75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°8 : Dans l'espace publicitaire, personne ne vous entend crier. Surtout si vous le bloquez.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Loup Solitaire - le jeu de rôle > Loup Solitaire - le jeu de rôle : Héros du Magnamund >

Critique du Jeu de rôle : Loup Solitaire - le jeu de rôle : Héros du Magnamund

Avis critique rédigé par Nicolas L. le mardi 3 septembre 2013 à 17:35

Seigneur kaï, la relève est arrivée!

Attendu depuis quelques temps, Loup Solitaire, Les héros du Magnamund est désormais disponible à la vente. Un nouvel ouvrage, édité par Le grimoire, qui vise à relancer une licence qui dormait un peu sur ses (petits) lauriers. Allez, c’est parti pour un petit tour d’horizon. En commençant par la cosmétique…


Une fois n’est pas coutume, les éditions du Grimoire ont choisi cette fois-ci un format compact. Pas vraiment une mauvaise idée en soi. On se retrouve ainsi avec un livre facile à glisser dans les rayonnages d’une bibliothèque, dans un sac ou, pour les plus jeunes joueurs, dans un cartable. Certains, les plus collectionneurs, vont cependant surement regretter que ce nouvel opus n’adopte pas le format du reste de la gamme (format A4 à couverture souple). On peut les comprendre. A coté de cela, esthétiquement, rien à redire, ce tome 30 des éditions du Grimoire est tout ce qu’il y a de séduisant. Une superbe couverture de Tom Garden, un grand nombre d’illustrations intérieurs (de Russ Nicholson, entre autres), un papier de qualité, une mise en pages aérée et des textes bien mis en valeur - le tout dû à l’excellent travail de Julien De Jaeger. Bref, Les Héros du Magnamund est assurément un ouvrage qui donne envie d’être lu et on pardonnera alors aisément les quelques (rares) coquilles récoltées ici ou là, d’autant que son prix est assez attractif (23€)

Pour ce qui est du contenu, il faut séparer en deux parties bien distinctes ce livre de 320 pages au format A5. La première s’intitule Le livre du Magnakaï (pages 12 à 83) et vise à introduire de nouveau types de personnages dans vos parties de jeu de rôle Loup Solitaire, pour les amener à un niveau épique. Sauf si vous le désirez, fini donc l’éternel Seigneur Kaï! Vous avez désormais le choix entre six nouveaux héros (le patrouilleur frontalier du Nord, l’herboriste du Botar, le chevalier de la Montagne Blanche, l’amazone Telchos, le guerrier-mage Vakeros, le barbare des glaces de Kalte). Des personnages qui ne brillent pas par leur originalité - on retrouve vraiment les archétypes rencontrés dans la plupart des univers d’heroic fantasy - mais qui, assurément, vont amener un peu de couleurs dans les groupes d’aventuriers. Parmi eux, celui qui adopte le profil le moins commun est certainement le Guerrier-Mage Vakeros qui, contrairement à ce que l’on pourrait croire, n’est pas une projection fantasy d’un gardien vacher espagnol mais un ordre indigène à la morphologie proche des anciennes peuplades africaines, qui manie aussi bien l’art de la sagaie que celui de la sorcellerie (on n’évolue pas très loin de l’archétype Howardien). Bref, Le Livre du Manakaï introduit les quelques nouveautés nécessaires pour attirer vers Loup Solitaire une plus large niche de joueurs. Il est également bon de noter que la présentation est faite en accord avec les règles du Système Héroïque, le but avoué de l’éditeur étant de toucher une clientèle plus grand public -  celle qui correspond à la gamme Les livres dont vous êtes le Héros. L’avenir nous dira si la réflexion était pertinente.

La deuxième partie est composée de trois aventures des livres dont vous êtes le héros, jusqu’alors inédites en français. Elle invite le lecteur à incarner trois personnages originaux, s’éloignant ainsi un peu du concept des aventures du Loup Solitaire - tout en se déroulant, bien sûr, toujours dans le Magnamund (il s’agit de personnages rencontrés par Loup Solitaire au cours de ses périgrinations). Cette partie s’adresse donc plus particulièrement aux jeunes joueurs et l’on comprend mieux à ce moment le choix de l’équipe de Sébastien Boudaud pour ce qui concerne le système de jeu privilégié dans la première partie.  Je n’ai pas joué ces (longs) scénarios et je ne peux donc juger de leur qualité mais quoiqu’il en soit, ils forment peut-être avec le livre du Magnakaï un ensemble apte à convaincre nos jeunes pousses rôlistes de passer au stade – nettement plus amusant - de l’aventure en groupe. C’est tout le mal que l’on souhaite aux éditions du Grimoire.

75

Depuis l’extinction des éditions françaises de L’oeil noir, Loup Solitaire et son système héroïque est le seul véritable produit d’appel facilement dénichable dans les boutiques. Véritable passerelle entre le monde du livre interactif et le véritable jeu de rôle, son concept permet en passage tout en douceur, pour aboutir au final à un ensemble plus complexe géré par l’OGL. Avec Les héros du Magnamund, ouvrage de belle facture, les éditions du Grimoire tentent d’amplifier le phénomène, avec un ouvrage mêlant éléments «rôlistiques» (le livre du Magnakaï) et trois aventures inédites des livres dont vous êtes le Héros. Le pari est osé. Mais on est de tout cœur avec eux.

Critique de publiée le 3 septembre 2013.

Que faut-il en retenir ?


  • Une cosmétique séduisante
    Enfin de nouveaux héros
    Un ouvrage de transition
    Un prix attractif

Que faut-il oublier ?

  • Un format incompatible avec le reste de la gamme
    Deux parties qui ne visent pas le même public
    Une démarche risquée

Acheter Loup Solitaire - le jeu de rôle : Héros du Magnamund en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Loup Solitaire - le jeu de rôle : Héros du Magnamund sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Suis nous sur facebook !