7 novembre 2013.

Que faut-il en retenir ?

  • Retour aux sources
  • Un album bourré de références et de jeux de mots
  •  

Que faut-il oublier ?

  • Une histoire un peu légère
  • Idéfix hors jeu

Acheter Astérix chez les Pictes en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Astérix chez les Pictes sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Suis nous sur facebook !