75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°6 : Vador nous consulte sans Adblock alors pourquoi pas vous ?
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Critique du Jeu Vidéo : Chaos Bleeds
Chaos Bleeds >

Critique du Jeu Vidéo : Chaos Bleeds

Avis critique rédigé par Bastien L. le dimanche 17 février 2008 à 1850

Vampires du soleil couchant...

Version testée : PS2
Petit rappel des faits : En 2003, Buffy, ses amis et ses ennemis faisaient la joie du petit écran et de la fameuse trilogie du samedi soir depuis quelques années déjà c’est donc tout naturellement qu’un second jeu estampillé La Tueuse pointe le bout de son pieu sur X-Box (qui avait seule le droit de la première adaptation sur console de salon), GameCube et PS2. Je ne ferais pas de parallèles avec le jeu précédemment sorti en 2002 pour la simple et bonne raison que je n’y ai pas joué…
Tout d’abord il faut souligner la collaboration entre le studio Eurocom (basé en Angleterre à Derby et notamment responsable avant ce jeu du pas mauvais James Bond 007 : NighFire ou de l’adaptation d’Harry Potter et la Chambre des Secrets) et deux auteurs bien connus de l’univers de Buffy : Christopher Golden (surtout des livres sur Buffy) et Thomas E. Sniegoski (comics et livres sur Buffy et Angel) qui pondent ici un scénario assez intéressant prenant place dans la 5ème saison après la mort de la mère de Buffy (l’épisode Pour Toujours pour les connaisseurs) et met en place l’idée d’une réalité alternative ou autre dimension contrôlée par la Force faisant réapparaître Kakistos ou Sid le pantin. A Buffy et ses amis de comprendre et résoudre le mystère. Le jeu retranscrit assez bien l’esprit de la série entre la baston et l’humour des protagonistes (même si les enjeux dramatiques de la série sont assez absents mais c’est bien compréhensible) bénéficiant des voix des doubleurs officiels en français (alors que les anglophones doivent se contenter de remplaçantes pour mesdemoiselles Gellar et Hannigan) et voir évoluer Buffy, Spike, Willow, Alex, Faith, Gilles, Tara ou encore Ethan Rayne est un bonheur pour les plus mordus d’entre nous. Les répliques collent très biens et son souvent amusantes entre les remarques d’Alex, Spike disant qu’il doit faire gaffe avec un pieu à la main, les mêmes pieux que Buffy appelle « Le régal des filles, un morceau de bois bien dur » avant de se raviser, ou les allusions suggestives de Willow envers Tara en ramassant de l’huile… La musique colle elle aussi très bien à l’univers et l’ambiance fait son effet malgré un jeu d’acteur en français assez raté par moment et des graphismes pas exceptionnels lors des cinématiques… Néanmoins, on a vraiment l’impression d’évoluer dans un terrain connu avec un grand respect envers l’œuvre originale et tant mieux car en terme de jeu pur, c’est pas ici que Chaos Bleeds marque des points…
En effet, si le fait de pouvoir jouer en plus de Buffy, Spike, Faith, Willow, Alex et enfin Sid, les changements de jouabilité les plus intéressantes se situent au niveau de Willow et ses pouvoirs entre boules de feu, contrôle mental ou bouclier magique et Sid qui par sa petite taille est assez rigolo à jouer. Après Spike est plus brutal et direct, Alex est moins costaud (il est surtout plus drôle dans ses répliques) et Faith est du copier-coller par rapport à Buffy. Il faut avec chaque personnage enchaîner des combos assez simple alternants croix (pour les pieds) et carré (pour les coups de poings) et pareil pour les sorts de Willow. Donc on castagne allégrement du Vampire, des démons, Bringers, morts-vivants ou autres gorilles zombies… Chaque ennemi détruit rapporte de la jauge de combo ou de la vie qui ne seront pas de trop pour arriver à bout des 12 niveaux qui avouons-le sont un peu rallonger assez inutilement. Si le scénario colle bien, en revanche les nombreuses énigmes apportant d’incessants allers-retours sont seulement là pour rajouter un peu de durée de vie (environ 1h par niveau pour les plus lambdas d’entre nous) s’aidant de combats très fréquents et il n’est pas rare de se retrouver paumé sans vraiment savoir où aller et quoi résoudre… On erre donc dans des décors plus ou moins jolies avec comme plus réussis un manoir, un cinéma ou encore la boutique de magie et bien sur le lycée fidèlement retranscrit, on peu aussi visiter, l’hôpital, le cimetière ou encore le zoo de Sunnydale. Les combats s’enchaînent quand même avec plaisir avec des disparitions en cendre des vampires très réussi et des combos assez jouissif avec en plus la possibilité de ramasser des pelles, des bats de base-ball ou des haches (bien peu hélas…), que c’est cool que botter les fesses de vilains avec des héroïnes aussi sexy que Buffy ou Faith voir avec un pantin d’un mètre avec des bras désarticulés ! un regret tout de même sur l’imprécision des directions qu’on veut donner à ses coups et aussi un système de changement d’armes ou d’objets vraiment mal fait. Au niveau des boss on retrouve Kakistos (le plus dur à battre selon moi), Anyanka (et sa phobie des lapins !) qui sont des exemples assez sympathiques et bien trouvés de boss qu’on a plaisir à battre ou Adam qui est l’inverse, long et sans intérêt…
Après l’aventure principale qui ne posera pas énormément de soucis, on peut se mesurer à ses potes en multijoueur mais disons-le : Ca manque d’intérêt ! Quatre types de jeu : Survivre, Ramassage de Lapins, Défi de la Tueuse ou une sorte de roi de la zone avec quatre minuscules décors dont le zoo ou le cimetière. Les bonus à débloquer feront plus plaisir aux fans entre de nombreuses photos, des interviews de Joss Whedon et de quelques acteurs principaux de la série (en VO pure seulement, dommage) ainsi qu’un bêtisier où N. Brendon vous apprend à faire le pirate et Whedon nous déclame sa flamme pour les confiseries britanniques ou encore un comics sympa qui sert d’intro au jeu. On peut aussi débloquer ce dernier en multijoueur ainsi qu’à peu près tous les ennemis du jeu en essayant de trouver tous les secrets disséminés dans l’aventure principale ce que peu de personnes s’amuseront à faire je pense…

La conclusion de

Au final on a un jeu plus que sympa avec une ambiance digne d’un épisode de Buffy qui fera oublier les imprécisions du gameplay et des énigmes inutiles tant les combats sont plaisant et le fait de jouer le Scooby Gang fait plaisir. Certes pas assez pour y revenir mais le résultat est là. En revanche si vous n’êtes pas fan de la Tueuse, il y a bien mieux dans le genre…

Acheter Chaos Bleeds en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Chaos Bleeds sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de Buffy contre les vampires

En savoir plus sur l'oeuvre Buffy contre les vampires