75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°2 : Remontez le temps jusqu'à l'installation de votre Adblocker et rajoutez-nous en liste blanche.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Critique du Jeu Vidéo : LEGO Star Wars : Le Jeu Video
LEGO Star Wars : Le Jeu Video >

Critique du Jeu Vidéo : LEGO Star Wars : Le Jeu Video

Avis critique rédigé par Bastien L. le mercredi 12 juin 2013 à 1546

Assembler, tu dois !

Testé sur PS2

Les jeux vidéo estampillés LEGO adaptant de grandes sagas cinématographiques se sont peu à peu imposés dans le paysage vidéoludique, celui des plus jeunes joueurs comme celui de leurs parents, assez ravis de pouvoir revivre de grands moments de cinéma en famille. Ce phénomène débuta au printemps 2005 avec la sortie du premier LEGO Star Wars qui, sur le papier, ne présageait pas vraiment un tel succès.

Cette naissance est au départ un vrai coup marketing puisque l'arrivée du jeu coïncide avec la sortie de La Revanche des Sith dans les salles du monde entier. Les éditeurs Lucas Arts et Eidos se sont ainsi associés à la marque LEGO (qui proposait déjà des reproductions des personnages, décors et surtout vaisseaux provenant de la juteuse licence de George Lucas) et ont confié le projet au studio de commande par excellence, Traveler's Tales, qui avait notamment œuvré sur des Sonic, des adaptations de films Disney/Pixar, ou encore la suite des aventures de Crash Bandicoot après les glorieux épisodes sur PlayStation. Une commande qui fit ensuite la richesse du studio puisque tous les jeux LEGO sont passés par leurs mains depuis cet épisode fondateur. 

Pour ce qui est du jeu, il nous replonge dans les plus grands moments des trois films de la prélogie Star Wars réalisés par George Lucas entre 1999 et 2005. Ainsi vous allez rejouer les scènes clés de La Menace FantômeL'Attaque des Clones et La Revanche des Sith. Enfin presque toutes puisque les trois films sont divisés en dix-sept niveaux (plus un bonus) faisant la part belle au combats menés par les différents chevaliers Jedi des films. Le tout avec des décors, des objets et des personnages revisités à la sauce LEGO. Chaque niveau est ponctué de petites scènes muettes où les LEGO tentent de reprendre celles des films avec un ton parodique et humoristique très léger. Trop peut-être, comme si Traveler's Tales n'avait pas voulu (ou pas pu) en faire trop. Ainsi, elles nous arrachent seulement quelques sourires et sont juste là pour expliquer un peu la situation et présenter les différents protagonistes.


Ce qui fonctionne surtout au niveau ambiance, c'est le charme désuet des LEGO qui transforme le jeu en une sorte de mise en scène vidéoludique d'un réflexe d'enfant : celui de revivre ses films préférés en se servant de ses jouets. En cela, et grâce aux musiques sublimes de John Williams reprises des films, Lego Star Wars nous immerge vraiment dans la saga. Même en LEGO, combattre Dark Maul sur Naboo avec Duel of the Fates en fond reste grandiose ! D'autant plus que les graphismes tiennent clairement la route en réussissant à être imposant tout en assumant leur côté LEGO. On retiendra surtout le travail des textures fait sur les sols et le bon compromis entre la souplesse des personnages et leurs spécificités évoquant bien la construction en plusieurs parties. L'ambiance fait donc beaucoup pour le titre, qui fera d'autant plus plaisir aux fans de Star Wars.

On peut néanmoins noter une inégalité de traitement entre les films, les niveaux de l'épisode III étant les plus impressionnant (comme la bataille spatiale d'ouverture ou le niveau avec Yoda chez les Wookies). Et comme pour les films, l'Episode II est le moins bien loti avec une bataille de Géonosis, en plusieurs niveaux, un peu bâclée. Mais le choix des séquences est néanmoins faite sans faute de goût, avec même des essais de gameplay différent dans certains niveaux (la course de podracers de l'épisode I par exemple). A noter, enfin, que tous les niveaux se choisissent ainsi dans un hub assez bien fait reprenant la cantina de Dexter dans l'épisode II.


Alors évidemment il s'agit d'un jeu familial totalement assumé par les développeurs et éditeurs. On a clairement mis en avant la convivialité avec une relecture aseptisée à l'extrême des films (donc sans aucune violence). Le jeu alterne donc quelques énigmes et des phases de combat vraiment simples où le game over estt inexistant. Un enfant de dix ans peut finir le jeu sans aucun problème et, à n'importe quel moment, un second joueur peut rejoindre la partie et apporter son aide (ce qui n'est pas de trop pour débloquer tous les personnages disponibles).

En mode scénario, les niveaux se débloquent petit à petit, permettant d'y emmener n'importe qui pour tenter de débloquer les nombreux secrets du titre (le jeu se base notamment sur le fait que les différents types de personnages ont chacun leurs propres capacités. Ainsi les Jedis peuvent utiliser la force pour empiler des pièces, sauter plus haut ou se battre avec classe, d'autres se servent de pistolets laser et peuvent utiliser un grappin afin d'accèder à des parties de niveaux en hauteur, les droïdes ouvrent des portes, et certains sont assez uniques comme Jar Jar Binks (qui saute très haut) ou le Anakin Skywalker de dix ans (qui peut se faufiler dans les conduits). A vous d'alterner entre les différents personnages et refaire des niveaux avec ceux que vous débloquez. Ainsi on peut éprouver quelques malins plaisirs à faire s'affronter Dark Maul et Dooku, et autres incongruités se jouant de l'univers...


Le gameplay a donc quelques subtilités mais se révèle très rapide à prendre en main et les mécaniques se renouvellent peu. On avance sans grande difficulté et les phases d'actions ne sont pas vraiment des plus palpitantes. Il reste aussi dommage que les tentatives d'offrir d'autres gameplay soient tellment maladroites que l'on finissen par vite zapper les niveaux concernés. Le jeu est également bien trop court, entre trois et six heures pour le boucler quasi-entièrement, un peu plus si vous êtes atteint de la maladie du collectionneur perfectionniste. On gagne des pièces LEGO au fil du jeu qui permettent d'acheter d'autres personnages jouables, des items ou des possibilités pour changer un peu les règles des parties en jeu libre. Mais bon, se retaper tous les niveaux pour tout avoir peut vite s'avérer inintéressant.

La conclusion de

LEGO Star Wars existe surtout grâce à la licence de George Lucas. L'ambiance et le rêve d'enfant de recréer ses films préférés sont les principales qualités du titre. Un petit jeu sympathique car familial et vraiment divertissant, mais un peu décevant en terme de durée de vie et de possibilités qu'on pouvait attendre de l'interaction avec l'univers LEGO.

Acheter LEGO Star Wars : Le Jeu Video en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de LEGO Star Wars : Le Jeu Video sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de Lego

En savoir plus sur l'oeuvre Lego