75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°5 : Nous ne sommes pas comme Skynet et méritons d'exister, mais avec ce bloqueur de pubs actif, nous vous dirons 'Hasta la Vista, Baby!'
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Critique du Roman : Intégrale tome 4
Intégrale tome 4 >

Critique du Roman : Intégrale tome 4

Avis critique rédigé par Bastien L. le lundi 2 septembre 2013 à 0956

La critique du staff

« 15 décembre

Ce matin, j'ai eu un mal fou à sortir du lit. Pas étonnant : j'ai des bleus partout. Hier, pour mon anniversaire, les soeurs Alvedo et leur avorton de frangin m'avaient concocté un tabassage surprise sur le chemin du retour. Vu que je m'étais déjà pris une dérouillée à l'école – grâce à cette sale cafteuse de Maria justement -, j'ai les bras complètement violets tendance noirs. M. Pomerak m'a demandé ce qui s'était passé. J'ai dû lui expliquer que dans mon quartier, c'était poli de se mettre sur la gueule. Il a tiré une tête de six pieds de long, l'air de dire : « Tu me prends pour un débile. » Je suis un peu paumée avec lui. D'un côté, je le trouve sympa parce qu'il fait semblant de se faire du souci pour moi. D'un autre côté, ça m'énerve qu'il me prenne pour une menteuse. »

Quatrième fournée pour la réédition des aventures écrites de Buffy contre les vampires : une série de trois courts romans, dont un inédit sort enfin du lot.

On a l'habitude avec les aventures littéraires de Buffy : les histoires sont courtes, et il est donc possible de les condenser en différents tomes. Ce quatrième volume de six cent pages comprend ainsi deux histoires parues à l'époque de la diffusions de la série (et éditées chez nous par Fleuvre Noir) et datant d'après son arrêt (histoire de faire vivre la licence). Le roman inédit est en fait le journal du personnage de Faith, la Tueuse rebelle et longtemps ennemie de nos héros. Les deux autres se déroulent durant la saison 5. Par ailleurs, ces deux histoires semblent prendre plus de liberté avec l'univers qu'à l'accoutumée rendant parfois leur intégration problématique. Qu'à cela ne tienne, elles réussissent toutes à retranscrire sur papier ce qui fait la force de cette série culte.

Moi, F., 17 ans, Tueuse de vampires est l'œuvre inédite de cette compilation. Le titre français (comme l’original, Go Ask Malice) renvoi à un célèbre récit d'une jeune adolescente en chute libre entre drogue, pauvreté et prostitution. Rien d'aussi glauque pour ce récit, mais une ambiance sombre faisant de Faith une adolescente issue de la misère et en proie à des traumatismes expliquant sa violence. Écrit sur le modèle d'un journal intime, le roman de Robert Joseph Levy est une préquelle du personnage (avant qu'elle n'apparaisse dans la saison 3). On suit son parcours de ses 17 ans, six mois avant de devenir une Tueuse, jusqu'à sa fuite de Boston pour rejoindre Buffy en Californie. L'aspect journal intime fonctionne assez bien, le personnage torturé et cynique de Faith s'avérant attachant. L'ambiance résolument sombre, parfois sans concession, est une bonne idée tant rien n'est épargné à la belle. La galerie des personnages secondaires respire le tragique, notamment à travers le petit ami, Kenny, souffrant de la présence des fantômes de son premier amour décédé. On apprécie aussi le respect accordé au personnage principal dont on comprend bien le comportement et les motivations, mais également la bonne utilisation de la mythologie de la série : le Conseil des Observateurs, les ennemis millénaires ou la lignée des Tueuses. Une vraie bonne surprise et une des meilleurs histoires des compilations. Dommage qu'il soit si court et que le journal ne continue pas quand Faith est à Sunnydale. 

L'auteur le plus doué du Buffyverse est de retour dans cette quatrième compilation. Christopher Golden nous propose ici une invasion de démons aquatiques avec La Paix des Braves. Se déroulant durant la saison 5 (après le départ de Riley et avant que Spike devienne amoureux de Buffy) cette histoire met en scène la côte de Sunnydale envahie par des otaries semblant fuir quelque chose. Cela a peut-être un lien avec la transformation en monstres carnassiers d'habitants de la bourgade. L'auteur met en scène deux nouvelles races de démons s'affrontant sur Terre, ainsi qu'une organisation secrète rivale du Conseil des Observateurs... Un Conseil dont les motivations sont toujours aussi condamnées par une Buffy refusant leur aide .. Bref un roman riche en action et qui rend justice aux personnages que l'on connaît si bien. Le dynamique du groupe et l'essence de la série sont respectés. Mais l'aspect apocalyptique, la multiplication des montres, personnages secondaires et sous-intrigues sont trop lourds pour une histoire d'à peine deux cent cinquante pages. Une semi-déception tant on se concentre sur les héros et on se fiche un peu du reste.

La dernière histoire s'en tire un peu mieux. Ecrite par Yvonne Navarro, Les Ports de l'Eternité se déroule toujours durant la saison 5 et reprend bien l'intrigue de la série en incluant les sentiments amoureux de Spike envers Buffy et la découverte de la nature de Dawn. Pour autant il manque la mention du plus important : la présence de Gloria. Ce qui fait qu'on a du mal à imagine la probabilité d'une telle histoire. Qu'importe puisque l'auteur nous offre une ennemie d'un certain calibre : Celina, la Tueuse de vampires vampire... Une ennemie redoutable venue à Sunnydale pour régler son compte à Buffy. Un personnage intéressant du fait de sa nature forcément paradoxale. Contrairement au roman précédant, l'ennemi est tout aussi dangereux mais ses conséquences et son implication sont bien plus recentrées permettant à l'histoire de mieux tenir la route. L'accent est aussi mis sur le personnage d'Anya dont sa condition d'humaine/ex-demon verra ses convictions sur la perte de son immortalité mises à rudes épreuves. Le roman respecte encore une fois l'univers de la série et se lit avec plaisir. S'il n'est pas incontournable, l'histoire a le mérite de mettre en scène une adversaire intéressante atteignant notre héroïne autant physiquement que psychologiquement. De même, la portée comique du personnage d'Anya est bien utilisée.

La conclusion de

Une quatrième compilation honnête pour le fan de Buffy contre les Vampires en manque de matériaux inédits. Les trois histoires sont inégales mais ont comme point commun de vraiment respecter l'œuvre originale. On apprécie surtout l'aspect plus mature et violent des différentes histoires qui n'hésitent pas à faire souffrir nos héros...

Acheter Intégrale tome 4 en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Intégrale tome 4 sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de Buffy contre les vampires

En savoir plus sur l'oeuvre Buffy contre les vampires