75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°6 : Vador nous consulte sans Adblock alors pourquoi pas vous ?
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Critique de la Bande Dessinée : Saving Human Being
Saving Human Being >

Critique de la Bande Dessinée : Saving Human Being

Avis critique rédigé par Sylvain T. le mercredi 20 juillet 2011 à 0747

Un sauvetage impossible

Ankama nous fait le coup du robot héroïque dans une bande dessinée d’origine japonaise, qui sent bon l’étrangeté.

Un vaisseau s’écrase en plein désert. À bord, un homme et son robot qui va partir à la recherche de nourriture et d’eau. Seulement quand il revient de son long voyage, l’homme est mort. Le revoilà donc parti dans le désert où il va rencontrer une mère et sa fille, et il n’aura alors de cesse de les protéger. De protéger toute l’humanité d’une fin inévitable.

Ce qui frappe en premier lorsque l’on commence à lire la bande dessinée de Xiaoyu Zhang, c’est sans aucun doute l’atmosphère si étrange qui émane des premières pages. De grandes pages où le texte laisse place à de somptueux décors dessinés avec soin et qui servent de let-motiv jusqu’à ce que l’on s’intéresse à une petite famille composée d’une mère et de sa fille au milieu du désert. C’est au travers de ces deux destins que tout va se jouer pour le robot qui a comme mission de sauver l’humanité, sans pour autant pouvoir sauver ses nouveaux amis d’une mort certaine. Une aventure pleine d’émotion, où de magnifiques bulles dotées de graphismes à la finition soignée prennent le pas sur du texte finalement très futile.

Les doubles pages sont parmi les plus réussies de toutes les BD d’Ankama et donne surtout lieu à des évènements à la fois dur et touchant mais énormément fataliste pour un récit plutôt classique dans l’ensemble, qui ne devrait pas plaire à tout le monde. Car outre le fait de donner les pleins pouvoirs sur le devenir de notre race à un robot à l’intelligence aussi élevé qu’un poisson rouge, il y a toute la partie « les humains sont mauvais jusque dans leur chair » qui rend la solution du sauvetage très prévisible au final et un peu pompeuse. Quoi qu’il en soit, difficile pour autant de ne pas se laisser charmer – encore une fois – par cette ambiance si particulière et par un chara-design pointilleux qui fait pleinement son effet.

La conclusion de

Saving Human Being est une BD à recommander pour l’été, c’est indéniable. Ce one shot chinois s’avère très efficace et se conclue comme on s’y attendait. Cependant, le récit pourrait diviser, tandis que le dessin lui, s’attirera les faveurs de tout un chacun.

Acheter Saving Human Being en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Saving Human Being sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+