75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°1 : Réagissez en configurant votre AdBlock pour ne pas nous faire disparaître comme les dinosaures de Jurassic Park ;)
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Critique du Roman : Intégrale tome 3
Intégrale tome 3 >

Critique du Roman : Intégrale tome 3

Avis critique rédigé par Bastien L. le samedi 31 août 2013 à 1437

Un peu de nouveauté

« Toute pomponnée et personne à tuer.

Un vent frisquet soufflait de l'océan Pacifique. Transie, Buffy Summers remonta la fermeture Eclair de son sweat-shirt. D'accord, on était en novembre. Mais même au cœur de l'hiver. Il ne faisait jamais très froid en Californie du Sud. Elle fut tentée de mettre sa capuche puis y renonça : ça faisant un peu trop délinquante à son goût. »

 

Après un premier tome décevant et un second nettement plus satisfaisant, Buffy contre les vampires revient pour la troisième fois dans nos librairies au rayon littérature fantastique. Ces ressorties ne suivent toutefois pas la parution originelle en France, à tel point que l'on peut se demander si, au lieu d'Intégrale, on ne pourrait plutôt pas parler de best of... Comme d'habitude, ce tome se compose d'un un roman inédit et d'une nouvelle traduction/édition d'une histoire déjà parue chez Fleuve Noir.

La Tueuse Perdue est une histoire imaginée par ce qui semble être l'écrivain le plus important du Buffyverse, à savoir Christopher Golden. Après nous avoir diverti avec sa vampire immortelle dans le tome 2, le prolifique auteur nous plonge dans une dimension alternative de cet univers se situant au début de la saison 4. Notre héroïne décide de mener de front ses rôles de Tueuse et d'étudiante. Elle se met la pression, s'enferme dans ses fonctions et limite au maximum l'aide de ses amis, et ce même quand d'étranges vampires puissants au service d'un dieu chauve-souris font leur apparition. Pour s'en défaire, notre tueuse accepte l'aide d'une entité spectrale, la Prophétesse, qui la piège en la projetant dans son corps cinq ans plus tard et en volant le sien dans le présent. Buffy se réveille donc emprisonnée par les vampires qui ne veulent pas la tuer pour empêcher cette lignée d'ennemie dans un Sunnydale apocalyptique. La ville est aux mains du Roi des vampires qui semble trop bien connaître le mode de fonctionnement des Tueuses. L'intérêt du roman est donc de transformer radicalement l'univers en le rendant plus sombre et pessimiste avec les personnages principaux n'étant pas à l'abri d'une mort ou autre transformations. 

L'histoire fait près de 400 pages, et permet à l'auteur de se faire plaisir et de nous surprendre avec les personnages que l'on connaît si bien. Buffy s'immerge dans l'esprit de sa version du futur, prisonnière s'entraînant pendant cinq ans pour une évasion qui donnera lieu à des retrouvailles avec ses anciens partenaires ou adversaires. Peu importe leur nouveau rôle, ils ont tous changés tout en gardant, de manière subtil, des caractéristiques qui étaient les leurs. L'aventure est riche en action et révélations et permet d'apporter un peu d'air frais à la saga, car les héros ne sont pas épargnés dans ce futur différent que la Tueuse va tenter d'effacer. Les dialogues sont, à ce titre, réjouissants, et on est toujours heureux de voir comment a changé un personnage, qu'il soit principal ou secondaire à la série. L'auteur est dans du fan service assez intelligent, et réussit rendant son histoire palpitante grâce à une double conclusion intéressante. Malgré un début assez poussif, l'ensemble s'avère palpitant. Reste les défauts d'un auteur qui n'est pas le plus doué pour rendre crédible les scènes d'action, et un style dont l'extrait au début de cette critique montre bien son manque de solidité. 

La seconde histoire, inédite donc, se déroule quand à elle au début de la saison 5. Cauchemar d'une fin d'été, écrit par Ashley McConnell et Dori Koogler, est le premier roman des trois tomes à ne pas faire de Buffy son héroïne principale, la Tueuse n'y faisant que des apparitions à la limite du cameo. Le récit se déroule sur deux époques, mettant en avant deux personnages principaux : la sorcière-étudiante Willow en 2000 à Sunnydale et le vampire à peine transformé Spike à Londres en 1880. Le lien entre les deux est le professeur d'histoire de théâtre Addams, qui s'avère être une adepte de la magie noire plus que centenaire. Le roman reprend en partie l'épisode la saison 5 montrant la transformation de William le gentil poète éconduit de manière violente par la belle Cécile.

Le mérite de cette histoire est donc de mettre vraiment au premier plan d'autres personnages principaux que Buffy. L'intérêt est également de suivre les premiers pas sanguinaires de Spike, entouré par les autres créatures de la nuit emblématique de la série. L'alchimie et les dialogues entre les quatre sont savoureux, comme leurs méfaits qui sont racontés avec une violence bien plus graphique qu'à la télévision (et ce pour notre grand plaisir tant on s'attache à ces êtres amoraux). Cela permet ainsi de changer un peu de Sunnydale, et on préfère largement la partie du roman à Londres que celle dans le présent (à raison d'un chapitre sur deux). La quête de Willow est en effet plus banale, malgré de bonnes idées liées au théâtre, cette partie manquant clairement de finition et de sens sur la fin. On sent que les auteurs ont préféré les actions des vampires à l'enquête de notre timide sorcière rousse. C'est d’autant plus dommage que les idées de club victorien secret et de l'utilisation de la mythologie grecque auraient pu donner un final plus impressionnant que ce brouillon déroutant. En revanche, les fans de Buffy prendront vraiment leur pied dans le Londres de 1880...

La conclusion de

La note ne prend en compte que l'intérêt que vous aurez à lire ce livre si vous êtes un amateur de l'univers créé par Joss Whedon. Les aventures bousculent de manière positive vos habitudes de fan, et vous serez ravi de voir les personnages principaux sous un nouveau jour. Si les deux histoires restent un perfectibles, le plaisir est toutefois réel si vous n'êtes pas trop exigeant (ce qui doit être le cas quand on se retrouve devant un tel type de littérature, qui reste à la base un produit dérivé).

Acheter Intégrale tome 3 en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Intégrale tome 3 sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de Buffy contre les vampires

En savoir plus sur l'oeuvre Buffy contre les vampires